La Pentecôte
Beaucoup d'enseignements bizarres et étranges furent associés aux descriptions initiales du jour de la Pentecôte, où l'Esprit de Vérité, le nouvel instructeur, vint habiter l'humanité. Les évènements de ce jour ont été confondus au cours des siècles avec les débordements d'un sentimentalisme exacerbé. La principale mission de cet esprit, répandu par le Père et le Fils, consiste à enseigner aux hommes et aux femmes les vérités sur l'amour du Père et la miséricorde du Fils, celles qu'ils peuvent comprendre plus complètement que tous les autres traits de caractères divins. L'Esprit de Vérité cherche en premier lieu à révéler la nature spirituelle du Père et le caractère moral du Fils. Dans son incarnation, le Fils Créateur a révélé Dieu aux hommes et aux femmes; dans leur cœur, l'Esprit de Vérité leur révèle le Fils Créateur. Quand un homme ou une femme produit dans sa vie les ``fruits de l'esprit``, il proclame simplement les traits de caractères que Jésus a manifestés dans sa propre vie terrestre. Quand Jésus était sur terre, il a vécu sa vie comme une personnalité déterminée, Jésus de Nazareth. Mais depuis la Pentecôte, il a pu vivre sa vie à nouveau dans l'expérience de tout croyant instruit de la vérité, car il est ``l'esprit intérieur`` de l'Esprit de Vérité, le nouvel instructeur.

L'esprit de Jésus, répandu sur toute chair, est une puissante influence mondiale qui élève les hommes et les femmes et les font progresser. Le besoin de progrès spirituel est la plus haute impulsion présente dans le monde. Les croyants qui apprennent la vérité sont les seules âmes progressives et dynamiques sur terre. A la Pentecôte, la religion de Jésus rompit toutes les restrictions nationales et entraves raciales. Il est éternellement vrai que ``là où se trouve l'esprit du Seigneur, là est la liberté``. Ce jour-là, l'Esprit de Vérité du Seigneur devint le don personnel de Jésus à chaque homme et à chaque femme vivant désormais sur terre. Ce nouvel instructeur fut effusé sur l'humanité, et chaque âme le reçoit selon son propre amour de la vérité et sa propre aptitude à saisir et à comprendre les réalités spirituelles. Enfin, la vraie religion est libérée de l'emprise des prêtres et de toutes classes sacrées; enfin elle trouve sa manifestation réelle dans le cœur individuel de tous les hommes et de toutes les femmes.

Le fait de la vie terrestre de Jésus fournit un point d'appui pour l'ancre du temps, tandis que l'Esprit de Vérité assure l'expansion perpétuelle et la croissance indéfinie de la religion que Jésus a vécue et de l'évangile qu'il a proclamé. L'esprit guide dans toute la vérité. Il enseigne l'expansion et la croissance constantes d'une religion de progrès sans fin et de révélation divine. Ce nouvel instructeur dévoilera perpétuellement aux croyants cherchant la vérité ce que la personne et la nature du Fils de l'Homme révélaient si divinement.

Le jour de la Pentecôte marqua le grand effort de l'esprit pour libérer la religion de Jésus des entraves juives dont elle avait hérité. Même après cette démonstration où l'esprit fut répandu sur toutes chair, les apôtres s'efforcèrent d'abord d'imposer à tous leurs convertis les exigences du judaïsme. Paul lui-même eut des difficultés avec ses compagnons de Jérusalem parce qu'il refusait de soumettre les Gentils à ces pratiques juives. Nulle religion révélée ne peut se répandre dans le monde entier si elle commet la grave erreur de se laisser imprégner par une culture nationale, ou associer à des pratiques raciales, économiques, ou sociales déjà établies. La Pentecôte dissocie définitivement l'idée d'expérience spirituelle et la notion d'une ambiance spécialement favorable.

Avant les enseignements de Jésus qui atteignirent leur apogée à la Pentecôte, les femmes n'étaient que peu ou pas du tout considérées dans les dogmes des anciennes religions. Après la Pentecôte, les femmes se trouvèrent devant Dieu sur un pied d'égalité avec les hommes. L'Esprit de Vérité s'effusa également sur toutes les femmes et tous les hommes; ceux-ci ne peuvent plus prétendre monopoliser le ministère du service religieux. Les pharisiens pouvaient continuer à remercier Dieu de n'être pas ``nés femmes, lépreux, ou Gentils``, mais parmi les fidèles de Jésus, les femmes ont été définitivement libérées de toutes discrimination religieuse basée sur le sexe. La Pentecôte a effacée toute séparation religieuse fondée sur des distinctions raciales, des différences culturelles, des castes sociales, ou des préjugés concernant le sexe. Il n'est pas surprenant que ces croyants à la nouvelle religion se soient écriés :``Là où se trouve l'esprit du Seigneur, là est la liberté``.