Trucs et conseils pour la fabrication de costumes d'inspiration médiévale pour les Grandeur-Natures.

Auteure:
Chantal Boucher
30 mars 2009

Table des matières

Introduction

1. Quel est le genre de costume recherché?
2. Quels tissus devrais-je choisir?
3. Quelles couleurs devrais-je choisir?
4. Existe-t-il des patrons de costumes sur le marché?
5. Devrais-je me mettre quelque chose sur la tête?
6. Quels sont les accessoires qui peuvent accompagner mon costume?
7. Est-ce que mes espadrilles feront l'affaire comme souliers?
8. Comment puis-je faire un blason sur mon tabard?
9. Comment puis-je me faire une armure?
10. Où puis-je trouver l'inspiration pour mon costume?
11. Existe-t-il une liste de patrons intéressants?
12. Comment puis-je me procurer les patrons?

Conclusion

 
Lexique et information
Petit lexique illustré du costume médiéval

Les grands thèmes du moyen âge
Guide du costume médiéval (CRM) - N'est plus disponible en ligne - contacter le CRM.

Liens utiles
Boutiques et artisans médiévaux

Sites intéressants pour la fabrication de costumes

Tableaux des images en miniatures:
  • Patrons pour femmes
  • Patrons pour hommes
  • Patrons unisexes
  • Exemple de l'évolution du costume au moyen âge
  • Exemples de costumes des classes sociales du moyen âge
  • Images du lexique du costume médiéval

  • Introduction

    Dans le cadre des grandeur-natures (GN), le costume du personnage ajoute une dimension essentielle à toute la fin de semaine. Ce petit guide en ligne est une compilation de trucs et conseils pratiques pouvant aider à la fabrication de tels costumes, à la fois réalistes et confortables, mais où une touche de fantastique est accepté car rappelons-le, les GN ne sont pas du tout des événements de recréation médiéval. Sur ce, les notes qui suivent ne doivent pas être prises comme étant la réalité historique! Quelques bonnes références de documents historiques sont mentionnées dans le texte seulement dans le but de permettre à ceux qui le désirent de pousser plus loin leur recherche sur le vrai vêtement médiéval.

    Dans le cadre des GN, imaginons par exemple un guerrier qui aurait l'air d'un "spud", tel que décrit par Dagorhir, comment ne pas s'empêcher de décrocher! Cette image est un peu exagérée, mais vous avez compris le message! Le costume du personnage est ce qui en fait toute son essence. Durant un week-end de grandeur-nature, chaque personnage est reconnu par son costume, d'où son importance.

    Le contexte des aventures se prête facilement à la confection d'un costume qui peut être avant tout:

    • confortable
    • pratique
    • joli
    • en accord avec le personnage
    • exempt d'anachronisme flagrants

    Puisque le contexte des aventures est à la fois médiéval et fantastique, nous pouvons nous permettre quelques divergences vis-à-vis la réalité historique. Voici donc quelques petits conseils sans prétention qui pourront vous aider à fabriquer un costume dont vous serez fier!


    1. Quel est le genre de costume recherché?

    La première étape dans la réalisation d'un costume consiste à décider du genre qu'on veut se donner en tenant compte de son rôle. Bien sûr, si on joue un paysan, on ne s'habille pas en noble et vice-versa! Vous êtes magicien? Laissez votre imagination aller!

    La coupe et les tissus choisis différeront. De plus, si notre rôle demande à ce qu'on soit mobile, prêt à courir dans les champs et dans les bois, une robe très longue et/ou fermée en amplitude ne convient pas très bien. Soyons pratique!

    Les questions à se poser sont les suivantes:

    • Mon rôle est-il statique à l'auberge?
    • Aurais-je à circuler beaucoup sur le terrain?
    • Mon personnage est-il du genre à se faire remarquer ou non?

    Un costume mobile peut vouloir dire des pantalons flexibles, une armure légère, une robe ample ou courte ou fendue sur les côtés, etc...


    2. Quels tissus devrais-je choisir?

    Le choix d'un tissu est primordial dans la confection du costume: deux costumes issus du même patron auront un aspect tout à fait différent selon les tissus choisis. C'est à mon avis l'étape la plus importance dans la confection du costume et parfois, il ne faut pas hésiter, si nous pouvons se le permettre, à payer un peu plus cher pour un tissu de meilleure qualité et qui nous plaît.

