INDEXHOMELIENSECRIREENGLISH
CHRYSLER Airflow 1934
AMPHICAR 1964
CADILLAC Touring 1926
CADILLAC Eldorado Brougham 1957-58
CADILLAC Convertible 1966
CITROEN Traction Avant
FERRARI 250 GT Lusso
PONTIAC Fiero GT 1988
IMPERIAL 1955-56
IMPERIAL 1962
IMPERIAL 1981-83
JAGUAR E Type
JAGUAR Mark II
LOTUS Europe Serie 1
MASERATI 3500 GT
MG Midget
MG TF 1500
MORGAN 4/4 Competition 1968
PIERCE ARROW Roadster 1929
ROLLS ROYCE Phantom II 1934
STANLEY Steamer 1924
STUDEBAKER Hawk
Les voitures américaines aérodynamiques
logo LOTUS
 
LOTUS Europe Serie 1 1968
 
     

L'ACQUISITION

Pour une fois, nous allons essayer d'être bref !

Jean-Jacques appelle et nous dit qu'il a trouvé une Lotus Europe (Europa), complète, à restaurer, pas chère (sic), et qu'il est prêt à partager sa trouvaille avec un autre amateur...

OK fut la réponse, et nous voilà partis sur les routes de la Belle Province quérir l'objet de tant de convoitises !

Jean-Jacques avait insisté, à notre corps défendant, pour louer une remorque, plutôt que de s'en remettre à un professionnel. A la suite de nombreuses déconvenues avec ces ballades périlleuses où les remorques de location s'avèrent être plus source de complications que de réelles économies, nos arguments n'ayant pas été pris en considération, nous cédons...

Les premiers kilomètres avec la redoutable remorque nous angoissent, seule l'assurance de Jean-Jacques, lequel ne semble pas le moins du monde préoccupé par les écarts et louvoiements de l'objet, nous fait penser qu'après tout...

Finalement, tout se passe bien jusqu'à Lac Mégantic, lieu de la "cueillette".

La remorque est évidemment inadaptée à une voiture aussi basse que la Lotus, et à la suite de quelques discussions sur lesquelles nous ne nous étendrons pas, trois hommes levant l'avant de la voiture finissent sans problème à placer celle-ci sur le plateau....

Le retour est un peu plus stressant, puisque l'Europe est placée à l'envers, défiant toutes les lois de l'aérodynamique chères à Colin Chapman ! Avons-nous tout bien arrimé ? Les capots, portes vont-ils s'ouvrir ? En fait, le problème ne sera pas là... Les routes en excellent état du Québec ont fini par venir à bout de la vénérable remorque, sans doute aussi trop bien entretenue... Un trou lui sera fatal: un des essieux se déplace à la suite du bris d'une clavette, la roue se bloque, et l'attelage aussi ! Par chance, nous n'allions pas vite. Evidemment, il se met à pleuvoir, nos téléphones cellulaires sont mis à contribution: appel au loueur, attentes, appels et appels, évidemment plus de batteries et... pas de chargeurs, ni de batteries de secours !!! Murphy (celui de la loi!), quand tu nous tiens...

Trois heures plus tard, tout finit par s'arranger, le camion-remorque est sur place, la police aussi ( notre emplacement sur la route est plutôt dangereux ), le chauffeur nous étonne par sa "maestria" : il n'est pas évident de reculer une remorque sur un plateau... remorque, tout en décrochant l'attelage, l'ensemble dans une pente assez prononcée !

Chance encore ? Il est huit heures du soir, et un réparateur de suspension est ouvert et nous promet de réparer la remorque ! Le débarquement de la remorque sur laquelle se trouve toujours la Lotus ne manque pas d'attirer l'attention malgré la pluie battante !!! Une heure plus tard, comme promis, ce fut fait...

La fin du voyage s'est passée normalement, à un petit détail près: il était prévu de mettre la Lotus dans notre garage en ville, seulement voilà, il était vingt-trois heures et les téléphones passés aux copains (d'une cabine!) sont restés sans réponse: n'oubliez pas qu'il nous fallait TROIS hommes pour descendre la voiture, et nous n'étions que deux!

La logique était donc d'attendre le lendemain, Jean-Jacques avait donc la remorque pour un jour de plus...

Devinez quoi ? Il en avait MARRE !!!

LA VOITURE

Après les premières inspections, il s'est avéré que ce qui était prévu... était !

Le châssis est rouillé, et les attaches des triangles de suspension avant sont inexistantes !

Un des bras de suspension arrière est pourri, et dans l'ensemble, une remise en état complète s'impose.

Le dilemme est que cette Europe en tant que Serie 1 a le châssis intégré, ce qui impose la découpe de la carrosserie en fibre de verre pour l'en extraire. Quelques recherches dans des livres et surtout sur Internet, et les réponses arrivent, merci entre autres à Ed Waalewijn, auteur d'un remarquable site dédié aux S1.

Par contre la voiture est complète, seul manquent le réservoir et quelques petits détails, la peinture est écaillée, mais la carrosserie est saine, même les sièges sont récupérables. Détail: le compteur de vitesse est en kilomètres, inédit en 1968 en Amérique du Nord, la voiture a sans doute été importée par un militaire, c'est le cas de celui qui me précède en tant que propriétaire !

Cette Europe n'a pas roulé depuis 1977, et la partie immobile de sa vie a du se passer dans une grange, après quelques essais infructueux de "restauration", diagnostiqués ici ou là...

Le plus intéressant est le numéro de série: cette Lotus est la dernière des Serie 1, et la dernière des 103 Serie1"B". Détail charmant qui nous permet d'accepter sa rusticité et la complication du châssis intégré, défauts qui seront gommés sur les Serie 2.

LE PLAN D'ACTION

Pas question de garder une automobile qui ne roule pas !

Donc, me retrouvant seul propriétaire (Jean-Jacques s'est désisté), j'ai décidé de commencer immédiatement le démontage de tous les éléments mécaniques pour enlever le châssis, dans l'idée de le refaire ou de le changer...Le moteur et la boîte Renault étant simples, les freins d'origine Triumph aussi, avec l'agrément de la disponibilité des pièces à des prix raisonnables.

Steeve Perron, mon carrossier, se chargeant de la partie carrosserie & peinture.

 

LA SURPRISE

L'Europe est donc envoyée chez Pierre de Classic Euro Auto qui a l'espace et l'outillage requis pour ce genre de restauration.

Pierre m'informe de la possibilité d'acheter une Serie 2 accidentée qui pourrait servir de "donneur".

Une semaine plus tard, celle-ci est à côté de son aînée! Plutôt que d'avoir été accidentée, elle parait avoir été vandalisée: elle est complète et en état mécanique convenable, mais l'intérieur est saccagé, tout comme la carrosserie.

 

LE TRAVAIL COMMENCE... VOYEZ LA SUITE !...

 
     
 

 


INDEXHOMELIENSECRIREENGLISH