Darhan


Résumé du tome 1 (La fée du lac Baïkal)

C'est l'histoire de Darhan un jeune berger de 13 ans des steppes mongoles. La guerre avait éclaté entre les armées mongoles et les armées perses. L'Empereur Gengis Khan recrutait des jeunes talentueux pour les entraîner pour la guerre. C'était bientôt l'hiver sa famille et lui retournait chaque année pour vendre les laines de mouton au Marchand de la capitale mongole.

Son oncle, Ürgo, était un homme qui voulait faire tout pour avoir de l'argent facilement. Il vendit Darhan à l'armée mongole pendant que ses sœurs et sa mère vendaient de la laine. Dans le camp de l'armée mongole, le prince héritier du trône, Dötchi fit une visite surprise à l'armée et proposa un duel avec un guerrier, mais personne ne voulait affronter le prince, car il était nul et facile à battre en duel. Dötchi choisi Darhan, Darhan ridiculisa le prince qui voulait se venger secrètement. Le général de l'armé avait appris a aimé Darhan alors il lui proposa d'amené des prisonniers dans les mines proches du lac Baïkal et après de revenir pour partir en guerre contre les Perses.

Durant le voyage avec les prisonniers et cinq autres gardes, trois sur cinq était des mercenaires envoyés par le prince pour tué Darhan. Durant une nuit, l'esprit du vent lui apparut dans un rêve et lui demanda de rencontrer la fée du lac Baïkal. La seule chose que les trois mercenaires ne savaient pas est que Darhan avait averti les deux autres gardes qu'on voulait le tuer. Pendant la même nuit, Darhan et ses amis se battirent contre les mercenaires, mais les Hommes cerfs une tribu des montagnes aida les mercenaires en échange de prendre les prisonniers.

Darhan et ses amis réussir à arriver au lac après de savoir évadé des prisons des hommes cerf. Proche du lac la fée lui parla et lui confia une mission, retrouver sa petite fille qui à des pouvoirs extraordinaires.

Renseignement sur l'auteur:

Origine de Montréal, Sylvain Hotte vit et travaille à Québec depuis une douzaine d’années. Autodidacte, il exerce plusieurs métiers dont celui d’écrivain. Darhan est sa première série fantastique.

Commentaires:

Contrairement aux séries d’Amos Daragon et de Léonis, l’histoire est plus historique que fantastique, mais il y a toujours les dieux qui sont très souvent dans l’histoire. Je l’ai aime aussi, car au début il y a une carte ancienne sur comment était l’Asie à l’époque de l’empire mongol. J’aime comment le personnage principal réussi à se sortir de ses problèmes. L’auteur écrit avec des mots variés ce qui est beaucoup plus amusé à lire qu’avec des mots qui se répètent souvent. Comme avec tous les livres de la collection des intouchables, les livres ne contiennent pas beaucoup de page, c’est le seul défaut que je peux trouver dans ce livre.


Accueil