PROCESSUS CLINIQUE EN ÉDUCATION SPÉCIALISÉE

MICHEL LANDRY


1- COUVERTURE DU VOLUME

2- RÉSUMÉ DU VOLUME

3- TABLE DES MATIÈRES

4- A PROPOS DE L'AUTEUR

5- COMMENTAIRES DES LECTEURS

6- POUR COMMANDER LE VOLUME


COUVERTURE DU VOLUME

ISBN 2-89035-302-8


RÉSUMÉ DU VOLUME

Ce manuel s'adresse à tout étudiant ou à tout intervenant social, qu'il soit éducateur spécialisé, travailleur social, animateur communautaire ou travailleur de rue.

L'auteur présente le processus clinique, étape par étape; avant, pendant, et après l'intervention. Il présente les taxinomies nécessaires à la définition des pathologies qui sont présentes chez les personnes en difficulté.

Chaque chapitre du livre décrit une étape ou une partie d'une étape de l'intervention. Cette progression dans la présentation des contenus permet au lecteur de comprendre les liens et les enchaînements du processus clinique.

Dans un style clair et pragmatique, l'auteur présente la planification, l'observation, la rédaction des objectifs, les techniques. Il ajoute, à son propos, les formulaires et les grilles qui facilitent la réalisation et l'évaluation du processus. Un résumé de la matière, des exercices et une bibliographie complètent chacun des chapitres.


TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION

CONCLUSION

ANNEXE I: Quelques grilles utiles à l'éducateur spécialisé

ANNEXE II: Objectifs issus de l'échelle québécoise des comportements adaptatifs

ANNEXE III: Grille d'évaluation d'un plan d'intervention

INDEX


CHAPITRE 1: L'ÉDUCATION SPÉCIALISÉE

1.1           Historique de la profession

	1.1.1	Naissance de la profession
	1.1.2	Systématisation de la profession    

1.2           Définitions

	1.2.1	L'éducation
	1.2.2	L'éducation spécialisée

1.3           L'éducateur spécialisé et ses fonctions

	1.3.1 	L'éducateur spécialisé
	1.3.2	Les fonctions de l'éducateur spécialisé

1.4          Caractéristiques de l'éducateur spécialisé

	1.4.1	Une personne authentique
	1.4.2	Une personne adaptée
	1.4.3	Une personne libre et autonome
	1.4.4	Une personne cohérente
	1.4.5	Une personne emphathique
	1.4.6	Une personne qui a le sens de l'éthique

1.5           Le champ d'intervention de l'éducateur spécialisé

	1.5.1	Les personnes en difficulté
	1.5.2	Les milieux d'intervention
	1.5.3	Les approches d'intervention

1.6           Vision systémique de l'éducation spécialisée


CHAPITRE 2: LA PERSONNE EN DIFFICULTÉ

2.1           La personne

	2.1.1 	Les besoins de la personne
	2.1.2 	Les droits de la personne

2.2           La personne en difficulté

	2.2.1 	Les besoins de la personne en difficulté
	2.2.2 	Les droits de la personne en difficulté

2.3           Principes et mesures légales pour la personne en difficulté

	2.3.1	Principes divers    
	2.3.2	Règlements et dispositions légales

2.4           Vision systémique de la personne


CHAPITRE 3: LE PROCESSUS DE L'INTERVENTION

3.1           L'intervention et son processus

	3.1.1	Intervenir
	3.1.2 	Le processus de l'intervention

3.2           Les étapes du processus de l'intervention

	3.2.1 	L'observation
	3.2.2 	Le traitement des informations
	3.2.3 	La définition des objectifs
	3.2.4 	La détermination des moyens
	3.2.5 	La réalisation
	3.2.6 	L'évaluation

3.3           Diverses façons d'utiliser le processus

	3.3.1 	Le plan de service (PSI)
	3.3.2 	Le plan d'intervention en éducation spécialisée (PIES)
	3.3.3 	Le programme d'intervention


CHAPITRE 4: L'OBSERVATION DE LA PERSONNE

4.1           L'observation

	4.1.1	Les qualités de l'observateur
	4.1.2	Les biais à l'observation

4.2            L'observation de l'environnement

	4.2.1	Les lieux physiques
	4.2.2	La structure administrative

4.3           L'observation de la personne en difficulté

	4.3.1	L'aspect affectif de la personne
	4.3.2	L'aspect intellectuel de la personne
	4.3.3	L'aspect social de la personne
	4.3.4	L'aspect physique de la personne

