Pour me rejoindre

Les aplats

L'aquarelle est un médium qui a une grande flexibilité. Il s'adapte au style de son utilisateur. Selon la méthode que l'on utilise, on parvient à créer des émotions différentes pour le spectateur.

Un paysage créé avec du sel ajouté au pigment, le rendra plus mystérieux. Un personnage peint en mouillé sur mouillé deviendra plus sensuel. Des aplats appliqués avec harmonie nous rendent des natures mortes fantastiques. Le plus difficile reste à maîtriser le tout.

 

Les aplats
Le croquis
Aperçu
des techniques
Le gris
Le papier
La composition
La permanence
des couleurs
L'harmonie
Le cercle
chromatique

 


Le P'tit truc!

Si vous souhaitez obtenir un ton plus uniforme, humidifiez le papier avant d'appliquer la couleur.

Aplat

Lavis étalé sur une large surface de manière à produire une tonalité uniforme Le lavis constitue la base de l'aquarelle. Le lavis peut être étalé sur un support sec ou humide et, en les superposant.

On peut créer un large éventail de couleurs en superposant des lavis. En associant deux couleurs primaires on obtient une couleur secondaire. Le rouge le jaune et le bleu, mélangées deux à deux, produisent trois secondaires, l'orange, le vert et le violet.

Tableau de Paul Klee

Head of Man (Going Senile, 1922) Paul Klee

 

On peut obtenir une teinte secondaire en appliquant un lavis humide sur un lavis sec. L'aquarelle sur fond sec préserve la pureté de chacun des pigments d'origine tout en renforçant l'intensité du mélange obtenu. Le peintre suisse Paul Klee (1879-1940) expérimenta souvent l'aquarelle en usant de fins lavis appliqués librement créant ainsi une multitude d'aplats.

Il est préférable de préparer à l'avance la quantité suffisante de couleur délayée dans l'eau avant de commercer à l'appliquer sur la surface à peindre pour éviter de manquer de cette couleur avant d'avoir terminer de peindre cette surface.

Pour obtenir un lavis uniforme, on incline légèrement le plan de travail. Les aplats adhèrent mieux sur des papiers à grains moyens ou à grain torchon; une surface lisse laissera apparaître des trainées.

Lavis dégradé

Lavis monochrome marquant une transition progressive des valeurs, du clair à l'obscur ou de l'obscur au clair. En partant d'un lavis on éclaircit la couleur pour relever une échelle de valeur.

Préparez des mélanges de couleurs différentes et posez rapidement les lavis bord à bord.

Lavis diapré

Lavis polychrome appliqué de façon à laisser diffuser et se fondre les couleurs. En partant d'une surface mouillée, on ajoute des touches de coloris différents pour obtenir une surface unie mais colorée des différentes teintes.

 

 

Transparence 1997-2003 - Reproduction interdite sans consentement - Contactez-nous