    Je suggère les tissus suivants:

    coton/lin, lin: aspect très naturel, riche mais sans flamboyance, épaisseur du tissu variant ce qui permet des vêtements plus ou moins chauds.

    soie-polyester: aspect riche et flamboyant, d'épaisseur moyenne.

    velours, faux-velours: aspect riche et profond, mais chaud à porter!

    peau de pêche: imitation suède, parfois texturé, léger à porter.

    laine: chaud même mouillé, idéal pour une cape et en épaisseur variée.

    À moins de rechercher un effet particulier, je suggère d'éviter les tissus synthétiques tels que rayonne, crêpe, polyester, tissus élastiques, la dentelle et surtout les cuirettes bon marché qui rappellent le plastique et non le cuir, etc...

    Lors de l'achat du tissu, il est important de regarder comment le tissu réagit à ce que j'appelle la "fripouille" i.e. est-ce que le tissu se fripe facilement? Ceci est pour détecter les tissus traités en magasin car parfois une substance est ajoutée pour rendre le tissu plus pesant et d'apparence plus belle. Le truc est de le tenir chiffonné en boule dans la main une dizaine de seconde pour voir ensuite comment froissé il est. Un tissu qui reste fripé est souvent indicateur d'un tissu traité et qui une fois lavé, aura une allure très différente. Je conseille alors, pour éviter les surprises, de toujours laver le tissu avant la coupe. On pourra ajuster si on n'aime pas la façon dont le tissu tombe et on s'assurera de plus que le costume ne rétrécira pas au premier lavage.

    Parfois, l'ajout d'un morceau de cuir viendra ajouter un petit cachet particulier au costume. On peut utiliser de grosses pièces de cuir, seulement faire le contour d'un vêtement en utilisant le cuir comme du biais ou même des morceaux plus gros. Il faut admettre que l'ajout du cuir est fort joli mais coûteux (même si François le cuireux peut nous faire un bon prix). Vérifiez votre budget!

    On peut aussi ajouter un morceau de fourrure au costume. Assurez-vous de prendre de la véritable fourrure et non de la peluche.

    Après le cuir et la fourrure vient le métal: on peut coudre des anneaux et de la cotte de maille sur des vêtements. Essayez-le, ca change tout!

    Dans la région de Montréal, je conseille les boutiques suivantes pour acheter le tissu:

    • Textiles Debrouk
      7250, St-Hubert Montréal (centre de liquidation) 514-276-3278
      7254, St-Hubert Montréal (magasin principal)

    • Il y a bien sûr les Fabricville, mais attendez-vous à payer plus cher!

    • Village des valeurs (idéal pour trouver des vieux morceaux de linge en cuir)

    3. Quelles couleurs devrais-je choisir?

    Dans un contexte fantastique, il n'y a pas vraiment de consigne particulière concernant les couleurs. Côté médiéval cependant, les paysans portaient surtout des vêtements de couleur terre, dans les bruns, gris, ocres et autres couleurs ternes. Le cuir était utilisé surtout par les paysans (tout le contraire d'aujourd'hui!) Quant aux nobles, les couleurs les plus riches étaient les verts et rouges. Pour ce qui est du violet, il était surtout associé à l'église. Les couleurs à éviter sont les couleurs nouvelles: les fluos, les fuchias, les fausses teintes pastels, etc...


    4. Existe-t-il des patrons de costumes sur le marché?

    Bien sûr, il existe plusieurs patrons commerciaux. Les plus communs sont les Simplicity, Butterick et McCall. Ces patrons sont disponibles dans les magasins ordinaires de tissus. Ils sont en général très faciles à faire. On retrouve aussi des patrons un peu plus rares et originaux dans certaines boutiques spécialisées sur le web (voir la section liens). Ces patrons sont en général plus complexes à fabriquer et assument une certaine connaissance de la couture (on n'explique pas comment poser du «pipping» par exemple!) On peut aussi prendre des patrons non-médiévaux et les adapter au contexte en choisissant des tissus et garnitures (rubans, boutons, cordons, perles, cuir, fourrure, anneaux de métal, etc...) adéquats et en faisant quelques modifications mineures. Une dernière option qui assure l'originalité du costume consiste à faire un costume à partir de plusieurs patrons (il faut avoir un peu plus d'expérience en couture pour cela mais on y arrive). Lorsque j'ai commencé à coudre en 1996, mes ouvrages de références furent les suivants: Simplicity's Simply The Best sewing Book et Simplicity's Simply the Best Home Decorating. Il y a sûrement d'autres excellents livres de coutures sur le marché, à vous de me faire part de vos titres.

