Accueil

GRAMMAIRE de la PHRASE

Sommaire

Corpus pour l'analyse de phrases



  1. Le métier de documentaliste est un métier jeune qui a beaucoup évolué depuis tente ans.
    (Jean-Philippe Accart et Marie-Pierre Réthy, Le métier de documentaliste)
  2. C’est là que j’ai appris que monsieur Salomon avait été dans le prêt-à-porter toute sa vie, surtout dans le pantalon.
    (Émile Ajar, L’angoisse du roi Salomon)
  3. La chaleur du jour était intense et pourtant le jardin des idées avait gardé sa fraîcheur.
    (Al-Qâsim al-Harîrî, Le livre des malins)
  4. Tseriel se réveilla tandis que fuyait la jeune fille au teint blanc comme neige et vermeil comme sang.
    (Taos Amrouche, Le grain magique)
  5. Rares sont les jours sans vent.
    (J.-P. Annezo et al., Parc naturel régional d’Armorique)
  6. - Vous êtes satisfait de votre séjour ?
    (Eric Ambler, Épitaphe pour un espion)
  7. Il y eu un remous derrière Héman.
    (Hubert Aquin, Les Rédempteurs)
  8. Avalanche, veux-tu m’emporter dans ta chute ?
    (Charles Beaudelaire, Le goût du néant)
  9. Le premier arboretum scientifique a été créé en France, au milieu du XVIIe siècle, par un officier de la marine française qui rassembla des collections importantes d’arbres d’Europe et d’Amérique du Nord.
    (Marie-Fleurette Beaudoin, Les arbres remarquables du Jardin botanique de Montréal)
  10. La clientèle est distiguée.
    (Michèle Benoît et Roger Gratton, Pignon sur rue)
  11. Les fréquents incendies dans la ville amèneront très tôt l’administration de Montréal à émettre des directives détaillées sur les façons de construire.
    (Michèle Benoît et Roger Gratton, Pignon sur rue)
  12. Je ne regrette pas mon refus.
    (Gérard Bessette, Le libraire)
  13. Le silence est retombé.
    (Joël Campetier, La Mémoire du lac)
  14. Petite-Caille, qui observait la scène avec intérêt, gémit doucement.
    (Joël Campetier, Les Sources de la magie)
  15. Si Trigaud a réusi à la capturer, nous serons les premiers à l'apprendre.
    (Joël Campetier, Les Sources de la magie)
  16. Il y avait eu sûrement des blessés, mais on parlait de morts en ville où tout s’exagérait par l’effet de la chaleur et de la peur.
    (Albert Camus, La peste)
  17. C’est pour combattre cette cruauté atavique que j’ai décidé de rester affronter les oppresseurs.
    (Franck Cassilis, Le guerrier maudit)
  18. Le groupe de grottes de Ta-t'ong-fou présentent plusieurs statues de très grande taille, mais il est difficile de les bien voir.
    (Édouard Chavannes, Toung Pao)
  19. Un agent de recherche fonctionne sur le mêmes principes qu'un métamoteur puisqu'il communique avec les bases de données d'indexation sur Internet.
    (Mireille Chevalier, Copernic)
  20. L'interface de WebExpert présente toute la convivialité à laquelle l'utilisateur d'un système micro-informatique est habitué.
    (Mireille Chevalier, WebExpert 2000)
  21. Découverts très tôt, les effets spéciaux de caméra sont l’arrêt caméra ou substitution, la marche arrière, le ralenti, l’accéléré et le tournage vue par vue.
    (Christiane Cadet, René Charles et Jean-Luc Galus, La communication par l’image)
  22. D’ici à l’embouchure de l’Orégon, sur le Pacifique, il y a encore quatorze lieues.
    (Blaise Cendras, L’or)
  23. C’est ma terre !
    (Mahmoud Darwiche, L’enfant réfugié)
  24. Les bibliothèques et les médiathèques conservent des documents sur différents supports.
    (Estelle Chirurgien, Comment trouver)
  25. Cassie acquiesça d’un signe de tête.
    (Michael Connelly, La lune était noire)
