Le Conditionnement opérant (CO)

 

 

DÉFINITION DES TERMES:

 

Ø      COMPORTEMENT : quelque chose que le chien fait (s’asseoir, sauter, marcher, manger, éliminer, aboyer, …).

 

Ø      RENFORCEMENT : l’ajout (+) ou le retrait (-) d’un stimulus qui accroît l’existence d’un comportement.

 

Ø      PUNITION : l’ajout (+) ou le retrait (-) d’un stimulus qui décroît l’existence d’un comportement.

 

Ø      RENFORÇATEUR : c’est quelque chose que le chien aime.

 

Ø      AVERSION : c’est quelque chose que le chien n’aime pas.

 

Le RENFORCEMENT a toujours comme effet de voir un comportement se répéter; il peut être POSITIF (+) ou NÉGATIF (-)

 

ü      Renforcement POSITIF (R+) : lorsque quelque chose d’agréable qui, en étant AJOUTÉ (+), accroît l’existence du comportement (exemple : donner un bonbon après un « assis ».

 

ü      Renforcement NÉGATIF (R-) : lorsque quelque chose de désagréable qui, en étant ENLEVÉ (-), accroît l’existence du comportement qui enlève effectivement cette aversion. Il y a deux genres de renforcement négatif:

 

·        L’évitement : lorsque l’aversion apparaît seulement quand le comportement est présenté.  (exemples : le chien marche près de nous pour éviter une correction). L’évitement est associé à  la menace de l’aversion.

 

·        L’évasion : lorsque l’aversion est continuellement appliquée pour ensuite être enlevée mais seulement quand l’animal produit un comportement particulier. Exemple : enseigner à un chien le « couché » en faisant une tension sur la laisse et, quand le chien est couché, la tension de la laisse se relâche.


 

La PUNITION a toujours comme effet de voir un comportement diminuer ou cesser; elle peut être POSITIVE (+) ou NÉGATIVE (-)

 

ü      Punition POSITIVE (P+): lorsqu’une aversion est ajoutée dans le but d’arrêter/cesser le comportement (exemple:  les colliers anti-aboiement).

 

ü      Punition NÉGATIVE (P-) : lorsqu’un renforçateur est enlevé dans le but de réduire l’existence du comportement (exemple : tourner le dos au chien et partir dans  une autre direction quand il s'éloigne de vous; croiser les bras (ne pas flatter le chien) quand il saute sur vous).

 

 

Ces principes peuvent être utilisés dans toutes sortes de combinaisons selon que le but soit d’obtenir, de maintenir ou d’éliminer des comportements. Par exemple, vous pouvez combiner le renforcement positif et la punition négative: le chien marche en laisse molle, vous le récompensez avec un bonbon (R+)… le chien commence à tirer, vous arrêtez sur le champ et tenez la laisse près de votre taille (P-); le chien ne peut pas avancer.  Lorsque la laisse est molle le chien peut avancer à nouveau. Certaines combinaisons sont plus « humaines » que d’autres.

 

 

L’EXTINCTION d’un comportement

 

De façon simple, l’extinction veut dire que si un comportement n’est pas renforcé, même après qu’il ait été conditionné, ce comportement s’éliminera ou changera graduellement.  Vous pouvez combiner l’extinction avec ce qui a été précédemment expliqué, par exemple, avec le renforcement positif : le chien saute, vous l’ignorez (P-), dès que le chien pause les 4 pattes au sol, vous le récompensez avec un bonbon ou un mot doux (R+).

 

Souvent l’extinction seule n’aura pas d’effet si le comportement que vous tentez d’éteindre est de lui-même récompensé. Prenons l’exemple d’un chien qui mâche un os : vous pouvez ignorer le chien qui mâche l’os autant que vous le voulez mais vous ne parviendrez pas à faire diminuer ou cesser ce comportement, parce que l’acte de « mâcher l’os » est, de lui-même, une récompense pour le chien; essayer d’éteindre ce comportement en l’ignorant n’affectera pas réellement le comportement.

 

INCOMPATIBILITÉ

 

 

ATTENTION! ATTENTION!  Il est fortement déconseillé d’utiliser cette dernière combinaison (R+ / R- / P+) lorsqu’on choisi la technique du clicker. Un tel manque de cohérence de la part d’un propriétaire ne peut qu’engendrer la confusion et la perte de confiance chez le chien. Un « traditionaliste » peut passer de l’entraînement traditionnel et se diriger vers la méthode clicker. Mais il serait extrêmement étonnant de voir l’inverse se produire!

 

Décembre 2002

clickbonbon-owner@yahoogroups.com