    Peu importe le patron utilisé, dans tous les cas je suggère les modifications suivantes afin d'éviter les anachronismes trop évidents: remplacer les fermetures éclairs par soit des cordons en coulisse, des agrafes, des lassos et cordons, ou des oeillets. C'est en général beaucoup plus facile à poser et élimine du même coup les anachronismes. Si vous posez des oeillets, je suggère fortement de passer chez un cordonnier: ils seront beaucoup plus solides ainsi. Si vous habitez la rive Nord, je vous suggère d'aller voir notre bon ami François le cuireux: il vous fera un bon prix et son travail est de bon goût et de qualité. Quant aux boutons, il faut se rappeler qu'autrefois, ils étaient décoratifs avant de remplir la fonction qu'on leur connaît aujourd'hui. On peut aussi ajouter certains détails sur un costume comme des coutures faites à la main (les fameux "X"). Ces coutures peuvent être seulement décoratives.


    5. Devrais-je me mettre quelque chose sur la tête?

    La réponse est OUI! Un costume n'est pas complet sans un petit quelque chose pour la tête. Cela peut être un simple bandeau, un chaperon, un bonnet, un casque, une coiffe, un henin, un escoffion, un voile, un chapeau, etc... Il faut se rappeler qu'à l'époque médiévale, il était très rare de voir les gens la tête dénudée. Côté fantastique, ne vous gênez pas! Dans tous les cas, rappelez-vous que vous n'aurez certainement pas à le portez tout le temps, alors n'ayez crainte de la chaleur (et dites-vous que c'est plus facile à supporter qu'un masque de latex!).


    6. Quels sont les accessoires qui peuvent accompagner mon costume?

    Beaucoup de petits accessoires peuvent ajouter une touche finale au costume et donneront plus de dimension à votre personnage. En voici quelques exemples:

    • une bourse en cuir ou en tissu
    • une attache pour votre arme
    • collier
    • bague
    • bracelet
    • boucle-d'oreilles
    • broche
    • sac pour vos autres bidules

    Les meilleurs endroits pour trouver des bijoux d'inspiration médiévale et fantastique sont:

    • les boutiques médiévales
    • les kiosques lors de fêtes médiévales
    • les vente de garages
    • les marchés aux puces (**les vrais **)

    7. Est-ce que mes espadrilles feront l'affaire comme souliers?

    En tant que puriste, ma réponse est NON car les «sneakers» sont très visibles comme anachronismes même dans un GN. Rien de plus décrochant que de voir un chevalier où un magicien avec des Nike dans les pieds lors d'un grandeurs-nature. Les pieds sont la partie la plus difficile à habiller dans un costume et dans le cas des grandeur-natures, il faut concilier l'aspect pratique d'un GN avec la situation financière des participants. Une vraie paire de bottes médiévales coûte de 300$ à 600$ et plus, tandis que des souliers vont chercher dans les 65$ et plus (voir notre bon ami cordonnier François). À ce prix là, on ne veut pas les abîmer en courant dans la boue!

    Le premier critère concernant les pieds est le confort: on doit pouvoir marcher et courir pendant 3 jours. Je crois cependant qu'on peut concilier confort, aspect pseudo-médiéval et budget des façons suivantes.

    Premièrement, on peut tenter de cacher ses espadrilles blanches:

    • en les recouvrant de cotte de maille
    • en les recouvrant de tissu
    • en les teignant en noir
    • en utilisant des cache-mollets qui descendent bas
    • en cousant ou collant de la cuirette, cuir ou tissu

    Deuxièmement, si on achète des bottes de marche, pourquoi pas en cuir?

    Troisièmement, on surveillant les ventes de fins de saisons, on peut trouver de belles bottes un peu moins chères que des vraies bottes de randonnée mais qui feront l'affaire.

