The Unstoppable Machine

Pro Tour Chicago
17 janvier 2003

par Pasquale Ruggiero

Bonjour à tous,

Legions vient de faire son arrivée dans le format limité et pour prouver qu’on sait de quoi on parle, moi, Mauro Bongiovanni, Jon Stern et Serge Levert avions décidé de descendre à Waterloo pour participer au PTQ du 2 février. On avait prévu partir le dimanche vers 2 heures du matin pour éviter de rester à l’hôtel. Après quelques drafts de pratique la semaine précédant le PTQ j’étais vraiment confiant en mes habilités pour le top 8 et il me restait juste à avoir assez de chance pour ouvrir un sealed deck broken. La journée du départ, je me présente au Carta avec l’espérance de voir Serge qui était incertain de venir du à son manque de chance dans le tournoi de la veille. À ma grande déception il ne s’est pas présenté signifiant du même coup que le voyage allait sûrement coûter plus cher car on allait être juste 3. Jon voulait absolument passer par chez lui avant de partir pour être certain qu’il ne voulait pas venir, après une brève discussion Serge se laisse convaincre de venir étant donné qu’il devra payer sa part de toute façon, après une douche et 15 minutes d’attente de notre part il finit par rechanger d’idéee et il décide finalement de laisser faire.

Le voyage commence mal avec l’absence du 3e chauffeur, Jon et Mauro devront assurer la présence de Serge et conduire pendant 6 heures. Le reste du voyage fut très plaisant à l’exception d’une tempête de neige qui s’est abattue sur nous en plein milieu du voyage. Une fois arrivé à Waterloo moi et Jon avons cherché un resto pour un petit déjeuner et comme d’habitude le seul restaurant ouvert en Ontario c’était un criss de Tim Hortons. Après un petit bagel avec de la crème Philadelphia on se dirige vers le site du tournoi pour finalement commencer à ouvrir nos sealed deck. J’ouvre un sealed assez potable mais rien de ridicule et après le deck swap je reçois un pool de cartes assez potable et je monte un deck noir vert avec rien de « broken » mais des créatures très solides comme Stag Beetle et Gangrenous Goliath.

Avec 63 personnes le tournoi allait consister en 6 rondes mais certains 4-1-1 n’allaient pas faire top 8 sur les tie breakers.

Ronde 1 contre Michael

Michael un débutant de Waterloo a décidé de ne pas parler beaucoup durant la partie, à ma grande tristesse, et avait un deck blanc noir qui laissait vraiment à désirer.

Première partie il commence color short avec 4 Swamp et après quelques échanges de morph minables la game stall mais j’ai une impressionnante armée de créatures et lui est en défensive. Je finis par piocher un Timberwatch Elf et après quelques tours de « chump » block il concède. Après la partie il commence à se plaindre à propos de ses problèmes de manas et je lui explique que s’il garde des mains de 4 Swamps ces normal qu’il manque de Plains à certaines occasions.

Deuxième partie je joue tour 2 Withered Wretch et lui capitalise avec 1 morph, je le Swat et après qu’il aie joué un 2e morph je joue un Barkhide Mauler qu’il ne pourra pas gérer et je finis par gagner après ces 5 attaques.

1-0

Ronde 2 contre Trent Roger le webmaster de www.mtgontario.com.

Trent était vraiment sympathique mais je savais qu’il n’était pas un adversaire coriace car lui-même me la dit.

Première partie je joue tour 2 Withered Wretch, tour 3 morph et quand il ne m’attaquais pas avec ces morph au tour 4 alors que j’était tap out je savais que mon adversaire n’avait aucune idée de ce qu’il faisait. Finalement il me joue un Krosan Tusker et un Ravenous Baloth et je capitalise avec mon propre Krosan Tusker plus Gangrenous Goliath. Après avoir « trader » et qu’il aie gagné 8 vies je revient à la charge avec un Treespring Lorian et il succombe rapidement à ma bête.

Deuxième partie je garde une main risquer de 2 Forest avec Birchlore Ranger et Wirewood Herald mais je ne pige pas mon 3e terrain et je succombe très rapidement à son Ravenous Baloth tour 4.

Troisième partie il me joue encore un Ravenous Baloth mais cette fois-ci j’ai une Stag Beetle 7/7 qui l’empêche de m’attaquer et je joue Infest pour tuer 3 de ses morph. Je décide de sauver mon Nantuko Husk avec mon Birchlore Rangers. Après quelques attaques de Stag Beetle il ramasse ses cartes.

