François Lavallée > Le père de famille > Mots d'enfants

Mots d'enfants
Quelle époque magique que celle où un enfant apprend à parler! Quelle poésie, quelle inventivité nos enfants nos révèlent-ils alors, et aussi quel potentiel qui pourrait être celui de notre bonne vieille langue « françoise » si on se permettait nous aussi autant de fantaisie, comme Rabelais et Du Bellay nous y invitaient avec tant d'enthousiasme il y a près de 500 ans!

Voici quelques perles glanées dans la bouche de mes enfants, il y a de cela oh! très longtemps!

(Si les mots de Laurent sont plus nombreux, ce n'est pas qu'il soit plus productif, c'est seulement qu'il avait le bon âge au moment où je me suis mis à prendre ces notes...)

Vocabulaire
 

Mot  Explication  Auteur
Branchure Prise de courant Alexandre, 5 ans
« Je ne peux pas solider ça. » (en parlant de blocs de construction) Alexandre, 5 ans
« Tu l'as pas vu, mon saigne. » Ma plaie Laurent, 2 ans
Painrie Boulangerie Alexandre, 5 ans
Garageur Garagiste Laurent, 3 ans
Pipeur Fumeur de pipe Laurent, 3 ans
Cirqueur Maître de piste Laurent, 3 ans
Tamboureur Joueur de tambour Laurent, 3 ans
Brancheuse Prise de courant Laurent, 3 ans
Morceaux de coco Pellicules Laurent, 3 ans
Réveillon de soleil Lever de soleil Laurent, 3 ans 1/2
« Déproche-moi  »  Recule-moi, éloigne-moi (recule ma chaise) Laurent, 4 ans
Éclaboutions Éclaboussures Alexandre, 6 ans
Désallumer  Éteindre (une lumière)
N.B. : Ma petite soeur Diane, elle, disait « délumer ».
Laurent, 4 ans
Malconduiseur Chauffard Laurent, 4 ans
Bougeure (pron. «  boujure ») de l'orteil Articulation, jointure de l'orteil Laurent, 4 ans
Garde-balayeuse Armoire à balais Laurent, 4 ans
Attrape-fourmis Fourmilier Laurent, 4 ans
Ôte-broches Dégrafeuse Laurent, 4 ans
« Il maladerait tout le monde » Il rendrait tout le monde malade (parce qu'il est contagieux) Laurent, 4 ans

Grammaire
 

Citation Explication Auteur
« Quand elle mange, on la rit pas! » On ne la fait pas rire. Laurent, 3, ans, à son grand frère, qui voulait qu'il fasse rire sa petite soeur pendant qu'elle mange.
« C'est l'huile qui nous glisse. » C'est l'huile (répandue par terre) qui nous fait glisser. Laurent, 3 ans
« Louisette, elle capote les petits bébés. » Louisette « capote sur » les petits bébés (est folle des petits bébés). Laurent, 3 ans
« J'suitais dans le salon. »  J'étais Laurent, 3 ans
« Je l'ai prisonnié.  » Je l'ai fait prisonnier, je l'ai emprisonné Alexandre, 5 ans 1/2

Divers

Papa expliquant une illustration à Laurent, 3 ans : « Lui, il peint : c'est un peintre. »
Laurent : « L'autre, il regarde; c'est un regarde. »
Laurent, 3 ans 1/2 : «  J'ai fait marcher mes petits frissons. » (J'ai eu un frisson.)
Alexandre, 5 ans 1/2 : « La nuit, il fait noir; le matin, il fait bleu. »
Laurent, 3 ans 1/2 (voyant son père torse nu) : « Papa, pourquoi t'as mis ton ventre nu-pieds? »
Laurent, 3 ans 1/2 (voyant une momie qui court dans un dessin animé) : « Papa, pourquoi le monsieur il est fait en plasters? »
Alexandre, environ 5 ans (voyant son père bricoler) : « Quand on dit "ça va aller comme ça", ça veut dire que ça ne va pas mais qu'on arrête quand même. »
 

Épilogue

1. Même ados, les enfants peuvent toujours alimenter cette chronique...

Laurent (à table) : Les fèves [haricots] sont trop dures, elles ne sont pas assez cuites.
Maman : C'est parce qu'elles sont al dente.
Laurent : Toujours la même excuse...

Alexandre, à la librairie, devant un rayon intitulés « Livres poche » : Ils sont sympas, ils nous avertissent d'avance...

2. Papa non plus n'est pas exempt... (ajouté à la demande de Marie-Luce...)

Marie-Luce (13 ans, faisant ses devoirs d'économie familiale) : C'est quoi, donc, un « groupe communal »?
Papa : Je ne sais pas... probablement des gens qui vivent ensemble sans appartenir à la même famille?
Marie-Luce (se souvenant soudainement de son cours) : Ah! oui, je me rappelle, comme « orphelinat »...
Papa : C'est qui, ça, Orphelina?


Retour à la page d'accueil de François Lavallée
Retour à François Lavallée... Le père de famille
 
 

Réactions? Commentaires? Suggestions? Écrivez-moi!