    Pour finir, il y a aussi la solution simple d'Émilie: acheter, pour 20 ou 30 dollars, une paire de bottes usagées aux surplus de l'armée. Ce sont de belles bottes de sable beige, en suédine, et on utilise des lacets de cuir dessus. Il est aussi facile de les couvrir avec des jambières, dépendamment du perso qu'on veut jouer.

    Toujours est-il que mon dernier conseil concernant les pieds est le suivant: cassez vos souliers et bottes avant le GN, vos pieds vous en remercieront! (Sinon, amenez-vous des diachylons à ampoules!)


    8. Comment puis-je faire un blason sur mon tabard?

    Pour faire un blason sur un tabard, il y a deux méthodes que j'utilise. La première consiste à coudre ou broder l'image sur le tabard. La deuxième est de peinturer sur le tissu. Je n'aime pas particulièrement la première méthode car elle offre moins de précision et j'aime moins coudre à la main! La deuxième est la plus facile, si vous savez dessiner un peu.

    Pour se faire, on utilise de la peinture acrylique, en vente chez tous les bons Wal-Mart et dans les boutiques d'artisanat et vous payerez moins cher que dans les boutiques d'aaaarts (dire en tirant la langue). Pour les couleurs métalliques comme le doré, l'argent et le bronze, je vous conseille de mettre une couche de blanc avant de l'appliquer. Ainsi, vous n'aurez pas de multiples couches à appliquer. J'aime bien l'acrylique car le séchage est très rapide. Les retouches sont faciles. Quant aux pinceaux à acrylique, ils valent largement leur coût. Une fois votre dessin terminé et bien sec, il est essentiel de procéder à l'étape suivante: la cuisson au fer. Si vous sautez cette étape, la peinture acrylique (à base d'eau) coulera à la moindre pluie. (vous avez remarqué qu'il pleut souvent dans les grandeur-natures?) Cette étape de cuisson est simple. Prenez un vieux morceau de tissu assez grand pour recouvrir tout le blason et recouvrez le tissu que vous avez préalablement déposé sur une planche à repasser. Positionnez votre fer à Coton (4) sans vapeur. Déposez le fer 30 secondes sur chaque section du tissu. Assurez-vous de cuire tout le dessin. Normalement, vous devriez voir une légère différence de couleur qui disparaîtra une fois refroidie. Ne réutilisez surtout pas la même portion du vieux tissu car il pourrait déteindre et tacher votre blason. Suite à cette opération, votre peinture est à l'épreuve de l'eau et peut être lessivée.

    Voici quelques liens sur l'héraldique pouvant vous inspirer pour votre blason:


    9. Comment puis-je me faire une armure?

    Pour la confection d'armure, voir les liens intéressants.


    10. Où puis-je trouver l'inspiration pour mon costume?

    Il y a plusieurs films et séries télévisées qui font rêver et d'autres qui transforment le rêve en cauchemar... Personnellement, j'ai trouvé les costumes des émissions et films suivants intéressants - Attention!, cela ne veux pas dire nécessairement que ces émissions respectent la réalité historique du Moyen-Âge! Ils m'ont bien inspirés! :

    • Hercules
    • Xena (vous faites pas trop d'illusion, c'est du silicone...)
    • Covington Cross
    • Cadfael
    • Ever After
    • Blanche-Neige le plus horrible des contes
    • Braveheart
    • Lord of the rings
    • Robin of Sherwood (Carpenter`s)

    À éviter à tout prix (du moins, celles-ci ne m'inspire pas personnellement!)

    • Conan, la série
    • Knights of Tyr na Nog (un bon exemple de plastique)
    • Sinbad (low budget..., sauf le costume de Maeve qui est bien joli)
    • Guillaume Tell (punk meet knight, tous les autres héros étant pris...)
    • Robin Hood (toutes les autres versions)

    Voici quelques exemples tirer du livre «Medieval Costume and How to Recreate It » illustrant comment les gens au Moyen-Âge s´habillaient (cette liste n'est pas exhaustives et ne sert qu'à vous inspirer pour un costume plus proche de la réalité) 

    Côté livre, il y de très beaux livres de costumes. Je recommande les livres suivants pour en savoir plus sur les costumes:

    Certains livres sont disponibles en ligne dont le Historic Costume in Pictures qui est constitué d'illustrations seulement. Visitez aussi votre bibliothèque municipale!