4.4           L'observation des signes distinctifs

	4.4.1	Les signes de psychose chez les enfants
	4.4.2	Les signes d'hyperactivité chez les enfants
	4.4.3	Les signes de maltraitance chez les enfants
	4.4.4	Les signes de dyslexie chez les enfants
	4.4.5	Les signes de consommation de drogue
	4.4.6	Les signes de psychopathologie


CHAPITRE 5: L'OBSERVATION ET SES TECHNIQUES

5.1           Les types d'observation

	5.1.1	L'auto-observation
	5.1.2	L'allo-observation
	5.1.3	L'observation directe
	5.1.4	L'observation assistée
	5.1.5	L'observation générale
	5.1.6	L'observation systématique
	5.1.7	L'observation participante
	5.1.8	L'observation clinique
	5.1.9	Pour l'éducateur spécialisé

5.2           Les instruments d'observation

	5.2.1	L'entrevue
	5.2.2	Le questionnaire
	5.2.3	Le journal de bord
	5.2.4	L'observation libre
	5.2.5	L'anecdote
	5.2.6	La grille de pointage
	5.2.7	L'échelle d'estimation
	5.2.8	Le réseau de communication

5.3           L'analyse des observations

	5.3.1	Analyse de l'entrevue ou du questionnaire
	5.3.2	Analyse du journal de bord, de l'observation libre et de l'anecdote
	5.3.3	Analyse d'une grille de pointage
	5.3.4	Analyse de l'échelle d'estimation
	5.3.5	Analyse d'un réseau de communication

5.4           Le plan d'observation


CHAPITRE 6: LA SYNHTÈSE

6.1            La synthèse

6.2            Le rapport synthèse en éducation spécialisée

	6.2.1	Le rapport synthèse de début de services
	6.2.2	Le rapport synthèse de révision de services
	6.2.3	Le rapport synthèse de fin de services

6.2            La grille synthèse

6.3            L'étude de cas


CHAPITRE 7: LES OBJECTIFS

7.1           Qu'est-ce qu'un objectif?

7.2           Objectifs généraux

7.3           Objectifs spécifiques

7.4           Une taxinomie d'objectifs

7.5           D'autres objectifs

	7.5.1	Objectifs pour les personnes ayant une déficience intellectuelle
	7.5.2	Objectifs pour les enfants
	7.5.3	Objectifs pour les adolescents mésadaptés socio-affectifs
	7.5.4	Objectifs pour les situations de toxicomanie
	7.5.5	Objectifs pour des personnes suicidaires
	7.5.6	Objectifs pour les situations de déficience visuelle
	7.5.7	Objectifs pour les situations de déficience auditive
	7.5.8	Objectifs pour Turgut

7.6           Vision systémique des objectifs


CHAPITRE 8: LES MOYENS D'INTERVENTION

8.1           Les techniques liées à l'approche psychanalytique

8.2           Les techniques liées à la modification de comportement

	8.2.1	Le conditionnement classique
	8.2.2	Le conditionnement opérant

8.3           Les techniques liées à l'approche humaniste

	8.3.1 	L'efficacité humaine

8.4           Les techniques liées aux approches alternatives

	8.4.1	La thérapie de la réalité
	8.4.2	D'autres techniques d'intervention

8.5           L'activité éducative

	8.5.1	Le choix de l'activité
	8.5.2	Le contenu de l'activité
	8.5.3	Les ressources nécessaires pour l'activité
	8.5.4	L'animation de l'activité


CHAPITRE 9: RÉALISATION, SUITES ET ÉVALUATION

9.1           La réalisation des interventions

9.2           L'évaluation

	9.2.1	Évaluation du déroulement
	9.2.2	Évaluation des résultats
	9.2.3	Construction des instruments pertinents

9.3            Les suites de l'évaluation

9.4            Évaluation du processus par un consultant


A PROPOS DE L'AUTEUR

Michel Landry est professeur au Collège du Vieux Montréal depuis 1970. Il est coordonnateur au Département des techniques d'éducation spécialisée à la Formation continue, depuis 1990. Il a aussi été intervenant social entre 1968 et 1978. L'auteur détient une maîtrise en éducation (option didactique) de l'Université du Québec à Montréal.

Pour rejoindre Michel Landry


COMMENTAIRES DES LECTEURS


16 septembre 1998

Votre livre est un plus pour la profession. Il m'a aidé a obtenir le poste que je désirais en me permettant d'établir une synthèse complète de ma formation, de façon à mieux me préparer aux critères exigés à l'embauche.

Merci!


