Sports

MAXIM LIPPÉ VICE-CHAMPION AUX NATIONAUX

Il pourrait ralentir son entraînement faute de commanditaires

Sylvain Lamarre
Avant de quitter pour les championnats canadiens seniors de patinage artistique, Maxim Lippé avait exprimé le souhait de monter sur le podium. Il peut dire mission accomplie car il a décroché la médaille d'argent dans la catégorie junior à Winnipeg.

Dès le départ, le jeune patineur de Vimont a affiché ses couleurs en s'appropriant la première place lors du programme court. Il a fait preuve d'un aplomb incroyable. Pour la première fois de la saison, il a offert un programme parfait sur les airs de "Watermelon Man". Il a réussi à merveille une combinaison triple lutz-double toe, un triple flip et un double axel pour le propulser au premier rang.

Quand il s'est présenté à la classique, Maxim était animé d'une confiance peu commune. " Je savais que je pouvais bien faire. Je visais la médaille d'or".

Par la suite, Maxim a glissé au troisième rang lors du programme long. Il a effectué une chute lors de son triple loop. "Je suis tombé en pleine face. J'ai aussi bien patiné que le champion. "
Il a donc terminé au second rang au cumulatif des épreuves. Eric Lyons de Vancouver-Nord en Colombie-Britannique l'a devancé.

Sa pire saison...

Maxim avoue avoir connu sa pire saison. Il a fait appel à un psychologue sportif qui l'a aidé grandement à retrouver sa confiance. "Le mental est très important en patinage artistique. Il n'y a pas que le talent, la confiance fait la différence."

" J'ai bien patiné au bon moment. Ça termine bien ma saison", a-t-il avoué. D'ailleurs, il attribue ses succès aux nationaux à la grande confiance qui l'habitait.

Le protégé de Jocelyne Leduc a vécu une expérience enrichissante à Winnipeg. Il a donc gagné en confiance avec cette prestation qui lui permet de lorgné vers une éventuelle carrière en patinage artistique.

Commanditaires recherchés

Par ailleurs, Maxim pourrait bien voir ses rêves de gravir les échelons s'évanouir en fumée car les entraînements sont onéreux. S'il ne trouve pas de généreux donateurs, il pourrait bien délaissé
quelque peu son entraînement. La facture est salée. Il en a couté 20,000$ pour sa dernière saison. Les personnes intèressés à lui donner un appui financier peuvent communiquer avec lui par courriel: http://pages.infinit.net/airmax ou en composant le 450-669-5088.

Il espère que sa médaille d'argent pourra intèresser de généreux commanditaires à s'associer à lui. Après tout, Maxim vient de franchir une étape très importante de sa jeune carrière et nous n'avons pas fini d'en entendre parler.

Maxim aura un choix à faire. Il devra décider s'il accède au niveau senior ou s'il reste dans les rangs juniors l'an prochain. " J'ai vu les 34 patineurs seniors et je pourrais me tailler une place parmi les 12 premiers", mentionne-t-il avec beaucoup d'assurance. Il a apprécié la prestation des patineurs Emmanuel Sandhu et Jayson Dénommée qui ont décroché l'or et l'argent. " Jayson est une source d'inspiration pour moi. Il possède les plus beaux sauts triple axel."

L'athlète de 16 ans aimerait bien mettre la main sur le titre de champion canadien chez les juniors l'an prochain. Il a déjà en poche le titre de champion canadien dans la catégorie novice.




Courrier Laval, 28 janvier 2001