Ah ! Les Mosaïcultures !
Quel enchantement !

Les Cobras,
Protecteurs de Bouddha

Bouddha
Et la Ville aux Sept Cités

New Delhi, Inde

Renaissant perpétuellement de ses ruines, la capitale de l'Inde a été souvent détruite et reconstruite au cours de sa longue histoire. La première cité fut édifiée en 1450 av. J.-C. par les légendaires Pandava, héros du Mahabharata, épopée sanskrite qui relate les exploits des dieux de la mythologie hindoue. Depuis, sept cités se sont élevées et ont disparu à l'emplacement de la ville actuelle.

Sakyamuni, prince de la tribu des Sakyas, au 5° siècle av. J.-C. alla sur les chemins de l'Inde en quête de la Vérité. Il prit le surnom de «Bouddha», l'éveillé, en sanscrit. On dit qu'il a déchiffré les mystères du monde. Depuis l'Inde, son enseignement s'est répandu dans toute l'Asie où il demeure le plus grand maître à penser avec Confucius, son contemporain.

La fleur de lotus est sont emblème : née des eaux boueuses, elle flotte, immaculée, comme un symbole de l'esprit pur sortant de la matière impure du corps. Dans l'iconographie bouddhiste, elle sert de trône au Bouddha pour représenter la pureté de sa nature divine qui transcende les vicissitudes du monde. Assis, les mains dans la posture de la prédilection, Bouddha semble veiller sur la ville aux sept cités.

Continuons la visite     

Retour à la page d'accueil