Les effets nocifs de la cigarette 

                          Par Georges Philippe Côté

Le but de ce document est de présenter les différents effets nocifs de la cigarette, incluant la cause de certaines maladies

Le document un parle des effets de la fumée secondaire. Au États-Unis, à chaque année meurent environs 30 000 non-fumeurs. Le document deux démontrent que 42% des non-fumeurs exposés à la fumée secondaire peuvent avoir des chances de développer un cancer des poumons que les non-fumeurs non exposés.

Le document trois traite aussi de l'emphysème, maladie dix fois plus répandue au États-Unis que le cancer des poumons. L’emphysème cause l'obstruction des voies respiratoires et de la destruction des tissus des poumons. Parce que la trachée est obstruée, il requiert plus d'énergie pour aérer les poumons donc le patient deviendra limité dans ses capacités de faire de l'exercice et pourrait avoir, dans les cas extrêmes, de la difficulté à respirer. Le document quatre porte un petit point sur ce, et explique que la contraction des bronches pourrait être aussi à l'origine de cette difficulté à respirer.

Le document un spécifie aussi que le tabagisme peut même provoquer un cancer du pancréas. 25 000 américains meurent chaque année. Le tabac augmente de 70% les chances d'avoir un cancer de ce type. Ce cancer est plus dangereux que le cancer des poumons qui se fait soigner par 80% des cancéreux car aucune des victimes du cancer pancréatique peuvent avoir la chance de survivre. Seuls 5% des gens vivent un peu plus de cinq ans.

Encore dans le document un, on explique que le tabagisme peut occasionner la perte d'appétit, des nausées, la fatigue, des douleurs à l'estomac et à la poitrine et la toux ainsi que des troubles de sommeil. Une recherché menée par un groupe de chercheurs en Pennsylvanie démontre qu'il y a un lien entre le sommeil difficile et l'habitude chronique de fumer. L'étude démontre des changements dans la durée de sommeil dès que le fumeur arrête d'un coup de fumer. Dans les premiers jours de sevrage, le fumeur dort 45% du temps qu'il restait éveillé. Autrement dit, il s'endort plus rapidement. C'est due au rythme cardiaque qui était augmentée dû à la concentration de catécholamine dans le sang.
Le document quatre explique aussi que le tabagisme peut est nocif pour la voix. Le fait de fumer contracte les bronches, ce qui diminue le débit d'air, qui lui à son tour baisse la capacité des cordes vocales. D'innombrables recherches scientifiques prouvent que le tabagisme peut engendrer le cancer de la bouche, de la gorge, des poumons, ainsi que de l'oesophage. Les gens qui fument plus de vingt cigarettes par jours ont deux fois plus de chance d'attraper un cancer du larynx. Si le sujet boit en plus régulièrement de l'alcool augmente encore plus leur chance. Le produit qui amène le plaisir au consommateur n'est pas le même que celui causant les méfaits, ce n'est pas la nicotine, mais le goudron et cette substance est très cancérigène.

Quelques chiffres

Le document un nous dit qu'au Japon, 60% des hommes fument, et ce, même dans les hôpitaux, car la cigarette est acceptée partout ou presque. Évidemment, le cancer du poumon est augmenté de sept à huit fois le nombre de cas par année comparativement à 1960. Les médecins nippons tentent d'éduquer la population les effets de la cigarette et malgré ce, 44% d'entre eux fument régulièrement  En Espagne, 45% des médecins fument, tandis qu'au Canada, 8% des médecins fument.

Cigarette non nuisible?
 

Toujours dans le document un, on dit que plusieurs tentatives ont été faites pour obtenir des cigarettes non nuisibles. Les Suisses ont essayé la cigarette «no», qui était dépourvue de 80% de ses produits cancérigènes. La Floride a essayé une cigarette à base de laitue, qui n'a pas vraiment pris d'ampleur. D'autres sociétés américaines ont essayé des cigarettes de choux, d'épinard, d'échalotes, etc. Le Japon, la Roumanie, l'Allemagne, l'Angleterre ont tenté le coup, sans succès, à cause du manque de nicotine qui est le produit recherché de la cigarette.