Portraits 4

  Le Bateau-Phare de Blackwater / Colm Toíbín--

Helen a rompu tout lien avec sa famille. Aussi le choc est-il grand lorsque son frère, atteint du sida, lui demande d'annoncer la nouvelle à sa mère et manifeste le désir de passer quelques jours chez leur grand-mère où les rejoindront deux de ses amis. Cette rencontre inattendue sera l'occasion de revivre des instants qu'elle avait préféré reléguer au fond de sa mémoire et de lever le voile sur les malentendus nés de l'incapacité à communiquer. La présence des deux amis jette un peu d'humour et de tendresse sur les relations tendues entre les trois femmes de la famille.

Colm Tóibín est né en Irlande en 1955. Après des études en langue anglaise et en histoire, il a enseigné trois ans en Catalogne. De retour dans son pays, il devient journaliste, critique littéraire et écrivain. Son premier livre Le Sud est publié en 1990. Ses romans Désormais notre exil, La Bruyère incendiée et Histoire de la nuit ont remporté de nombreux prix. Il a également écrit Colm Toíbíndeux essais à saveur politique, Bad Blood, une pérégrination le long de la frontière irlandaise et The Sign of The Cross, Travels in Catholic Europe. Il vit à Dublin et est membre de Aosdána, un groupe de promotion de la littérature,de la musique et des arts visuels.

L'hôpital du soupçon / Noah Gordon--

1969. Dans un grand hôpital de Boston se côtoient trois jeunes médecins, sur lesquels planent la menace de la commission de la mortalité chargée de détecter les erreurs médicales (et elles sont assez nombreuses, hélas!). L'auteur retrace les avatars de leur vie personnelle et professionnelle, où ambitions personnelles, rivalités, angoisses, drames et réussites tissent la trame du quotidien. Sujet intéressant, personnages attachants, style enlevant.

Noah Gordon



Note biographique

Pour en savoir plus sur l'auteur (
site en anglais).

Vent du sud / Anne Rivers Siddons--

Vingt ans après avoir été chassée de chez elle parce qu'elle avait participé à une manifestation pacifiste, Mike Winship revient à Lytton, Géorgie. Elle y retrouve son père malade mais toujours prêt au combat, son ancien fiancé qui semble encore amoureux bien que marié, sa soeur dévorée par la jalousie. Rancunes et passions renaissent. Encore une fois, l'auteure excelle à décrire de façon fort juste les coins sombres de l'âme humaine, toute engoncée dans des préjugés tenaces.

Anne Rivers Siddons

Anne Rivers Siddons est l'auteure d'une douzaine de romans parmi lesquels on trouve
Quartiers d'été, La Géorgienne, La maison d'à côté, Une jeune fille du sud, La Plantation, et La Maison des dunes.

Chocolat / Joanne Harris--

En ouvrant La Céleste Praline, à peine trois jours après son arrivée dans un petit village du sud-ouest de la France, Vianne Rocher déclenche un cataclysme. Très vite, elle s'attire les foudres du curé Reynaud et de ses ouailles bien-pensantes. Mais au grand dam de ce curé à la conscience peu tranquille, beaucoup succombent au charme de la jeune femme et à ses délices sucrés; à l'instar de cette femme libre et un peu sorcière, plusieurs briseront leurs chaînes. L'auteure campe des personnages authentiques; les sentiments humains, peur, étroitesse d'esprit, générosité, désir de s'affranchir, sont dépeints avec une grande justesse. Un roman à déguster lentement...
 




Joanne Harris
Moitié française, moitié anglaise, Joanne Harris a puisé l'inspiration de son troisième roman dans l'histoire de sa propre famille. Elle a également écrit Dors, petite soeur et Vin de bohème. Chocolat a été porté à l'écran; le film est charmant mais bien inférieur au roman.

Les cendres d'Angela / Frank McCourt--

On sourit beaucoup en lisant ce roman. Et pourtant, la famille McCourt vit dans le dénuement le plus total. Le père ne garde aucun emploi, ce qui ne fait guère de différence puisqu'il boit toute sa paie quand par hasard il travaille. La mère est épuisée par les grossesses successives et la mort prématurée de trois de ses enfants. À la misère s'ajoute une religion catholique étriquée, où on parle plus de péchés et d'enfer que d'amour et de charité. Mais avec quelle sensibilité et quelle verve tout cela nous est-il raconté!
 

Né en 1930, Frank McCourt a d'abord été Frank McCourtprofesseur de littérature avant de publier Les Cendres d'Angela à 67 ans. Ce premier roman lui a valu le Prix Pulitzer, a été traduit en vingt-cinq langues et a été porté au grand écran. L'auteur poursuit ses mémoires dans C'est comment l'Amérique?

Le verger de pierres / Timothy Findley--

Avant de s'installer en France, Timothy Findley a vécu plus de trente ans dans une ancienne ferme ontarienne. Le Verger de pierres (Un bouquet de souvenirs) réunit une série d'articles d'abord parus dans des magazines, dans lesquels Findley raconte ses souvenirs, tantôt cocasses, parfois touchants, reliés à cette maison qu'il a patiemment rénovée. Galerie de portraits des amis et des voisins, des animaux de compagnie (chats et chiens y font bon ménage), ode à la nature et aux gestes simples, ce recueil se lit à petites doses, avec énormément de plaisir.

