INDEXHOMELIENSECRIREENGLISH
CHRYSLER Airflow 1934
AMPHICAR 1964
CADILLAC Touring 1926
CADILLAC Eldorado Brougham 1957-58
CADILLAC Convertible 1966
CITROEN Traction Avant
FERRARI 250 GT Lusso
PONTIAC Fiero GT 1988
IMPERIAL 1955-56
IMPERIAL 1962
IMPERIAL 1981-83
JAGUAR E Type
JAGUAR Mark II
LOTUS Europe Serie 1
MASERATI 3500 GT
MG Midget
MG TF 1500
MORGAN 4/4 Competition 1968
PIERCE ARROW Roadster 1929
ROLLS ROYCE Phantom II 1934
STANLEY Steamer 1924
STUDEBAKER Hawk
Les voitures américaines aérodynamiques
logo LOTUS
 
LOTUS Europe Serie 1 1968
 
     

LA RESTAURATION

Le châssis de la Serie 2,amovible est démonté, il est en bonne condition. Il est envoyé au sablage après démontage complet de la mécanique...

Pendant ce temps, la Serie 1 est, elle aussi mise à nu, afin de pouvoir procéder à l'enlèvement du châssis qui est, lui, collé à l'intérieur de la carrosserie. Il faut donc couper la paroi entre l'intérieur et le compartiment moteur, ainsi qu'une partie du tableau de bord, ceci, afin de pouvoir sortir le châssis par l'arrière, ce qui laisse la structure intacte...

Pierre, sous l'oeil admiratif de Steeve, sort enfin le châssis

Enfin. C'est fait et le châssis nous montre l'état de délabrement avancé dans lequel il se trouve!

Nos deux complices sont assez fiers du travail accompli à la vue de la coquille vide...



Le châssis est apprêté afin d'attendre en toute sécurité que la carrosserie soit prête à le recevoir...

La carrosserie est décapée puis apprêtée avant d'être réparée là où c'est nécessaire.

Steeve voit déjà le jour où...

O boy! Un peu de patience!

Pendant ce temps, toutes les pièces récupérables ont été nettoyées et repeintes et de nombreuses autres acquises (freins, suspensions, cables, etc...).
Le moteur, quant à lui, est refait à neuf, et contrairement à ce qui était prévu, ce n'est pas un moteur d'origine qui sera installé mais un Gordini de 1560 cm3 qui équipait les R12 puis les R17 Gordini... Petite incartade aux normes d'origine, mais avec plus de 120 ch., cette Europe devrait être une petite bombe, et de plus j'ai gardé le moteur original, au cas où...
La boîte de vitesses reste la 4 vitesses, car bien que j'aies acquis une boîte 5, certaines transformations me faisaient croire que le jeu n'en valait pas la chandelle!

Le châssis est donc mis aux normes des Series 1 (deux boîtiers permettent de laisser l'espace nécessaire aux suspensions avant lorsqu'il sera "collé" dans la carrosserie) et les trous permettant d'installer le pédalier réglable sont perforés.
Le châssis est donc installé de nouveau dans "sa" carrosserie et celle-ci est "recollée" en fibre de verre autour de lui ainsi que les éléments découpés précédemment.


Enfin, la peinture est faite!

Il ne reste plus (!) qu'à remonter la mécanique, l'intérieur et autres babioles...


Entre autres babioles, l'ensemble moteur-boîte. En effet, celui-ci est indispensable afin de pouvoir remonter les composantes de la suspension arrière, puisque celles-ci s'appuient sur la transmission...

Je commence donc par remonter les suspensions avant ...

Puis, le moteur et la boîte sont accouplés

Cet ensemble, avec le moteur hémisphérique Renault Gordini a quand même fière allure! Tant pis pour l'origine! (je dois avoir écrit quelque part que j'ai soigneusement gardé le moteur original)

L'ensemble prend enfin place dans la voiture et après le remontage des pièces de suspension arrière (les photos qui s'y rapportent feront l'objet d'une très prochaine mise à jour!), quel plaisir que de voir enfin cette Lotus sur ses roues (provisoires)!

Première sortie: manuelle!

Voici le compartiment moteur tel qu'il se présente. Le cache-culbuteurs, l'échappement 4 en 1, le pot en inox viennent de chez Europa Engineering en Angleterre. Les deux Weber de chez Jacques Colombo, spécialiste de tout ce qui roule avec un moteur Renault et particulièrement les "Gordini", il œuvre dans le sud de la France...

D'autres images de cette Lotus tant attendue: elle roule! Et elle roule bien! Le bruit (vacarme ou symphonie?) émit par le Gordini est sublime! Et quelle ligne!

Jugez par vous-même.
Sachez néanmoins que sur ces photos quelques détails de finition n'ont pas été complétés. En effet, tous les accessoires esthétiques doivent être re-démontés pour retoucher les inévitables égratignures et polir la peinture pour en faire une plus belle que neuve!

page précédente

 

 
     
 

 


INDEXHOMELIENSECRIREENGLISH