LE RENFORCEMENT : la clé pour réussir l'entraînement de son chien

 

ENGLISH : Reinforcement -- the key to successful dog training http://www.thuntek.net/dogtrain/key2.htm

Traduit de l'anglais par Dianne Chrétien

clickbonbon-owner@yahoogroups.com

 

Comprendre ce qu'est le renforcement est essentiel à la compréhension du comportement de notre chien, comment ce comportement a été appris et comment le modifier. Gardons toujours cette phrase en mémoire:  LA GRANDE MAJORITÉ  DES COMPORTEMENTS DE NOTRE CHIEN EST LE RÉSULTAT DU RENFORCEMENT!!!

 

Renforcer un comportement, c'est le rendre plus fort… plus résistant.

 

Parlons un peu de la "culpabilité" ressentie par beaucoup de personnes  lorsqu'ils découvrent qu'ils ont renforcé un comportement sur lequel ils travaillaient à ce moment-là, ou qui ont renforcé un comportement qu'ils n'aimaient pas. En fait je considère ces personnes comme irréprochables en cette matière; si quelqu'un a peu ou pas du tout de connaissance en ce qui concerne la façon dont fonctionne le renforcement (et c'est le cas pour la plupart des gens), il est tout à fait futile de le blâmer. Avec mes propres chiens, même avec mes connaissances du renforcement et mes vingt ans d'expérience dans l'entraînement des chiens,  il arrive de temps à autre que je renforce accidentellement quelque chose chez un de mes chiens et que je le regrette plus tard. Un comportement n'est pas coulé dans le béton! En utilisant des méthodes appropriées, on peut toujours changer un comportement qu'on a accidentellement renforcé dans le passé et qui est devenu maintenant moins satisfaisant.

 

Gardons à l'esprit que nous pouvons être, ou ne pas être, la personne qui a renforcé un comportement particulier chez notre chien. N'importe qui, amis, parents, voisins. enfants, pourrait avoir été celui qui a renforcé un certain comportement. N'importe qui interférant dans la vie quotidienne de notre chien a le potentiel de renforcer les comportements de celui-ci.

 

Disons simplement que le renforcement : c'est quelque chose que notre chien aime comme: nourriture, caresses, ton agréable de la voix, certains mots, certains sons, les expressions faciales, certains jouets, l'accès à l'extérieur, l'accès à une personne ou des personnes que le chien aime et, une chose importante que l'on oublie souvent… fuir quelque chose de désagréable. Ce sont là quelques renforcements qui déterminent la plupart des comportements du chien. En fait, la procédure de renforcement c'est: quand notre chien fait quelque chose que nous aimons… faisons immédiatement quelque chose que notre chien aime!

 

Un chiot entre dans notre monde; il a des comportements (il fait des actions). Certains des comportements du chiot sont renforcés et d'autres non. La grande majorité des comportements de notre chien lorsqu'il atteint l'âge d'un an ou plus est le résultat de renforcements accidentels ou intentionnels. Il est vrai qu'une partie du comportement d'un chien est d'origine génétique mais la grande majorité des comportements sont appris ou renforcés. Même les comportements "génétiques" peuvent devenir exagérés ou avoir peu de conséquence selon qu'ils auront été renforcés ou non. Des recherches sérieuses indiquent que des gênes prédisposent un chien à avoir certains comportements, ou à se comporter d'une certaine façon dans certaines situations.

 

Le renforcement est puissant et rapide! On estime que UN renforcement peut augmenter la probabilité  de 0% à 80% qu'un comportement se répète encore! Imaginez ça! Seulement un renforcement peut presque garantir que le comportement se produira encore dans l'avenir. De là  l'importance de connaître le renforcement… pour comprendre les comportements de votre chien… ce qui est essentiel lorsqu'on tente d'enseigner ou de modifier un comportement particulier.

 

Le synchronisme du renforcement

La deuxième très importante considération du renforcement est le synchronisme du renforcement. Quatre dixièmes de seconde après que le chien ait fait un comportement est le temps maximum pour un renforcement. Pour des raisons évidentes, ceci semble très raisonnable quand on y pense. Nous savons qu'un chien a continuellement des comportements comme celui de s'asseoir ou se coucher. Si on attend une seconde ou deux avant de renforcer ce que nous désirons réellement, il est très facile de renforcer plutôt autre chose. Par exemple, on enseigne au chien le "assis". Le chien s'assoie parfaitement mais lorsque le renforcement arrive, le chien est déjà  debout. En réalité, c'est le comportement "debout" qui est alors renforcé et non le "assis". Peu importe ce que le chien soit en train de faire quand nous renforçons, c'est ce comportement précis qui est renforcé!

 

Le chien qui saute sur les gens

À plusieurs occasions alors que j'entraînais des chiens, le problème dont les propriétaires se plaignait le plus souvent était que leur chien sautait sur eux. Pendant que je lui parlais, je pouvais voir le chien sauter et observer le propriétaire qui le caressait. Le propriétaire était complètement inconscient du fait qu'il était en train de renforcer le comportement de "sauter sur lui".

