Gémeau

hommes

du 22 mai au 21 juin

femmes

Le masculin du Gémeau

Comment le reconnaître ? Le Gémeau est mince, svelte, souple... C'est un longiligne à l'allure dansante et à la démarche légère. Il parle avec ses mains, agite ses pieds dès qu'il est assis. Il a la bougeotte. Sa scolarité est empoisonnée par la longue immobilité qui lui est imposée et lui donne envie d'exploser. Il a, comme son maître Mercure, des ailes aux talons. Le visage est celui d'un «triangulaire long ». Tout est mobile dans ce visage: les yeux sourtout; rien n'échappe au regard de ce « voyeur » enchanté de l'être. Il est extrêmement adroit et rien ne l'irrite davantage que les balourds qui se tapent sur les doigts en plantant des clous. L'adresse, pour lui , participe de l'intelligence et de la logique ; et dans ce domaine, il est passé maître. Espiègle, rien ne le tente plus que de provoquer les autres , les pousser à bout...pour le plaisir susciter une réaction, piteuse ou violente, peu lui importe. Il est habile, taquin et garde longtemps un visage et un corps d'adolescent. A soixante ans, il en paraît quarante et garde tout son charme.

Comment se porte-t-il ? C'est un nerveux dont la résistance est capricieuse. Il pourra fournir des efforts extraordinaires, faire preuve d'une remarquable endurance... puis, soudain,il« craquera » et devra à tout prix dormir pour récupérer se forces. Il est imprévisible. Il peut résister jusqu'à l'aube, il peut éprouver en pleine journée le besoin de dormir deux heures ou avoir envie de se coucher « avec les poules » parce qu'il se sentira épuisé, qu'il ait travaillé comme un boeuf ou qu'il n'ait strictement rien fait. Avec l'âge, il apprend à se discipliner et à contrôler sa résistance nerveuse et, de ce fait, il tend à mieux se porter. Avant tout, il a besoin de respirer. Il lui faut de l'air. Et pourtant il a tendance à fumer comme un sapeur. Dans la jeunesse, il faudra particulièrement surveiller les voies respiratoires. Il sera également sujet aux rhumatismes dans les membres supérieurs, épaules et poignets surtout. En dépit d'une vie plus ou moins désorganisée,d'une alimentation plus ou moins fantaisiste et d'excès soudains, il jongle assez habilement avec ses forces et dispose d'une récupération nerveuse rapide. Fort capricieux dans le domaine de la sexualité, il ne faut pas attendre de lui un comportement stable. Ce sera la « folie » pendant une semaine...puis le calme plat pendant un mois... Il peut exploiter sa rapidité et son adresse: le ping-pong, le tennis, l'escrime, le volley-ball, le ski nautique et le surf...

Comment réagit-il ? Pour comprendre le Gémeau, signe complexe entre tous, il faut comprendre sa nature mercurienne, aérienne et double...Le jeu préside à ses actions comme à ses réactions. Il ne prend rien au tragique et s'adapte avec aisance à toutes les circonstances, sans jamais se laisser encombrer par personne. Un certain opportunisme ne lui fait pas peur; il défend habituellement ses intérêts et si on lui reproche son égoisme, il s'en tire avec une pirouette. Sa force, c'est de déconcerter. Il ne ménage pas ses proches, estimant qu'ils n'ont qu'à se défendre. Les Gémeaux vous assènent de bons coups, avec désinvolture, quitte à se montrer ensuite tendres et cajoleurs, parvenant toujours à se faire pardonner. On les dit instables et superficiels. Ils s'inclinent toujours devant une intelligence égale à la leur.

Pour quoi est-il fait ? Les Gémeaux éprouvent presque toujours le besoin de mener deux activités de front, l'une les reposant de l'autre ou entraînant une nouvelle stimulation dont ils ont besoin. Ne pouvant pas se concentrer long- temps, il leur faut des tâches à court terme. Intelligents, s'exprimant avec facilité, maniant brillamment le paradoxe, ces mercuriens réussissent dans les professions où il faut utiliser la plume ou le verbe, comme écrivains ou politiciens, souvent aussi comme professeurs. Le Gémeaux est un être doué, pour l'écriture, pour le dessin, pour la musique. Et il travaillera d'arrache-pied tout en faisant croire aux autres qu'il n'est qu'un dilettante !

Comment aime-t-il ? Il fait sa cour « sans guitare et sans pédale »avec désinvolture drôlerie, charme et insouciance. " Tu veux ? " , " Tu veux pas ?" " Tant mieux." ou " Tant pis pour toi "... Ça n'est pas plus compliqué que ça. L'essentiel étant de se méfier de la passion. Pourtant, ce «papillon » sait qu'il lui assurera le «contact avec le sol ». N'ayant pas de « racines », il en trouvera chez une femme plus stable que lui, une « terrienne » dont il s'attend à ce qu'elle l'aide de tous ses moyens. Certes, il parle beaucoup de ses infidélités, passées, présentes et futures. Mais il parle plus qu'il n'agit et il lui suffit souvent d'imaginer ses conquêtes ou de s'en souvenir...car au fond ce cérébral n'est pas gouverné par sa sexualité et la contrôle fort bien. Il n'est ni jaloux ni possessif et trouve monstrueux de vouloir garder une femme pour lui seul. Il la poussera même, de façon assez perverse, à avoir d' autres amants; mais à condition qu'elle lui raconte ensuite et qu'il ait toujours la tranquille certitude d'être « le meilleur »! Il ment avec aisance ou exprime de brutales vérités. Et ce qui est vérité un jour devient mensonge le lendemain. Il niera d'ailleurs: "Moi ? Je n'ai jamais dit ça.!"

