Ah ! Les Mosaïcultures !
Quel enchantement !

Rêveries dans un Jardin du Grand Siècle
Paris, France

Le 17° siècle est celui qui voit le triomphe de la raison, avec René Descartes, et celui de la fantaisie des contes de fées avec Charles Perrault.

Dans notre jardin classique, au centre des parterres de broderies, se dressent deux personnages en costumes chamarrés, inspirés des gravures de Nicolas de l'Armessin. L'un est le jardinier du potager, l'autre est la jardinière des fleurs. Mais est-ce bien sûr ? Peut-être ne sont-ils que faux-semblants, trompe-l'oeil, le fruit de notre imagination.

Sur le mur, des têtes grotesques dans le goût des peintures de Giuseppe Arcimboldo, semblent les guetter ou se moquer d'eux. Rêves, bizarreries, formes baroques, sortilèges, masques grimaçants dans un coquet jardinet : nous sommes dans l'univers du songe et du conte. Cet univers dans lequel d'un coup de baguette magique, les bonnes fées transformaient une citrouille en carrosse doré, où les princesses épousaient des bergères et où les princesses se déguisaient en fermières pour donner des fêtes galantes et bucoliques.

Enfin, pour voir tout celà, vous devrez visiter en personne le site.
Ici nous voyons la Jardinière.

Continuons la visite     

Retour à la page d'accueil