  26. Les traits tendus et cernés de Louis sous l’éclairage de sa lampe laissaient deviner sa perplexité.
    (Jacques Côté, Nébulosité croissante en fin de journée)
  27. Vivre avec son temps, c’est se tenir au courant.
    (Richard Dubreuil, Méthode de travail de l’élève et de l’étudiant)
  28. C’est à partir de 776 avant Jésus-Christ seulement que le temps se calcule en olympiades et que les noms des vainqueurs sont colligés dans le marbre des registres publics.
    (Louise Dumais et Pierre-Yves Pelletier, Jeux de la XXIe Olympiade )
  29. Aucune voix.
    (Kerstin Ekman, Crimes au bord de l’eau)
  30. Ils attendirent patiemment.
    (Kerstin Ekman, Crimes au bord de l’eau)
  31. Nous voyagions seulement une partie de la journée, car le froid était très vif.
    (Ibn Fadlân, Récit de voyage)
  32. La seconde attitude - qui fit école - adopte une orientation plus positive que la première.
    (Nayla Farouki, La relativité)
  33. Un des traits importants de Montréal est son caractère insulaire.
    (Fédération québécoise de la marche, Répertoire des lieux de marche au Québec)
  34. Pour les Tlingits, qui croyaient en un vaste cycle de mort et de renaissance, le potlatch donnait lieu à un rituel funèbre consacré à un chef décédé.
    (Stanley A. Freed, dir., La grande aventure des Indiens d'Amérique du Nord)
  35. Le régime du Fleuve jaune est très irrégulier : les crues ont lieu en automne (pluies) ou au printemps (fonte des neiges du cours supérieur).
    (Nagel, Encyclopédie de voyage - Chine)
  36. Voilà mon lourdaud apprivoisé.
    (Johann Wolfgang von Goethe, Faust)
  37. Cette blonde était une créature mignonne et piquante.
    (Nicolaï Vassilievitch Gogol, La perspective Nevsky)
  38. La symphonie est une composition pour orchestre en plusieurs mouvements.
    (Marcelle Guertin, Initiation à la Symphonie)
  39. L'affaire était d'autant plus délicate que Guidobaldo ne pouvait pas payer.
    (Rose-Marie et Rainer Hagen, Les dessous des chefs-d'oeuvre)
  40. Il y avait un concours de charme organisé par une grande comédienne de Paris, Vile Mourville.
    (Pauline Harvey, Encore une partie pour Berri)
  41. La porte de la maison où habitait le gamin n'était pas fernée à clef.
    (Ernest Hemingway, Le vieil homme et la mer)
  42. Trop jeune pour mourir.
    (Perrine Huon)
  43. C’est dans les vallées désertes, parfois même sur des rochers abrupts, parmi rocailles et épines, que s’épanouit, élégante et fragile, l’orchidée au parfum discret.
    (Claire Illouz et Yeh Yeo- Hwang, Les Quatre Princes)
  44. - Pfff !
    (Eugène Ionesco, Rhinocéroces)
  45. Il vous faudra redémarrer Paint Shop Pro pour que le nouveau paramètre soit pris en compte par le système.
    (JascSoftware, Paint Shop Pro 5 - Guide de l'utilisateur)
  46. La mer était déchaînée, l'horizon tout noir, le vent et la pluie faisaient tant rage que les voiles furent arrachées.
    (Ibn Jubayr, Relation des péripéties qui surviennent pendant les voyages)
  47. On avait éteint les incendies.
    (Guy Gavriel Kay, Les Lions d’Al-Rassan)
  48. Trouvez une surface de travail bien plane, bien éclairée et suffisamment grande pour que vous puissiez étaler votre matériel.
    (Ken Kayatta et Steven Schmidt, Les terrariums)
  49. - Voilà le genre d’homme que c’est, Mèmed le Mince.
    (Yachar Kemal, Mèmed le Faucon)
  50. Les cheminée des premières usines étaient habituellement carrées et dépassaient rarement une quarantaine de pieds.
    (Pierre Larivière, Évolution de l’architecture industrielle)
  51. - Attendez-moi une minute.
