Portraits 3

Une veuve de papier / John Irving---

1958. À seize ans, Eddie O'Hare devient l'amant de Marion, épouse délaissée et désespérée par la mort de ses deux fils, chagrin en rien atténué par la présence de sa fille de cinq ans, Ruth. À la fin de l'été, Marion disparaît.1990. Eddie et Ruth sont devenus écrivains. Lui, auteur médiocre développant inlassablement le même thème: son amour infini pour Marion. Elle, romancière célèbre mais toujours hantée par le départ de sa mère dont elle n'a plus jamais eu de nouvelles... Du grand Irving!
 

Jonh Irving est né en 1942 et a grandi dans le New Hampshire. Son premier roman, Liberté pour les ours!, paraît en 1968. Il est suivi par Un mariage poids moyen et L' Épopée du buveur d'eau. Le Monde selon Garp le propulse à l'avant-scène des auteurs les plus côtés, autant auprès des critiques que du public. Depuis, il accumule les succès: L'Hôtel New Hamshire, L' Oeuvre de Dieu, la Part du Diable, Une Prière pour Owen, Un enfant de la balle. Pour en savoir plus sur l'oeuvre et le vie de John Irving, on peut consulter l'excellent site suivant.

La cérémonie des anges / Marie Laberge---

Comment survivre à la mort d'un enfant? Tour à tour, Laurent et Nathalie nous font partager leur descente aux enfers. Chacun aura une façon bien à lui de vivre l'indicible. Marie Laberge prouve une fois de plus qu'elle est une très grande auteure.
 

Auteure dramatique, romancière et comédienne, Marie Laberge est née à Québec, en 1950. Elle a écrit une vingtaine de pièces de théâtre, toutes mises en scène; C'était avant la guerre à l'Anse à Gilles lui a valu le Prix du Gouverneur général du Canada. Elle a aussi écrit des scénarios pour divers cinéastes.

Le chasseur Zéro / Pascale Roze---

Laura Carlson souffre de ne pas avoir connu son père. Sa mère et ses grands-parents observent un mutisme total. Lorsqu'elle apprend que celui-ci a été tué par un kamikaze à Okinawa commence sa descente aux enfers. Le vrombissement du chasseur Zéro la poursuit sans relâche. Ni ses études, ni l'amour de Bruno, ni la sollicitude de son beau-père ne la délivrent de son obsession.

Pascale Roze est née en Indochine. Après des études en lettres, elle fonde avec des amis une compagnie théâtrale, la Compagnie de l'Élan, pour laquelle elle jouera pendant cinq ans. Sa pièce, Tolstoï la nuit, a été jouée au théâtre de la Villette. Elle a obtenu le premier prix du Concours de la nouvelle de Cholet en 1988 avec un texte intitulé Gilles, puis publié un recueil de nouvelles, Histoires dérangées, aux éditions Julliard en 1994. Son premier roman, Le chasseur Zéro, lui a valu le Prix Goncourt et le Prix Fémina 1996.

Les nouvelles confessions / William Boyd---

Une vie peut-elle être transformée par la lecture d'un seul livre? Pour John James Todd, le tournage des Confessions de Jean-Jacques Rousseau est le moteur de sa vie. Ce génie du cinéma muet connaît la gloire et la passion à Berlin sans y remarquer la montée du nazisme, vit la deuxième guerre mondiale avant d'être la victime de la «chasse aux sorcières» menée par les maccarthystes. Coups de chance et revers de fortune alternent, toujours provoqués par sa rencontre avec des personnages hauts en couleur.



William Boyd est également l'auteur des scénarios Mister Johnson, d'après le roman de Joyce Cary, La Tante Julia et le Scribouillard, d'après celui de Mario Vargas Llosa et Chaplin, pour Richard Attenborough. Un Anglais sous les tropiques a été adapté à l'écran.

Un pont entre deux rives /Alain Leblanc---

Comment être heureux lorsqu'on a quinze ans et que l'on voit sa mère souffrir de mener une vie étriquée? Comment ne pas en vouloir à ce père médiocre? Aussi quand survient cet architecte responsable de la construction du pont entre les deux rives, si brillant et si cultivé, comment en vouloir à sa mère d'en tomber amoureuse? Et comment ne pas devenir son complice? Le livre est bien meilleur que le mauvais film qu'on en a fait en évacuant le regard d'un adolescent sur les relations adultes.