 

Le chien qui mendie de la nourriture

La mendicité était un autre comportement que j'ai vu bien souvent. Le chien harcelait son propriétaire chaque fois que celui-ci mangeait. Le chien était assis, fixant le propriétaire jusqu'à ce que celui-ci lui donne un peu de nourriture. Le propriétaire tentait de renvoyer le chien mais, éventuellement, il finissait par lui donner un peu de nourriture; le chien devenait de plus en plus persistant dans le comportement de mendier de la nourriture.

 

Le chien qui gronde

Renforcer accidentellement le comportement agressif chez un chien se produit souvent avec les "meilleures intentions" du propriétaire. Un étranger vient à la maison pour la première fois. Le chien gronde. Pensant bien faire, le propriétaire essaie de réconforter le chien en disant d'un ton calme quelque chose comme: "C'est correct Fido!. Il ne te fera pas mal!" etc. Encore une fois, pensant bien faire, le propriétaire renforce le comportement agressif du chien par ses mots et le ton de sa voix.

 

Le chien agressif

L'exemple suivant est celui d'une personne renforçant un chien à être agressif. J'étais au magasin; un très beau chiot Boxer arriva de derrière le comptoir. Il grondait après moi. Le magasinier dit: "C'est OK Rambo, c'est OK!"  d'un ton de voix très agréable et réconfortant. J'ai tenté d'expliquer au magasinier ce qui était en train de se passer; je lui dis que le chien ne comprenait pas le sens de ses mots. J'ajoutais qu'il était beaucoup plus probable qu'avec le ton de sa voix il enseignait plutôt à son chien à gronder. Le magasinier n'avait aucune idée de ce que je disais et, en fait,  il pensait que tout ce que je disait était vraiment ridicule. Incidemment, j'ai appris plus tard que ce même chien avait mordu un client et qu'il avait été par la suite euthanasié.

 

Le chien qui a peur des orages

J'ai parfois travaillé avec des chiens qui ont très peur des orages. En raison de leur peur, ceux-ci peuvent endommager sérieusement une maison et l'ameublement. La plupart du temps je découvrais que le propriétaire essayait de calmer le chien durant les orages avec des paroles réconfortantes ce qui avait comme résultat le renforcement de la peur. Encore une fois, le propriétaire pensait bien faire mais, parce qu'il ne comprenait pas ce qu'est le renforcement, il finissait par créer ou aggraver la peur des orages chez le chien.

 

Le chien timide

La timidité chez un chien peut également être aggravée par le renforcement. Un chien peut trembler ou être légèrement craintif dans certaines situations.  Une fois encore, avec les meilleures intentions du monde, le propriétaire essaie de rassurer le chien mais, en fait, il augmente davantage les comportements de peur et de tremblement.

 

Comme vous le constatez, le manque de connaissance du renforcement peut créer et-ou aggraver très facilement un problème de comportement chez votre chien.

 

Le comportement incompatible

Et maintenant, que faire lorsqu'un chien a quelques problèmes de comportements? Au début ceci peut semble être un dilemme. Il est vrai que la modification d'un comportement sera accompagné d'épreuves et d'erreurs, demandera une compétence supplémentaire et de le faire par petites étapes. La solution est appelée: renforcement d'un comportement incompatible.

 

La façon la plus simple pour comprendre ce qu'est un comportement incompatible est de savoir qu'un chien ne peut faire deux comportements opposés en même temps. Exemples: un chien ne peut pas être assis et sauter en même temps; un chien ne peut pas être amical et agressif en même temps; un chien ne peut pas être content et avoir peur en même temps.

 

Il est plus difficile ici d'être précis étant donné que chaque chien est différent et chaque situation est aussi différente pour chaque chien; je peux cependant donner un exemple spécifique de l'utilisation du renforcement d'un comportement incompatible. Un chien saute sur son propriétaire lorsqu'il s'en approche; le comportement incompatible serait que le chien s'assoit quand il arrive près de son maître. Donc, la première étape serait d'obtenir une bonne réponse du chien à la commande "Assis" dans n'importe laquelle situation autre que l'approche du maître. L'étape suivante: le chien approche le propriétaire, celui-ci donne la commande "Assis" et renforce solidement ce comportement. Cela ne prendra pas longtemps avant que le chien n'apprenne à approcher et à s'asseoir devant son maître plutôt que de sauter sur lui. J'ai utilisé plusieurs fois cette technique avec succès avec des chiens qui sautaient sur les gens sans l'utilisation d'inutiles punitions.

 

Il est parfois difficile d'imaginer un comportement incompatible et les étapes à suivre pour l'enseigner au chien, mais cherchez et vous trouverez; ce sera efficace à long terme si vous avez bien compris ce qu'est le renforcement.

 

ENGLISH : Reinforcement -- the key to successful dog training http://www.thuntek.net/dogtrain/key2.htm

 

Traduit de l'anglais par Dianne Chrétien

clickbonbon-owner@yahoogroups.com