INDEXHOMELIENSECRIREENGLISH
CHRYSLER Airflow 1934
AMPHICAR 1964
CADILLAC Touring 1926
CADILLAC Eldorado Brougham 1957-58
CADILLAC Convertible 1966
CITROEN Traction Avant
FERRARI 250 GT Lusso
PONTIAC Fiero GT 1988
IMPERIAL 1955-56
IMPERIAL 1962
IMPERIAL 1981-83
JAGUAR E Type
JAGUAR Mark II
LOTUS Europe Serie 1
MASERATI 3500 GT
MG Midget
MG TF 1500
MORGAN 4/4 Competition 1968
PIERCE ARROW Roadster 1929
ROLLS ROYCE Phantom II 1934
STANLEY Steamer 1924
STUDEBAKER Hawk
Les voitures américaines aérodynamiques
Les armoiries CADILLAC dans les années 50-60
 
CADILLAC Eldorado Brougham 1957-58
 
CADILLAC Eldorado Brougham 1957, l'avant
CADILLAC Eldorado Brougham 1957, l'intéreiur
CADILLAC Eldorado Brougham 1957, le coffre
CADILLAC Eldorado Brougham 1957, le profil
 
CADILLAC Eldorado Brougham 1957, trois-quart arrière
 

TECHNIQUE

MOTEUR:
8 cylindres en V, alésage: 102 mm, course: 92 mm, cylindrée: 365 ci (6 litres).
Carburateurs: 2 Carter à quatre corps.
Compression: 10,0 : 1, puissance maxi : 325 ch SAE à 4800 t/mn.
Commande des soupapes: arbre à cames central, poussoirs hydrauliques, soupapes en tête.
Installation électrique: 12 V.

TRANSMISSION:
Automatique 3 vitesses. Propulsion. Différentiel autobloquant.

SUSPENSION:
AV: indépendante, triangles, ressorts pneumatiques.
AR: pont rigide, ressorts pneumatiques, contrôle automatique du niveau.

DIRECTION:
Vis et galet. Assistée.

FREINS:
AV & AR: tambours à ailettes.

PNEUS:
8.40 x 15".

DIMENSIONS PRINCIPALES:
Empattement 320 cm.
Voies AV & AR: 155 cm. Longueur: 549 cm.
Poids à sec: 2500 kg.

PERFORMANCES:
Vitesse maxi: 200 km/h.
Consommation d'essence: 20 l / 100km.

 
     
 

Dans l'esprit des années trente, les années cinquante amenèrent une féroce compétition chez les manufacturiers américains dans le domaine des voitures de luxe, pour un marché pourtant très restreint ! A croire que le prestige l'emportait alors sur la rentabilité...

Après les Lincoln Continental Mark II et les Imperial Ghia, vendues à des prix astronomiques, Cadillac se lance dans la voiture de grand luxe.

Ainsi naît l'Eldorado Brougham, vendue à peu près le double de la plus chère de son bas de gamme et le triple de la moins chère!

Fidèle à sa tradition, la marque de prestige de General Motors innove avec une suspension pneumatique qui se révèlera peu fiable (la plupart des voitures seront converties avec de bons vieux ressorts hélicoïdaux), des roues en aluminium et des pneus taille basse.

Mais c'est dans le domaine du "gadget" que Cadillac se surpasse:
Sont automatiques: vitres, verrouillage central, antenne, ouverture du coffre, frein de stationnement, phares, mémoire des sièges, démarreur... A quoi s'ajoutent l'air climatisé, le régulateur de vitesse, les rétroviseurs polarisés, mais aussi une affriolante collection de "délicatesses": gobelets en argent magnétiques dans la boite à gants, distributeurs de cigarettes et de papier-mouchoirs, ensemble de rouge à lèvres, poudrier avec miroir, carnet de notes en cuir assorti avec miroir, peigne et miroir et flacon de parfum Arpège de Lanvin...

Fabriquées à la main, les Eldorado sont très bien finies, le toit en acier inoxydable et les portes ouvrant à contre-sens, les démarquent de leurs soeurs plus "modestes", tout comme le moteur à deux carburateurs quatre corps et 25 chevaux supplémentaires et sa carrosserie spécifique basse et élancée.

La pilule ne passera pas: seules 707 Eldorado Brougham seront fabriquées en 57-58...

 


suivante
...

 


INDEXHOMELIENSECRIREENGLISH