2-0

Ronde 3 contre Enrique (aka : "je joue 4 couleurs")

Il avait vraiment un deck 4 couleurs, rouge vert « splash » Echo Tracer et Cruel Revival…

Première partie je réussis à le baisser à 4 avec mon Withered Wretch et random morph mais il reprend le contrôle de la partie avec 2 Macetail Hystrodon et un Kilnmounth Dragon. Et le créature stall commence je me met à piger des lands et quand il me joue un Ravenous Baloth je concède car je ne peut le tuer.

Deuxième partie je le laisse commencer et après avoir pris 2 mulligans je garde ma main misérable d’une Forest mais je pige 3 lands de suite et il ne peut pas revenir dans la partie car lui aussi a été mana-short dès le début.

Troisième partie il a le départ parfait avec un tour 3 Wirewood Savage, tour 5 Spitting Gourna, tour 7 Kilmounth Dragon et de mon bord je suis incapable de tuer son Dragon car mon seul removal c’est un Swat et après quelques tours de « chump » blocking je concède parce que je n'ai rien dans mon deck qui peut me sortir de cette situation.

2-1

Ronde 4 contre John

John jouait blanc bleu avec une touche de rouge pour Lavamancer’s Skills je crois mais il ne la jamais joué contre moi.

Première partie il me joue un Gustcloak Harrier et un Dive Bomber mais je capitalise avec Barkhide Mauler, Gangrenous Goliath et Stag Beetle. À ce point il ne pouvait s’empêcher de soupirer à chaque tour et je savais que j’avais gagné car il ne pouvait rien contre mes trois 4/4.

Deuxième partie ce fut très différent car il a commencé et m’a encore joué un tour 3 Gustloak Harrier et Ascending Aven tour 4. Quand j’ai essayé de monter un offensive pour essayer de le « racer » il a tout simplement joué Essence Fracture sur mes 2 créatures pour m’empêcher de faire quoi que ce soit. Et j’ai concédé par la suite.

Troisième partie mon adversaire éprouve des problèmes de manas et mon deck à un départ d’enfer avec Birchlore Ranger, Withered Wretch et un Swat pour son morph. Par la suite je joue un Barkhide Mauler et une Stag Beetle 5/5. Il fini par concéder quelques tours plus tard.

3-1

Ronde 5 contre Mike Foley...

Mike Foley c’est comme le père de NOSY (nom donné pour préserver son identité) mais personne le sait encore, en plus y’a des rumeurs qui courrent ces temps ci que c’est aussi son « joy-boy ».

Première partie je commence par trash-talker Mike car je sais qu’il a un Quicksilver Dragon cela me donne un léger avantage s’il ne me le joue pas… Finalement après notre petite conversation la partie commence et je gagne encore le roulé du dé. Je commence avec un Birchlore Ranger qui fait 1 point de dégât mais quand il me joue sont troisième morph j’opte de jouer mon Infest qui fait du 3 pour 2 si vous comptez le Bitchlore Ranger, par la suite je joue un Nantuko Husk avec Gangrenous Goliath. Mike capitalise avec son propre Nantuko Husk mais est obligé de bloquer mon Nantuko Husk sinon il perd la partie et après avoir pigé il ramasse ses cartes car il est à 4 et n’a pas de bloqueur.

Deuxième partie je side in un Needleshot Gourna contre sont Quicksilver Dragon… Mike a eu un départ explosif (il ma baissé à 4 vies) et j’était en train de ramer pour essayer de survive. Après avoir stoppé son offensive avec un Gangrenous Goliath je joue un Krosan Tusker plus un Barkhide Mauler et avec l’aide de mon Timberwatch Elf je réussis à percer sa défensive avec mon Krosan Tusker et quelques tours plus tard il concède.

4-1

Ronde 6 contre Jon Stern

J’était incertain de vouloir faire la nulle à 4-1 mais Jon ne pouvait concéder car il avais besoin des points pour espérer avoir une chance de se qualifier par ratings pour Pro Tour Yokohama. Alors j’ai opté de faire la nulle et de prier pour que mes tie-breaks soient vraiment bons. La chance m’a souri car j’ai fini 8e mais il fallait que je joue contre Mauro en quart de finale…

Le draft s’est bien déroulé dans l’ensemble, j’ai commencé en force avec un Lavamancer’s Skills et j’ai jamais eu à regretter ce choix car dans le 2e paquet la personne que je « feedais » ma passé un Goblin Sharpshooter et ça a vraiment solidifié mon deck. Dans Légions j’ai reçu 2 Covert Operative et un Skirk Marauder 4e pick. Finalement mon deck bleu rouge n’était pas « ridicule » mais vraiment solide.

Ronde 7 contre Mauro Bongiovanni

Mauro m’avais convaincu que son deck était vraiment bon mais je voulais rien savoir. Je savais qu’il jouais vert-x souvent un problème pour un deck comme le mien.

