Chronique - Formation et vie des étoiles

La naissance d'une étoile débute avec un regroupement
de gaz et de poussières

adown.gif (972 bytes)

Lentement ces matières se dirigent vers le centre pour former un noyau. Avec le temps la traction beaucoup plus forte de la gravité vers l’intérieur ne peut plus être contrée par la résistance des atomes à la compression, ils sont fracassée et la réaction nucléaire se déclenche. L’objet devient une étoile.

adown.gif (972 bytes)

Géante rouge

Lorsque l’étoile aura épuisé son hydrogène et que l’hélium se sera accumulé au centre, son noyau se contractera davantage puisque les noyaux plus lourds concentre encore plus la partie interne du champ gravitationnel. Le noyau deviendra encore plus dense et chaud. Éventuellement, la chaleur du noyau augmentera plus rapidement et la chaleur additionnelle forcera les régions extérieurs du soleil à se dilater considérablement. Quoique la chaleur totale des régions extérieurs du soleil soit alors beaucoup plus considérable qu’actuellement, elle sera répartie sur une plus vaste surface. Chaque petite parcelle de la surface aura moins de chaleur et la nouvelle surface sera plus froide. D’une température de 6 000 c elle passera à 2 500 c à cette plus basse température l’étoile sera rouge.

adown.gif (972 bytes)

adown.gif (972 bytes)

Nébuleuse planétaire

Dans une géante rouge imposante les couches extérieures sont très éloignées des couches intérieure ce qui l’eux donne une traction gravitationnelle très faible, Lorsque l’étoile se contracte les couches intérieures se précipitent vers le centre laissant derrière elles les couches extérieures.

Le centre devient une naine blanche et l’extérieur devient une coquille de gaz.

Si la masse de l’étoile dépasse de 1,4 fois la masse du soleil, elle ne peut devenir une naines blanche à moins d’éjecter de la matière vers l’extérieur (nébuleuse) pour diminuer sa masse.

adown.gif (972 bytes)

Naine blanche

Lorsque l’étoile aura atteint la phase de géante rouge et qu’elle aura épuisé toute l’énergie nucléaire de son intérieur. La traction gravitationnelle ne sera plus contrée par l’effet d’expansion de la chaleur, elle provoquera alors la contraction de l’étoile. Pendant la contraction elle gagnera en densité.

Les atomes d’hydrogènes se fusionneront pour former de l’hélium et ensuite les atomes d’hélium se fusionneront pour former du fer. Elle devient ensuite très chaude puisque l’énergie génétique de la chute vers l’intérieur est transformé en chaleur.

adown.gif (972 bytes)

Naine noire

La naine blanche, va mettre des milliards d'années à perdre sa chaleur, puis deveindra une naine noire, invisible.

Nova

La nova est former d’un système d’étoile binaire. Quand l’une des deux étoiles devient une géante rouge, une partie de sa matière est transférer à l’autre étoile, ensuite la géante rouge se contracte pour devenir une naine blanche. L’étoile qui à reçu de la matière devient à son tour une géante rouge et transfert de la matière à la naine blanche qui à déjà une très forte densité et une énorme gravité de surface, en recevant cette matière la compression augmente et il se produit une énorme explosion nucléaire

adown.gif (972 bytes)

Étoiles à neutron ou trou noir

Si la masse de l’étoile dépasse de 1,4 fois celle du soleil, elle se comprime et la densité au centre devient énorme de sorte que les protons vont se combiner au électrons pour former des neutrons. Une étoile constituée de neutrons en contact est dite étoile à neutron.

La terre qui à un diamètre de 12 740 km., si elle était transformer en neutronium se rapetisserait à environ 0,127 km. en conservant sa masse.

adown.gif (972 bytes)

Les Pulsars

Ils sont former d’étoile à neutron dont les pôles magnétiques ne sont pas les même que les pôles de rotations. Quand l ‘étoile tourne elle projette deux jets de micro-ondes provenant des cotés opposés de son globe si un de ces jets se présente dans notre ligne de vision, alors la terre recevra une brève impulsion.

adown.gif (972 bytes)

Trou noir

Lorsque la force nucléaire cède et manque, rien ne reste pour résister à la gravité, si une étoile en contraction enfonce cette barrière, la gravité remporte la victoire finale, dès lors l’étoile continuera de se contracter indéfiniment, son volume se réduisant jusqu'à zéro et sa gravité de surface augmentant sans limite.

Le soleil s’il deviendrais un trou noir aurait un diamètre de 6 km. La propriété la plus importante d’un tel objet supercontracté est que la vitesse d’évasion est égale à la vitesse de la lumière.

Si la terre était un trous noir, elle aurait 0,87 centimètre.

 

Il existe une autre catégorie, les naines brunes, c'est-à-dire une étoile ratée. Sa masse n'a pas été suffisante pour lui permettre d'amorcer les réactions de fusion thermonucléaires qui auraient fait d'elle une étoile.

Source : Trous noirs par Isaac Asimov et Astronomie Pratique, section Étoiles et galaxie

À lire : Une nouvelle théorie sur la formation
des étoiles via le site CyberScience


La plupart des étoiles qui constituent l'univers se seraient formées juste
après le Big Bang et non pas graduellement comme on le croyait.

Cliquez sur : La formation des étoiles reconsidérée

[Retour à la page d'accueil]

L'astronomie amateur - Copyright 1999-2003. Tous droits réservés. Claude Fortin,  Beaupré (Québec) Canada