Ah ! Les Mosaïcultures !
Quel enchantement !

La Fête de Gion Matsuri
Kyoto, Japon

En l'an 869, une terrible épidémie de peste frappa le Japon. L'empereur, qui demeurait dans le Palais impérial de Kyotto, envoya ses émissaires au sanctuaire de Gion, une divinité shintoïste, afin d'apaiser la colère des dieux, Il fit aussi planter dans le jardin impérial 66 hallebardes représentant les 66 provinces du pays. Il ordonna enfin qu'une procession de palanquins sacrés parcoure la cité impériale. La peste disparut du pays.

Un siècle plus tard, les habitants de Kyoto décidèrent d'organiser une fête aux divinités du sanctuaire de Gion. C'est ainsi que naquit la fête de Gion Matsuri qui a lieu chaque année au mois de juillet.

Dans les rues de la ville, un défilé de chars allégoriques rappelle la procession des palanquins sacrés. En tête du défilé prend place le Naginata Hoko, le char de la hallebarde, symbole de la victoire sur l'épidémie.

Continuons la visite     

Retour à la page d'accueil