Première partie je commence en beauté avec un Imagecrafter (Mauro avais 2 Cruel Revival) mais Mauro capitalise avec un Elvish Warrior et je joue un Mistform Wall pour l’empêcher de faire quoi que ce soit. Mauro me sort un Glowering Rogon 4/4 et je manque 2 land drop consécutifs. Il me punit et continue avec un Krosan Tusker que je suis incapable de gérer et après qu’il ait pigé Swat plus Vitality Charm pour « anéantir » mon armé toute entière je ramasse mes cartes.

Deuxième partie je surprend Mauro au 4e tour avec un Skirk Marauder et au 5e tour je continue mon attaque avec Ascending Aven et Mauro essaye de suivre mon rythme mais cela sans succès. Quand je joue mon Covert Operative pour accélérer le processus il concède.

Pour une deuxième partie de suite c’est moi qui joue le rôle de l’attaquant car Mauro se développe très lentement et j’attaque sans cesse avant qu’il aie la chance de regagner le contrôle avec son Smokepaw Invoker mais à ma grande surprise et faute de piocher des créatures Mauro réussit à avoir 8 lands en jeu au 8ème tour et il me fallais une bonne phase de pioche pour pouvoir gagner. Et c’est là que le Sage Aven fait son apparition avec 4 bijoux mais plus particulièrement un Choking Theters, après que Mauro aie fini son tour je pige le Choking Theters pour en finir.

Ronde 8 contre Jon Stern

Jon jouais bleu blanc et je savais que ce match allait être difficile pour lui car avec Lavamancer’s Skill, Goblin Sharpshooter et plein de burn il fallait qu’il sorte très rapidement ou que je sois mana-short.

Première partie je commence avec un Imagecrafter et un Sage Aven Jon joue un morph au 3e tour que je Shock et un Daunting Defender. Au 5e tour je joue un Covert Operative, la race commence mais Jon est incapable de revenir et je termine corfortablement la partie avec 11 vies.

Deuxième partie j’ai un départ d’enfer, tour 3 Mistform Wall et tour 4 Lavamancer’s Skill… Je sais que Jon aura de la difficulté à capitaliser avec mon mur mais hélas quand je pige 3 lands de suite et que Jon Discobombulate mon Primoc Escape je me dois de piger un « treat » le plus vite possible mais pendant 5-6 tours la seul affaire que Jon et moi faisions c’était de poser un terrain et de dire « go ». Finalement je commence à piger des créatures et je force Jon à faire des « trades » défavorables et après quelques attaques le match est terminé.

Ronde 9 (finale) contre Joe Derro

Joe un inconnu pour moi et il refuse de splitter et veut tout l’argent (500$ us) et tout les paquets pour la slot alors que moi je ne veut pas la slot. Finalement on décide de jouer car on n’a pas le choix.

Première partie je prend 2 mulligans mais je pige c’est donc moins pire, Joe joue tour 1 Wall of Hope et tour 2 Sheperd of Rot, moi, de mon bord je joue un Mistform Wall qui se fait Pacifier et un Goblin Goon. Quelques tour plus tard après avoir joué 2 morph, Joe « unveal » son Bane of the Living et me laisse garder Goblin Goon plus Mistform Wall pacifié et lui garde Wall of Hope, Bane of the Living et une créature morph qu’il à joué après le Bane. Comme un bon joueur, je pige un Lavamancer’s Skill et quand il morph son Skinthinner je pensais vraiment ramasser mes cartes mais il croyait que c’était non-zombie alors que c’est non black alors il tue le Goblin Goon et après avoir tué son Bane avec Erratic Explosion il ne joue plus de créature de la partie.

Deuxième partie il joue tour 3 morph et moi je joue un Goblin Sharpshooter, lui il continue avec un 2e morph et je capitalise avec un Sage Avec qui révèle un …Lavamancer’s Skill… Finalement il joue un 3e morph et enchante mon Aven avec Pacifism et quand je joue le Skill sur l’Aven j’ai la possibilité de tuer 2 créatures par tour grâce à mon Goblin Sharpshooter. Alors après avoir « wiper » son board et joué un Goblin Goon il concède.

On revient à Montréal et je suis plus riche de 500$US mais on décide de faire un stop pour le souper avec ‘l’eccentric’ Mark Zajdner et Mike « caféine » Foley.

Props:

  • Mauro and Jon for the driving.
  • Joe Derro pour ne pas vouloir splitter.
  • François Laroche pour les 2 sets de draft.
Slops:
  • Moi-même pour pas faire « winner takes all ».
  • Sylvain Charbonneau pour jouer 63 cartes en type 1

J’espère vous revoir le 1 mars pour le PTQ au Carta…

Pasquale Ruggiero
Envoyez vos commentaires et remarques à i_love_mtg@hotmail.com