Après avoir été assistant sur des plateaux de cinéma et critique de théâtre pour Combat, Nouvelles littéraires, France-Soir et Paris-Match, Alain Leblanc publie son premier roman, Une fille pour l'hiver. Suivent Drôles d'histoires (textes pour la télévision), La vie comme je te pousse et Lucas. (Entretien)

Corky / Joyce Carol Oates---

À quarante-deux ans, Jerome «Corky» Corcoran est un homme prospère, aimé des femmes et estimé par ses concitoyens. Il est fier d'avoir réussi à occulter son enfance: son père a été assassiné presque sous ses yeux et sa mère est devenue folle. À force de détermination, il a gravi tous les échelons et son avenir politique est prometteur. Il suffira d'une fin de semaine pour que son univers bascule.

Joyce Carol Oates est née à Lockport (New-York). Dès l'âge de quatorze ans, elle écrit de courtes nouvelles. Entre 1968 et 1978, elle enseigne à l'Université de Windsor (Canada) tout en publiant de deux à trois livres par année. Depuis 1978, elle enseigne à l'Université de Princeton tout en continuant de publier, parfois même sous le pseudonyme de Rosamond Smith. Pour mieux la connaître, on peut consulter l'excellent site Celestial Timepiece.

Un ange cornu avec des ailes de tôle / Michel Tremblay---

Après nous avoir fait part de son initiation cinématographique dans Les vues animées, Michel Tremblay nous fait partager ses découvertes littéraires. Grâce à la section enfant de la bibliothèque municipale, il accède au monde merveilleux de Jules Verne. Parmi ses auteurs préférés, Saint-Exupéry et Gabrielle Roy, laquelle lui fait prendre conscience qu'on peut parler de Montréal et écrire des chefs-d'oeuvre.

Romancier et dramaturge, Michel Tremblay est une figure de proue de la littérature québécoise, et cela depuis trente ans. Né en 1942 sur le Plateau Mont-Royal, il s'est d'abord attiré les foudres d'une certaine élite qui n'appréciait guère que ses personnages parlent joual ni qu'il mette en scène des travestis. Mais la véracité et la profonde humanité qui se dégagent des différents milieux qu'il décrit lui ont vite attiré la faveur du public, ferveur qui ne se dément pas.

L'écriture ou la vie / Jorge Semprun---

Rescapé des camps de concentration, l'auteur avait toujours refusé d'évoquer son passé jusqu'au moment où il comprit que cela faisait partie de lui et qu'il ne pouvait se soustraire plus longtemps. Jamais livre ou film traitant de l'holocauste n'a été aussi dépouillé, aussi retenu mais surtout aussi poignant. Jamais auteur n'a su si bien expliquer à quel point l'amour de la littérature peut donner un sens à la vie, à la survie.
 

Né en Espagne en 1923, Jorge Semprun arrive à Paris au début de 1939, chassé de son pays par la victoire de Franco. Membre de la Résistance française, il est déporté à Buchenwald. Après la guerre, il partage sa vie entre l'écriture ( il est entre autres le scénariste de La Guerre est finie, de Z et de L'aveu) et l'action politique (il devient ministre de la culture dans le gouvernement espagnol en 1988).

Champollion l'Égyptien / Christian Jacq---

La veille de son départ pour l'Égypte, Champollion reçoit deux mises en garde anonymes. Qui peut bien vouloir l'empêcher de faire des fouilles? Construit comme un polar, ce roman écrit à la première personne raconte les tribulations de Champollion réalisant enfin son rêve. Extrêmement bien documenté, ce livre donne le goût d'en savoir plus sur une civilisation aussi exceptionnelle.

Christian Jacq est égyptologue, directeur de l'Institut Ramsès et romancier. Il a reçu le Prix Jeand'heurs du Roman historique pour La Reine Soleil, le Prix des Maisons de la presse pour L´Affaire Toutankhamon et a été couronné par l'Académie française pour L'Égypte des pharaons. Il est aussi l'auteur d'une série sur Ramsès.

Le roman de Rabelais/ Michel Ragon---

Homme d'Église, devenu l'un des plus illustres médecins de son temps, écrivain révolutionnaire, Rabelais fréquenta aussi bien les humbles gens que les papes et les nobles. Frôlant constamment les bûchers de l'Inquisition, il ne cessa de revendiquer la liberté de pensée et de parole. L'auteur trace ici le portrait d'un homme profondément humain, lucide mais désenchanté.

À quatorze ans, il quitte sa Vendée natale pour Nantes afin de gagner sa vie. Puis il s'installe à Paris où il fait tous les métiers avant de partir au Japon sur un cargo. Ses premières lectures lui ouvre la porte de l'univers romanesque. Il a publié une trentaine d'ouvrages dont Une place au soleil, Les mouchoirs rouges de Cholet, Le marin des sables, Enfance vendéenne, L'espace de la mort, Les coquelicots sont revenus. Ami des peintres Soulages, Barré, Hartung, Atlan, il est critique d'art et historien de l'architecture. Membre du jury du prix Louis-Guilloux, il préside également la Société des amis d'Octave Mirbeau.