COMMENCEZ PAR LE DÉBUT…

L’AISANCE DANS L’EXÉCUTION DES  EXERCICES

 

Avant que vous et votre chien ne soyez prêts à accomplir tout le travail complexe qu’exige les concours, vous devez élaborer  la préparation de l’entraînement à venir en fournissant au chien un large éventail d’exercices accomplis avec aisance.

 

Un exercice accompli avec aisance est une base, un comportement appris que vous pouvez incorporer par la suite à l’intérieur d’autres comportements plus complexes et dans des chaînes de comportements. Si vous pouvez apprendre à penser en terme d’aisance, lorsque vous serez confronté à des problèmes lors d’une performance (un lent assis, un assis-devant croche, …), vous envisagerez alors ce problème du point de vue du résultat de l’aisance et identifierez plus facilement quel est le problème réel et ce que vous devez (ou pouvez) faire pour le corriger. Que vous débutiez avec un chiot, un chien plus âgé sans entraînement, ou un chien avec expérience, la même approche s’applique. Premièrement, développez l’aisance dans les exercices.

 

Excepté pour les sauts, vous pouvez commencer le travail  de tous ces exercices, et dans cet ordre, avec un chiot de 10 semaines. (…)

 

Les exercices accomplis avec aisance pour l’obéissance sont :

-         Le « target »

-         L’attention (concentration)

-         La prise de conscience de l’arrière-train

-         Le assis

-         Le couché

-         Le debout

-         Le reste (garder la position)

-         La marche à gauche

-         Le rappel informel

-         Le rapport informel

-         Le saut

-         La signalisation

-         Le va

-         Le « trouve celui qui sent comme moi »

 

BON ENTRAÎNEMENT !

 

Traduit par Dianne Chrétien

Janvier 2001

clickbonbon-owner@yahoogroups.com

 

Source: Begin at the beginning : building fluencies, par Morgan Spector

Tiré de: Clicker training for obedience, par Morgan Spector.