Le féminin du Gémeau

Comment la reconnaître ? Comme l'homme du signe, elle conserve longtemps un air de jeunesse, se gardant une ligne souple et une taille de guêpe. Fine de traits, souvent jolie, avec, elle aussi, un visage triangulaire et un regard vif, elle manque cependant de vrai féminité et les hommes ne la trouvent pas "sexy".Ils recherchent sa compagnie parce qu'elle est « décorative », qu'elle a de l'abattage et de l'esprit, encore qu'ils le goûtent moins lorsqu'ils en sont les victimes ! Elle ne peut en effet s'empêcher d'être agressive, attaquant alors même qu'on ne lui reproche rien ou tuant d'un bon mot, (elle n'a pas pu résister), le benêt qui lui fait la cour... La fille Gémeau a une certaine brusquerie, la réparti vive, voire sèche, un air garçonnier qu'elle accentue volontier par le port du blue-jean et les cheveux court alors que le garçon se laissera pousser les cheveux et portera des tuniques indiennes.

Comment se porte-t-elle ? Tout dépend de son système nerveux. Et son équilibre psychologique. Lorsqu'elle n'a pas trop de problèmes, affectifs ou autres, elle se porte comme un charme, perpétuellement en mouvement pour ne pas dire agitée, volubile et rieuse. Lorsque « ça ne va pas », elle souffre de troubles multiformes qui vont de la migraine aux douleurs vagues, des ennuis gynécologiques aux toux persistantes; ça peut être n'importe quoi . Il s'agit surtout d'avoir un alibi, de justifier d'une manière ou d'une autre l'insatisfaction, l'angoisse, l'agressivité, la nervosité...tout ce que lui reproche son entourage. Comme l'homme du signe, elle doit surveiller les voies respiratoires supérieures, mais il semble que son point faible soit avant tout le système nerveux central. Elle a besoin de respirer et c'est la ville et ses divertissements qu'elle aime. Il existe chez les Gémeaux des tendances maniaco dépressives. Un entourage tonique, équilibré, une hygiène de vie assez stricte s'imposeront donc. La relaxation peut leur faire le plus grand bien.

Comment réagit-elle ? Fantasque, capricieuse, avec de brusques sautes d'humeur, elle a des difficultés de contact alors même qu'elle recherche la communication. Elle dit un peu trop son mépris et juge un peu vite...Elle laisse transparaître l'aspect naif et enfantin de sa nature, son inquiétude d'adolescente en quête d'une identité, losrqu'elle raille ou se moque d'autrui, elle n'est pas consciente de la peine qu'elle peut faire. «Ils n'ont qu'à pas le prendre mal ! »... Les géminiennes se voudraient immorales mais ne sont qu'amorales... et encore, pas tout à fait autant qu'elle le voudraient. Elles ont l'honnêteté d'admettre que lorsque le ciel leur tombe sur la tête, c'est sans doute qu'elles ont provoqué l'orage. Elle ne respectent que ceux qui s'occupent d'elles avec une plus forte autorité ou par une attitude flegmatique. Elles sont rassurées lorsqu'on refuse d'entrer dans leur jeu.

Pour quoi est-elle faite ? On trouve des femmes Gémeaux dans les professions déjà citées à propos des hommes du signe: elles savent «fouiner», trouver des contacts, sonner aux portes surtout lorsque leurs intérêts directs ne sont pas en jeu. Elles font de bonnes journalistes, des enquêtrices, des attachées de presse, des script, des comédiennes, interprètes, des traductrices. Elles s'adaptent à tous les métiers. Les géminiennes ont en tout cas intérêt à travailler, à avoir un métier...car leur vie sentimentale n'offre pas une parfaite stabilité !

Comment aime-t-elle ? Au fond, elle aimerait bien avoir une vie affective comme celle des autres, à condition de ne pas s'ennuyer avec le compagnon qu'elle se serait choisi. Mais elle a le caractère difficile, vindicatif et peut rompre sur un coup de tête, sans avoir voulu qu'on la prenne réellement au mot. Si l'autre est las de recevoir des coups, il pourra cependant être tenté de lui dire un beau jour : « Restons bons amis... mais j'abandonne !» Elle a trop tendance à croire qu'elle pourra toujours « rattraper ça », avec un mot gentil et un sourire enjôleur. Lorsqu'elle a acquis un peu de maturité, elle a intérêt a faire un « mariage d'amitié » avec un homme qu'elle estimera. Elle aime à sa façon, avec du charme et de la brusquerie: « Les choses importantes n'ont pas besoin d'être dites. » Elle accepte facilement le divorce, s'adaptant aussi bien au célibat qu'à un nouveau compagnon et estimant que les enfants comprennent tout à condition qu'on leur explique avec naturel. Elle les élève bien, d'ailleurs, respectant leur personnalité et ne les surprotégeant pas.

Retour