Alimentation et bonnes manières

lettreSi votre humain vous sert des plats que vous n'aimez pas, souvenez-vous que deux ou trois jours de diète n'ont jamais fait de mal à personne, encore à moins à nous, chats sédentaires! Profitons-en pour faire une cure de repos, installons-nous sur le coussin que nous méprisons d'habitude et, pour éviter tout malentendu, ne bougeons pas d'un poil, ne ronronnons surtout pas, ne répondons pas si on nous appelle et, si on nous prends dans les bras, restons aussi mous que des poupées de chiffon.

lettreAucun humain ne tient à ce régime là! Importuné par l'odeur de la pâtée qui traîne, culpabilisé par notre état, il reviendra vite à de bons sentiments, et gageons qu'il fera un petit extra en nous servant notre plat favori.

Illustration et texte, L'art d'être chat, Henri Turin et Sylvie Chausse

 

lettreUn chat bien élevé, tel une marquise dans un cocktail, chipote, grapille et ne finit jamais son assiette. Ne sommes-nous pas réputés pour nos bonnes manières à table? Même les humains en sont jaloux... jusqu'au fabuliste grec Ésope qui tente de ternir notre réputation avec des insinuations mensongères!

lettreMême si la webmaîtresse de ce site insiste pour publier cette fable, tenez-vous le pour dit... malgré les dires d'Ésope, le chat de la fable a dû manger son repas et se lécher longuement les babines pour bien montrer qu'il avait bien apprécié ce mets de choix!



Henri Turin, L'art d'être chat

 

Il était bon cet oiseau! Le chat et l'oiseau, Ésope Tu m'auras pas!!

Un chat avait attrapé un oiseau et s'apprêtait à en faire son repas. Tenant l'oiseau à l'intérieur de sa patte, il allait croquer allègrement la première bouchée quand l'oiseau, un petit fûté, lui dit: "Quelles manières grossières tu as le Chat, tu es un rustre!". Le chat imbu de lui-même fut piqué dans son amour propre: "Que veux-tu dire, l'oiseau?". Et l'oiseau lui répondit: "Voyons le chat, si tu veux conserver ta réputation de propreté, il faut te laver les pattes avant les repas." Le chat, s'enorgueillissant de ses bonnes manières et de son élégance, automatiquement leva la patte pour la laver. L'oiseau s'envola en riant...   Le chat perdit son repas mais apprit sa leçon : depuis lors, le chat mange son repas puis lave ses pattes de sorte qu'il conserve sa réputation et ne risque pas de voir s'envoler son dîner!


A
mours et vie sociale


Flirt, Steven Lamb


lettrePrécurseurs dans le domaine de la libération des moeurs comme bien d'autres, vous avez toujours fait fi de la morale. Personne ne sait mieux que vous colectionner les conquêtes, sans en tirer d'ailleurs le moindre orgueil de Casanova de gouttière.

lettreCertes, nulle femelle au monde ne sait se faire plus chatte, et vous vous accouplez avec une insatiable sauvagerie qui fait rêver bien des humains en produisant des râles et des feulements à faire pâlir les acteurs de films "roses".

Couple de chats lettreLes jeux de l'amour donnent lieu à de passionnants tournois avec d'autres mâles. Vous vous battez, vous aimez passionnément puis vous rejoignez votre chez-vous, sans regrets, comptant sur vos égratignures pour recevoir un ration double de câlins et autres gâteries.
lettrePar nature, vous êtes fondamentalement des célibataires, et les familles sont essentiellement monoparentales. C'est aux chattes (libérées) d'assumer l'éducation des chatons. Cette occupation, Mesdames, prends certes beaucoup de votre temps mais patientez... une fois sevrés, vous pourrez dès lors confier vos chatons à un humain et enfin, vous consacrer pleinement à votre vie de chatte. Henri Turin, L'art d'être chat

 

Mademoiselle de la Chattière, généalogiste ajoute :

Henri Turin, L'art d'être chat
lettreLes amours félines sont des plus impulsives et il seraît extrêmement discourtois de sélectionner nos partenaires selon leur race. Il arrive donc qu'un fils de siamoise ou de persane présente un pelage rayé ou soit marqué d'une tache noire sur l'oreille...

lettreSurtout, n'utilisons pas le terrible mot "bâtardise" ou encore, l'expression "chat de gouttière" car il faut à tout prix éviter de traumatiser les pauvres petits! Prétendons plutôt qu'il s'agit là d'une résurgence de caractères anciens et aristocratiques qui étaient dans nos gènes. Avec un peu d'imagination, un chaton noir à bout de queue blanc sera un chat sacré de Zanzibar et ce tigré à moitié loupé, un stéphanois mordoré.

Extrait de L'art d'être chat, Henri Turin, Sylvie Chausse