Bélier

hommes

du 21 mars au 20 avril

femmes

Le masculin du Bélier

Comment le reconnaître ? Le bélier a une demarche rapide. Homme pressé , il parle vite. Son regard frappe, direct, aigu. Il regardera toujours quelqu'un dans les yeux quand il lui parlera, il sera impossible d'échapper à son emprise. Il y a quelque chose de bon enfant dans ce visage extrêment mobile et expressif. Brusque dans ses gestes, comme dans sa façon de dire les choses, maladroit dans l'attendrissement. Il respire l'énergie, la force, la vitalité.

Comment se porte-il ? L'homme du Bélier possède un dynamisme remarquable. Il aime le risque et la vitesse, méprise la douleur. Le repos l'épuise. Il lui faut constamment «brûler» ses réserves. Il vit à un rythme que peu de gens supportent; et c'est là son problème. Incapable de ralentir. Il connaît des épuissement soudains qui affectent immédiatement son moral et entraînent des états dépressifs d'une intensité dévastatrice. Il use ses batteries trop vite. Sur le plan alimentaire, il faut de la viande; mais sans excès. Et du sucre, des fruits. Il aime le poivre,les condiments mais ne doit pas en abuser. Mieux vaut les remplacer par l'ail, l'oignon cru, le raifort, les radis, les olives. Il doit manger des aliments riches en phosphore et en potassium, des vitamines colorées, des choux, des noix, des épinards.

Comment réagit-il ? Psychologiquement, le Bélier apparaît comme un être volontaire et courageux. Il ne triche pas et c'est sa sincérité qui le rend vulnérable. La violence fait partie de sa nature et dans la colère aveugle, dans la fureur, il peut devenir dangereux. Mais il a le coeur sur la main et pour ses amis, il est capable de tout risquer. Il lui faut un but et de préférence, un but noble, quelque chose de stimulant dont il n'ait pas à rougir. Son intelligence est dominée par une perception très rapide qui lui fait gagner du temps sur les autres. Il n'accepte pas l'hésitation pourtant, elle pourrait lui éviter des remises en question douloureuses: lorsqu'il y est confronté, par la force des choses, il peut en être foudroyé.

Pour quoi est-il fait ? Il est autoritaire, courageux. Il ferais un bon officier....mais pas dans une caserne, il n'a pas la vocation d'un fonctionnaire.Il pourrait être détective ou policier ( à condition de ne pas travailler dans un bureau ). On le verras comme avocat, chirurgien, dentiste ou même vétérinaire - il aime beaucoup les animaux- il fera même un généraliste dévoué, peu soucieux de faire fortune. Un certain nombre de Bélier réussissent en affaire , grâce a leur décision immédiate. Il ne sont jamais mûs par l'appât du gain mais ils font fortune, avec leur stratège comme sur un champs de bataille et que seule la victoire les intéresse. S'ils se ruinent, ils repartent à zéro, à peine entamés. Ce créateur aime faire surgir de la terre ce qui n'existe pas encore. Ce novateur ne résiste devant aucun sacrifice. L'échec survient parfois parce qu'il s'arrête en chemin, préférant « initier » les choses que de les réaliser,préférant les commencements aux fins. Ou parce qu'il manque de patience.

Comment aime-t-il ? Il tombe amoureux immédiatement (coup de foudre) et n'entend pas qu'on le fasse attendre.Si on l'abandonne, il ne décolère plus... Se marier jeune ne lui fait pas peur. Plusieurs fois s'il le faut. Mais il aime les enfants et établit le contact avec eux de façon merveilleuse. Il leur fait croire, puisque c'est comme ça qu'il vit, que l'existance est passionnante. Il est chaleureux et si généreux que l'élue se sent aimée. Il a tendance à décider pour elle, à lui imposer ses goûts, ses idées, ses caprices. Sexuellement,cet amoureux passionné a souvent des problèmes. Ses performances sont parfois trop brèves au goût de ses partenaires.