    (André Laurendeau, La vertu des chattes)
  52. Le site propose, en autoformation, des cours gratuits.
    (Patrick Lenormand, Guide de la formation en ligne)
  53. La recherche et l’acheminement d’informations ne datent pas d’Internet !
    (Patrick Lenormand, Trouver tout sur Internet)
  54. C'est la première fois de sa vie qu'elle descend dans le métro, et cela se passe devant l'objectif d'un photographe.
    (Raphaëlle Leyris, Le Monde)
  55. «Qui a écrit cela ? demanda-t-il.
    - C'est votre serviteur, qui s'exerce à la calligraphie», répondit l'inconnu.
    (Li Zhen, L'écran aux hibiscus)
  56. Combien de temps me reste-t-il à vivre ?
    (Amin Maalouf, Samarcande)
  57. - Transportez-moi ça en un lieu plus tranquille.
    (Lou Sin, Restauration de la voûte céleste)
  58. Le silence.
    (André Malraux, Les conquérants)
  59. Tous les documents publiés au Québec sont nécessairement conservés par la Bibliothèque nationale du Québec.
    (Claude Marcil et Robert Chiasson, Comment chercher)
  60. La langue utilisée au Québec est-elle une variété du français, un français régional ou national, ou encore une langue à part entière ?
    (Pierre Martel et Hélène Cajolet-Laganière, Le français québécois)
  61. Dès l'aurore, j'allai vers lui.
    (Guy de Maupassant, Le Horla)
  62. La ville, bâtie sur une avancée de la montagne, suspendue même par places au-dessus de la mer, regarde, par-dessus le détroit hérissé d'écueils, la côte plus basse de la Sardaigne.
    (Guy de Maupassant, Une vendetta)
  63. On dit souvent que, dans les choses mêmes, l'avenir n'est pas encore, le passé n'est plus, et le présent, à la rigueur, n'est qu'une limite, de sorte que le temps s'effondre.
    (Maurice Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception)
  64. nous avons soif de toutes les eaux du monde
    (Gaston Miron, Compagnon des Amériques)
  65. Un oiseau chantait.
    (Pierre Morency, Lumière des oiseaux)
  66. J'espère que je ne te dérange pas trop...
    (Pierre Morency, La Vie entière)
  67. Les eaux entières du pays coulent devant toi.
    (Pierre Morency, La Vie entière)
  68. Une femme en salopette rouge vif arrosait ses fleurs devant la véranda.
    (Pierre Morency, La Vie entière)
  69. On se sent appelé. On se sent choisi.
    (Pierre Morency, La Vie entière)
  70. Bien que cette expression ne soit pas tout à fait exacte, on désigne souvent l'Internet par le terme autoroute de l'information.
    (Timothy J. O'Leary et Linda I. O'Leary, Internet - Guide d'utilisation)
  71. La peau de ses joues était gercée par le soleil et le froid des hauteurs.
    (Paul Ohl, Soleil noir)
  72. Elle portait une combinaison noire moulante sur laquelle était imprimées des toiles d'araignées.
    (Jean-Jacques Pelletier, L'Argent du monde)
  73. On demeurerait ennemis, on se ferait encore la guerre, mais de façon civilisée
    (Jean-Jacques Pelletier, Blunt - Les Treize Derniers Jours)
  74. Elle avait dit que son désespoir était de la complaisance.
    (Jean-Jacques Pelletier, La Chair disparue)
  75. Optimiser la vitesse de téléchargement
    (Michel Pelletier, Internet Explorer 5.0)
  76. Trop de vocabulaire dans les livres.
    (Daniel Pennac, Comme un roman)
  77. Regard limpide, menton volontaire, démarche assurée, ventre rentré.
    (Georges Perec, Un homme qui dort)
  78. Il faut connaître le marché clandestin sur lequel écouler ce que vous aurez trouvé...
    (Arturo Perez-Reverte, Le cimetière des bateaux sans nom)
  79. C’est pour cette raison qu’il faut faire très attention lorsqu’on raisonne par induction.
