Titre

Petite Fée

Un châteauPetite Fée

Du coffret doré de l'enfance surgit un chat merveilleux. Compagnon des fées et des gnomes ou ami des sorcières, il nous entraîne dans la ronde d'un monde enchanté, celui de l'enfance.

 

lettreLes chats ont, en réalité, un rôle modeste dans les contes et le merveilleux. Le plus célèbre d'entre eux est sans contredit le Chat Botté de Perrault. Dans la littérature enfantine, les chats ont plutôt un rôle sympathique. N'est-ce pas que le Chat Botté est le génie protecteur du plus jeune fils d'un meunier. Grâce à son astuce, il transforme son jeune maître, celui-ci devient riche, noble puis épouse sa belle princesse! Ou encore, le malheureux chat de la mère Michel, volé par le père Lustucru pour finir en civet! Et le chat du Bon Petit Henri, de la comtesse de Ségur, qui est son porte-bonheur, son protecteur moral. 

Le Chat botté

 

LettreToutefois, jusqu'à la Première Guerre mondiale, le chat, héros de comptines, devinettes et historiettes apparaît généralement en second  plan.

 

Une autre fée lettreHumanisé par le costume, le chat garde néanmoins son aspect sauvage. À cause de la déesse Freya et des petits félins tirant son traîneau, le chat, noir de préférence, devient dans le folklore et les contes de fées l'ami fidèle des sorcières. Toute sorcière qui se respecte se doit d'avoir un chat… celle d'Hansel et Gretel en possédait un: rusé, grand amateur d'enfant à la broche! N'oublions pas non plus le vilain minet Lucifer dans le conte de Cendrillon…

 

L'horrible chat noir
Susan Herbert, Shakespeare Cats



lettreDans les traditions populaires, l'aspect mystérieux du chat, voire diabolique, a toujours fasciné les conteurs. Par exemple, dans la Bretagne mythique d'autrefois, où, le Mardi gras, on risquait de rencontrer Satan et ses serviteurs sous l'apparence de chats. Malheur à qui les rencontrait car ses cheveux blanchissaient sur-le-champ! Et que dire de la Fée Gouttière, chatte mystérieuse, qui, si vous lui plaisiez lors d'une rencontre dans le Bourbonnais, vous nantissait d'une bourse au contenu inépuisable?
lettreGrâce à la réhabilitation quasi universelle du chat, les matous antipathiques qui peuplaient les contes de notre enfance ont pratiquement disparus… Depuis la fin du XIXe siècle, les animaux, chiens ou chats, sont devenus les compagnons favoris des enfants. C'est ainsi qu'Alice, avant d'être précipitée au pays des merveilles, joue paisiblement avec sa chatte, qu'elle retrouvera de l'autre côté du miroir… ce qui laisse entendre que le simple fait de se lier d'amitié avec un chat nous entraîne dans le monde du rêve. Image d'Épinal

Parabole du bon lait

lettreAu début de XXe siècle, on se moque plutôt de la gourmandise proverbiale du chat (et qui peut dire le contraire!!). Les minets se mettront les deux pieds dans les plats et provoqueront bien des catastrophes pour un bol de lait ou un morceau de fromage volé!

lettreVictime pitoyable ou petit futé… méchant sorcier, gentille fée, princesse ou prince déguisé, bien des personnages à pattes et à moustaches peuplent les contes de notre enfance.