11 mai 1998

Bonjour Monsieur Landry,

Je tiens à vous féliciter pour le beau livre que vous avez écrit. Je l'ai lu avec grand plaisir.

A bientôt, je l'espère.


12 novembre 1997

Bonjour,

A la lecture et relecture de l'ouvrage de Michel Landry Processus clinique en éducation spécialisée, je réfléchis pas mal sur mon lieu de travail à ce sujet. En effet en Suisse nous utilisons assez peu de plan tel que celui là.

Chaque Institution est laissée libre de créer son propre système d'évaluation et aucune ne fonctionne avec un plan tel le PIES, comme il est décrit dans l'ouvrage de M. Landry. Pour moi, il semble important qu'une telle méthodologie soit mise en place. Il me semble qu'elle est semblable au processus de décision tel qu'il a été décrit dans de nombreux ouvrages.

Dans le cadre de l'enseignement à l'école de Fribourg nous avons appris durant deux année consécutives à pratiquer une démarche semblable ayant pour nom MIE.

Elle devait représenter les phases d'une intervention éducative et était constituée de quatre étapes bien définies:

Je serais intéressé de savoir si de telles démarches existent ailleurs, dans d'autres institutions, et de quelle manière elles sont employées.


12 septembre 1997

Bonjour,

Est-ce vous l'auteur du processus clinique en éducation spécialisée? Si oui, sachez qu'il est pour moi un excellent outil de travail. Y a-t-il un autre projet dans l'air??

Au plaisir,


10 septembre 1997

J'ai lu avec beaucoup d'intérêt votre livre sur le processus d'intervention. A la page 91 vous parlez de programmes d'informatique permettant de suivre le processus. Avez vous une idée ou je pourrais en trouver. Merci.


19 août 1997

Bonjour,

M.Landry, le livre que vous avez écrit m'a beaucoup aidée durant mon dernier stage et je le conseille à tous ceux qui deviendront des Éducateurs.


Le 29 Avril 1997

Bonjour,

Je suis enseignante au Collège Laflèche en éducation spécialisée, et je donne le cours "Observation et ses méthodes". Je fais mes premiers apprentissages sur courrier électronique et je désire vous faire part de mes commentaires concernant votre volume que j'utilise dans ce cours. Je dois d'abord vous féliciter, car c'est un volume très accessible pour les étudiants, ils apprécient particulièrement les exemples d'outils d'observation et de plans d'intervention.

Je me permets de vous faire part de deux aspects qui me posent question. Le premier est que vous appelez anecdote les faits d'observation selon T.O.C.A., pourtant dans les cahiers du Ministère de l'Éducation destinés aux enseignants de niveau préscolaire, ils appellent rapport anecdotique l'observation libre d'une situation particulière. Le deuxième aspect qui me pose question est le suivant: dans la rédaction d'un fait d'observation selon t.o.c.a.,demandez-vous à l'étudiant d'indiquer sa centration comme titre de son fait d'observation ou le demandez-vous dans la partie "Analyse"?

Merci d'avance de l'intérêt porté à mon message et de participer à mon apprentissage du courrier électronique.


Le 17 Mars 1997

Bonjour Michel,

C'est un bon plaisir pour moi de te retrouver. Un gros merci pour les infos. que tu m'envoies, un bon nouveau lien. En passant, ton livre publié l'an passé est en train de devenir une très bonne référence quoi, un BEST SELLER.... pour nos étudiants-es et pour moi aussi...... je le recommande fortement. Un excellent tour de la profession à bien des niveaux.

Très apprécié des étudiants-es.

À bientôt et bonne semaine à toi.


POUR COMMANDER LE VOLUME EN FRANÇAIS AU QUÉBEC:

Les Éditions St-Martin
7333, place des Roseraies, bureau 501
Montréal (Québec) 
H1M 2X6
Canada
Tél. (514) 529-0920
Téléc. (514) 352-1764
http://www.stmartin-decarie.com/accueil.aspx
commandes@stmartin-decarie.com
 

POUR COMMANDER LE VOLUME EN FRANÇAIS EN EUROPE:

Chronique Sociale
7 rue du Plat
Lyon Cedex 02
69288
France
Tél.: 04 78 37 22 12
http://work.chroniquesociale.com/

POUR COMMANDER LE VOLUME EN ESPAGNOL: Procesos clínicos en educación especializada

EDITORIAL GRAÓ
C/ Francesc Tàrrege, 32-34
08027, Barcelona
España
Tel.: (34) 934 080 464
http://www.grao.com/