 


Timothy Findley est né à Toronto en 1930. Il a été acteur avant de décider, à l'âge de trente-sept ans, de se consacrer à l'écriture. C'est seulement avec son troisième roman que Findley est reconnu comme grand écrivain: Guerres (1977) lui vaut le Prix littéraire du gouverneur général. Ses autres romans, Le Grand Elysium Hôtel , Nos adieux, La fille de l'homme au piano, Pilgrim, sont bien accueillis par le public. Il écrit aussi des textes pour la télévision (The Whiteoaks of Jalna, The National Dream), la radio, le cinéma et le théâtre (Can You See Me Yet?, The Stillborn Lover). Timothy FindleyTrès actif dans le milieu littéraire canadien, il a participé à la création de l'Union des écrivains du Canada. Il vivait à Cotignac, dans le Vars,avec son compagnon de toujours, Bill Whitehead, également écrivain, avant de décéder. (Entrevue)

Juillet / Marie Laberge--

Premier roman de Marie Laberge, Juillet décortique à merveille les sentiments de ses protagonistes. Simon est amoureux de la femme de son fils. Amour discret car non avoué. Catherine est sensible aux délicates attentions de cet homme autrement plus intéressant, plus «vivant» que son pâlot de mari. C'est par une chaude journée de juillet, alors qu'on fête l'anniversaire de Charlotte, la femme de Simon, que les passions se déchaînent, jusqu'au drame final. Car comme toujours, l'auteure fait payer un lourd tribut à ceux qui osent être vrais.

Marie Laberge




Note biographique

Un dimanche à la piscine à Kigali / Gil Courtemanche--

Autour de la piscine de l'Hôtel des Mille Collines, diplomates, coopérants, petits bourgeois rwandais et prostituées feignent d'oublier que la mort rôde. Car en plus du sida que l'ignorance et la pauvreté contribuent à propager, les appels à la haine raciale se précisent. C'est à travers la magnifique histoire d'amour entre une Hutue au visage de Tutsie et un journaliste québécois que se déploie le drame du génocide du printemps 1994. Ainsi la tendresse côtoie l'horreur, la vie fait un pied de nez à la mort. Un dimanche à la piscine à Kigali rend un vibrant hommage à tous ceux qui tentent, malgré leurs maigres moyens, de conjurer le désespoir.

Journaliste tant à la télévision qu'à la radio et dans la presse écrite, Gil Courtemanche s'intéresse particulièrement à la politique internationale et au tiers-monde. Il a séjourné à plusieurs reprises au Rwanda, avant et après le génocide de 1994, particulièrement pour Gil Courtemanchela réalisation de son documentaire L'Église du sida qui lui a valu le prix du meilleur documentaire du Festival Vues d'Afrique 1993. Il a publié Douces Colères, Trente artistes dans un train, Chroniques internationales ainsi que Nouvelles Douces Colères.

Le Fils du satrape / Henri Troyat--

La famille Tarassoff fuit la Révolution bolchevique. Sur le bateau, Léon se lie d'amitié avec Nikita. Lorsqu'ils se retrouvent à Paris, les deux jeunes décident d'écrire un roman, Le fils du satrape. Pour Henri Troyat, c'est l'occasion de nous faire revivre ses souvenirs d'enfance, son long exode, son intégration à la société française puis ses débuts d'écrivain. Tout cela dans une langue qui ne cesse d'éblouir.



De son vrai nom Léon Tarassoff, Henri Troyat naquit à Moscou en 1911. Après des études en droit, il publie Faux jour qui lui vaut le Prix du roman populiste (1935). Suivent Le Vivier, Grandeur nature, La clef de voûte. En 1938, le Prix Max Barthou, décerné par l'Académie française, couronne l'ensemble de son oeuvre alors que le Goncourt lui est remis pour L'Araigne. Mais déjà Henri Troyat songeait à une oeuvre plus importante. Vastes épopées inspirées par la récente histoire russe (cycles de Tant que la terre durera, de La Lumière des Henri TroyatJustes et des Héritiers de l'avenir ) ou française (Les Semailles et les Moissons) et surtout des études biographiques sur les grandes figures de la littérature russe (Pouchkine, Dostoïevsky, Tolstoï). Il est élu à l'Académie française en 1959. (En savoir plus ou lire une entrevue).

Liaisons étrangères / Alison Lurie--

Rien de semblable entre ces deux universitaires américains venus passer six mois à Londres. Vinnie a 54 ans, est célibataire, anglophile à l'extrême et spécialiste du folklore enfantin. Fred a trente ans; récemment séparé de sa femme, il s'adapte mal à l'Angleterre, jusqu'au moment où il devient follement amoureux d'une actrice de télévision. L'auteure entrecroise, parfois avec humour, leurs destins. Ses réflexions sur la vie, la mort, les relations homme-femme, la cinquantaine, la beauté et ses vicissitudes, dénotent un regard aigu et sans complaisance sur ses contemporains.

Alison Lurie est née en 1926 à Chicago et a grandi à New York. Elle enseigne la littérature, le folklore et l'écriture à l'université Cornell. Ses romans se distinguent par une critique sociale piquante, notamment à l'égard des milieux intellectuels. Liaisons étrangères lui a valu le Prix Pulitzer 1985 et a été adapté pour la télévision, de même que The War Between the Tates et Imaginary Friends.Alison Lurie- En plus de La Vérité sur Lorin Jones, Femmes et Fantômes (1994), Un été à Key West, elle a publié une étude sur la psychologie de la mode, des essais sur la littérature enfantine et des recueils de contes enfantins traditionnels.