Le féminin du Bélier

Comment la reconnaître? Le visage est, le plus souvent, allongé, avec un ovale accentué, les pommettes sont saillantes et le front haut, le menton volontaire mais mince. La tradition veut que ce soit un signe de bienveillance. Le regard est à la fois franc et doux, plus doux que celui de l'homme du signe. La femme Bélier ne sait pas cacher ses sentiments. Elle a l'air saine et bien plantée. Avec un sourire irrésistible. C'est, avec ses armes à elle, une séductrice.

Comment se porte-elle? Généralement bien, elle a de l'énergie et de l'endurance, elle ne s'écoute pas, pas assez sans doute car, même lorsqu'elle est fatiguée, elle ne réduit pas son activité. Lorsqu'au réveil, elle se sent épuisée, elle devrait reconnaître le signal d'alarme...Si elle mène une vie saine, au grand air, en faisant un peu de sport et en dormant assez, il n'y a rien à craindre. Le danger pour elle vient des grands chocs affectifs qui boulversent son métabolisme et peuvent perturber tout son équilibre physiologique. Elle doit apprendre à connaître ses limites et ne pas attendre pour consulter un médecin, si quelque chose ne va pas, au lieu de traiter cela par le mépris et l'impatience. Elle doit aussi apprendre à ne pas se laisser submerger par ses sentiments et ne pas oublier le mot de Freud: « La passion est une psychose socialement acceptable »...

Comment réagit-elle ? La femme Bélier, dans la vie, se comporte avec droiture et rigueur. Elle est capable de donner beaucoup, de faire beaucoup, pour ceux qu'elle aime. Par orgueil et parce qu'elle a le goût des beaux gestes, elle refusera bien souvent de se venger, elle ira même jusqu'à aider ses ennemis, pour leur prouver qu'elle vaut mieux qu'eux. C'est sa façon à elle d'être héroique. Elle ne sait pas dire non... C'est une mère admirable. Dans la vie, c'est un « bon petit soldat ». On l'estime: elle force le respect.

Pour quoi est-elle faite ? Elle fait certes partie des femmes que les métiers d'homme ne rebutent pas et qu'elle exerce aussi bien si ce n'est mieux qu'eux . Les professions de type altruiste la séduisent souvent parce qu'elles répondent à son besoin éperdu de dévouement c'est une façon de se faire aimer. Elle peut devenir médecin, dentiste; parfois même la chirurgie l'attire. Elle réussit très bien avec les enfants qui ne résistent pas à son charme. Il est évident que la femme du Bélier a tout à gagner à consacrer une bonne partie de ses forces à une carrière ou à une vie professionnelle intéressante. Oisive, elle ne résistera pas au plaisir de multiplier les conquêtes et sombrera dans la bovarysme le moins glorieux, sans en éprouver de réelles satisfactions. Sa «maison » ne lui suffit presque jamais; ce n'est pas le type de femme au foyer...

Comment aime-t-elle ? C'est une passionnée, comme l'homme du signe. Mais ses sentiments sont plus profonds et plus durables. Lorsqu'elle s'est totalement vouée à un homme, elle finit par vivre à travers lui, par espérer, respirer, regarder à travers lui. Et cette passion la consume tout entière. Mais avant de rencontrer ce « Grand Amour », elle essaie son charme. Jeune, c'est une allumeuse qui joue avec le feu. Elle a cependant moins d'amants qu'on ne lui en prête car elle a trop soif d'absolu. Il lui suffit de séduire et de traîner quelques coeurs après elle, pour le plaisir de faire une conquête et de se prouver à elle-même qu'on ne lui résiste pas. Pour elle, la victoire s'arrête là. Certaines femmes du Bélier, très « liberées », décident un jour d'échapper à leur esclavage affectif; elle mènent alors leur vie comme un homme. S'il le faut, elle iront « draguer » le soir où elle ne supportent plus leur solitude. Mais la native du Bélier qui vit seule, et semble avoir renoncé à l'amour, cachera une blessure inguérissable car son existence n'a de sens qu'à travers lui.

Retour