Le dominateur et le dominé

 

 

  Le dominateur est un être qui, pour se protéger contre sa fragilité, cherche constamment à se maîtriser, à dominer les autres et à prendre le pouvoir.

 

  L'être marqué par ce pattern est habité par la peur de l'inconnu et la peur de sa vulnérabilité. Il contient ses émotions, ses désirs, ses besoins parce qu'il en a peur. Son monde intérieur est tellement nié et retenu qu'il ne le connaît pas. C'est pour lui une menace qu'il faut étouffer pour ne pas être englouti. Au fond, le dominateur a peur de ses émotions et de ses désirs, et il s'en protège par la rationalisation, c'est-à-dire par la généralisation, la justification, l'explication, l'intellectualisation. Il cherche constamment à niveler les autres pour se sécuriser. Il dirige la vie des autres comme il dirige la sienne. Il ne veut surtout pas faire face à la complexité du vécu humain. Aussi travaille-t-il à la banaliser, à la rationaliser en le plaçant dans les moules d'une génération qui aplanit et maintient dans la dépendance.

 

  Le dominateur n'est pas un leader parce qu'il est beaucoup trop directif dans le contenu. Par son attitude défensive, il dirige les réactions des autres, il dirige leurs besoins, leurs désirs, leurs peurs comme il fait des siens. En se sens, il ne se respecte pas et par conséquent ne respecte pas la différence des autres. On le suit par peur et par obligation, et non par admiration et par amour comme on le fait avec le leader.

 

  Un leader, c'est quelqu'un que l'on suit à cause de se qu'il est et de se qu'il dégage. c'est quelqu'un qui a sur nous, par sa personnalité, un influence inconsciente propulsive et bénéfique. Un leader, c'est un être dont la persévérance et le charisme nous aide à manifester notre différence, à réaliser nos potentialités, à exprimer notre créativité, ce qui n'est pas le cas avec le dominateur. Souvent placé en situation de pouvoir, son attitude dominante a pour effet de niveler les personnalités, d'étouffer les potentialités et de réprimer la créativité. Le dominateur, contrairement au leader, n'est pas un créateur, mais un reproducteur qui se sert d'idées toutes faites pour maintenir son action dirigeante et brimer cette expression du vécu qui lui a fait si peur. Il dépense toute son énergie vitale à contenir ses émotions et celle des autres. Son attitude entretient le manque de confiance et l'asservissement.

 

  Le dominateur est aussi un dominé. Il domine parce qu'il se domine et se laisse dominer. C'est pourquoi il attire quelqu'un qui a un pattern de dominé, c'est -à-dire quelqu'un qui, par peur de ses émotions, se domine et se laisse dominer.

 

 

Le dominé est évidemment aussi un dominateur parce que, par attitude projective, il a tendance à faire aux autres ce qu'il se fait à lui même. Il ne  peut se libérer de ce pattern qu'en portant une attention spéciale à ce qu'il vit et en acceptant les peurs qui le paralysent. C'est une démarche plus ou moins longue qui ne peut aboutir qu'à la libération par la découverte de soi.

 

 

suivant  

liste patterns  

menu