    (Arturo Perez-Reverte, Le Tableau du Maître flamand)
  80. Tous les trois regardaient la peinture comme s'ils s'étaient trouvés devant un écran de télévision.
    (Arturo Perez-Reverte, Le Tableau du Maître flamand)
  81. La nuit tombant, affamés, ils décidèrent de traverser le pont et se retrouvèrent sur l’île de la Jatte.
    (Karim Péro, Le petit Mouloud)
  82. Le mur ne présentait pas la plus légère trace de dérangement.
    (Edgar Allan Poe, Le chat noir)
  83. C’est une plante qui peut réussir dans presque tous les sols.
    (Paul Pouliot, Votre potager)
  84. Les maires mafiosi de Don Croce faisaient respecter avec la plus grande rigueur des lois sur la contrebande et les carabiniers faisaient d'inscessantes patrouilles sur les routes et les sentiers de montagne.
    (Mario Puzo, Le Sicilien)
  85. La félonie du sieur Miu, dit-il, m'avait mis dans le pire embarras.
    (Qu You, La contrée bienheureuse des Trois Monts)
  86. Un matin - on est encore en novembre - Tragy se réveille, nanti d'une philosophie.
    (Rainer Maria Rilke, Ewald Tragy, II)
  87. Élevons-nous au-dessus de ce royaume des ombres !
    (Romain Rolland, Beethoven)
  88. Comme il est très difficile d'éviter les contaminations bactériennes d'origine terrestre, on ne peut encore déterminer avec précision l'origine de ces composés organiques.
    (Joël de Tosnay, Les origines de la vie)
  89. Les motivations qui guident les personnages sont clairement exprimées.
    (Jean-Maurice Rosier, Didier Comès - Un livre : Silence - Une oeuvre)
  90. - Dessine-moi un mouton...
    (Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince)
  91. - Bien.
    (Antoine de Saint-Exupéry, Vol de nuit)
  92. Il y a six heures de décalage horaire entre la Tunisie et le Québec en hiver et cinq en été.
    (Yves Séguin et Marie-Josée Guy, Tunisie)
  93. Je m'installe dans un divan, tandis que le père Lemay s'assoit dans un fauteuil profond devant moi.
    (Patrick Sénécal, Sur le seuil)
  94. Les p’tites dames, elles vont avoir peur du lion aussi ?
    (William Shakespeare, Le Songe d’une nuit d’été)
  95. Aucun bruit à la porte du pavillon.
    (So Dong-po, Sur l’air “Chanson de l’immortel de la grotte”)
  96. Si vous avez créé un racourci pour le programme Outlook sur le bureau de travail de Windows, cliquez deux fois sur son icône pour démarrer Outlook.
    (Armand St-Pierre, Microsoft Outlook 2000)
  97. Voilà quel était l’aspect de la vallée de la Salinas quand mon grand-père, en compagnie de sa femme, s’installa dans les collines, à l’Est de King City.
    (John Steinbeck, À l’est d’Éden)
  98. L’oie sauvage qui passe, d’un cri, réveille l’immensité du vide.
    (Tch’en Fou, Kiu-Yong et ses amoncellements de rochers bleuâtres)
  99. Le produit obtenu n'était pas cassant ; il résistait aux chocs, même violents.
    (Robert temple, Le génie de la Chine)
  100. Comme vous parlez !
    (Mark Twain, Contes choisis)
  101. Ce parc a été créé à des fins de conservation.
    (Union québécoise pour la conservation de la nature, Guide des milieux humides du Québec)
  102. Deux marais sont présents au parc des Îles-de-Boucherville.
    (Union québécoise pour la conservation de la nature, Guide des milieux humides du Québec)
  103. Ciel sans pitié, vas-tu assécher nos cours d’eau ?
    (Wang Ling, La canicule)
  104. La catastrophe était effroyable.
    (Michel Zévaco, Les Pardaillan)

 Signaler un lien brisé  Invitation  Suggérer l'ajout d'un site

Accueil - Courriel - http://pages.videotron.com/cltr/ - Copyright © Claude Trudel

Formatic 2000