Pelargonium 'Frensham'

Suite à des études reliées à la tolérance au stress chez un certains nombres de plantes à l'Université de Guelph, le professeur Praveen Saxena et son équipe en est venu à la conclusion que le pélargonium à senteur de citron, Pelargonium 'Frensham' est capable d'absorber et d'accumuler une grande quantité de métaux toxiques provenant de sols contaminés. Les chercheurs ont fait subir aux plants étudiés un stress extrême en les arrosant avec de l'eau très dure et les gardant à des températures élevées. Les boutures de pélargoniums ont été arrosé avec des solutions contenant diverses concentrations de métaux. En fait, ils ont absorbé en deux semaines jusqu'à 3 200 mg de cadmium, 18 700 mg de plomb, 6 400 mg de nickel et 650 mg de cuivre pour chaque kilo de plant.

En réalité, chaque plante absorbe une très faible quantité de minéraux venant du sol. Mais les pélargoniums sont semble-t-il capables d'en absorber une assez grande quantité. C'est donc une plante que les scientifiques appelent «hyperaccumultrice» parce qu'elles sont capables d'accumuler une quantité d'ions métalliques à forte concentration (comme Brassica juncea ou la moutarde joncée ou moutarde brune). Le pélargonium citron est une plante cultivée pour ses huiles essentielles qui sont ajoutées aux parfums et aux pots-pourris. Peut-être qu'un jour, les sols pollués et impropres à l'utilisation seront décontaminés avec des plantes plutôt qu'en déplacant des mètres cubes de terre qui sont souvent déposés à un autre endroit qui devient lui aussi pollué et inutilisable.

Retour à la page d'accueil