    La plupart des patrons commerciaux des costumes médiévaux recrée le vêtements du 13e, 14e et 15e siècle. Les caractéristiques de chaque siècle sont les suivantes:

    Côté images plus "fantasy", allez voir sur le méta-site d'images. Vous y retrouvez certains peintres spécialisés dans le fantasy comme Maitz, Elmore, Whelan, Beauvais, Hillmore, Lee, etc...

    Quant à tout ce qui touche le costume, les sites suivants sont forts intéressants et utiles. Allez-voir!


    11. Existe-t-il une liste de patrons intéressants?

    Voici ma liste de patrons médiévaux classée par numéro de patron (voir la légende plus bas). Vous pouvez également accéder aux pages d'images miniatures pour les mêmes patrons mais classées par genre: femme, homme et unisexe.

     

    NUMÉRO

    DESCRIPTION

     

    -

    Serre-tête**

     

    -

    Blouse-médiévale H**

     

    -

    Tabard **

     

    -

    Culotte longues avec attaches aux jambes **

     

    -

    Chaperon **

     

    Corin Weigle

    Pavillons et tentes médiévales (En vente chez Renstore.com)
     

    Fantasy Fashion (vestes)

    Dashing Doublet (vestes)

     

    Fantasy Fashion

    Paned Slops and Breeches (culottes courtes)

     

    Fantasy Fashion

    Headwear Extraordinaire (chapeaux)

     

    Period Pattern

    Costumes militaires et gambisons - H

      Period Patterns #93 Bourses et sacs
     

    B-3084

    Capes

     

    B-3587*

    Cape chevalier

     

    B-5656

    Chapeau, justaucorps, cape – H/E

      B-5673 Tuniques et capes - E
     

    B-5843*

    Capes très très courtes

     

    B-6796

    Capes

     

    M-2060 et S-8108

    Caftan, robe et armure romaine - H

      M-2242 Robes - F
     

    M-2248

    Blouse, veste, collants - H

     

    M-2258

    Révolution américaine, pantalon mi-jambe, veste, blouse, chapeau -H

     

    M-2645

    Robe - F

      M-2798 Robes - F
      M-2802 Chapeau, tunique, chemise - H
      M-2806 Robes - F
      M-2810 Robes, cape - F
      M-2814 Fou du roi, danseuses - H/F
      M-3010 Robes - F
     

    M-3053*

    Robes, chapeau - F

      M-3282 Robes - F
      M-3286 Manteau, tunique, culotte, chapeau - H
      M-3372 Robes - F
     

    M-8449

    Robe paysanne - F

     

    M-8450

    Écuyer, pourpoint, chemise, collant, genre page - H/E

     

    M-8826

    Robe Noble - F

     

    M-8827 et M-2665

    Robe moine, Robe châtelain, Béret, - H

     

    M-9426

    Robe Prêtre , moine - H

     

    M-9427

    Robe, robe de corps, chapeau - F

     

    S-0663

    Robe celtique et veste - F

      S-7033 Robe paysan - F
     

    S-7073*

    Culotte courte bouffante

     

    S-7356*

    Chapeau de joker

     

    S-7274*

    Veste - H

     

    S-7336*

    Grande robe de prêtre

     

    S-7386

    Blouse, manche courte - E

     

    S-7756

    Robe-F

     

    S-7761

    Barde, Legging, chapeau - H

     

    S-8192

    Robe, veste - F

     

    S-8249

    Jupe, blouse, corsage

     

    S-8587

    Paysans, jupes, blouses, corsage, chapeau

     

    S-8619*

    Robes -F

     

    S-8725

    Robe - F

     

    S-8735

    Robes - F

     

    S-8827

    Béret

     

    S-8881

    Robe style Elizabeth avec col en fraise- F

     

    S-8895*

    Blouse Anglo-saxonne

     

    S-8913

    Highlander - H

     

    S-8933

    Prince - E
      S-9163 Robe - F
     

    S-9224*

    Bonnets

     

    S-9229

    Cape, Robe, blouse noble, fou du roi - H/F

     

    S-9246

    Jupes, veste, chapeau - F

     

    S-9256

    Corset, jupe et blouse - F

     

    S-9452

    Capes

     

    S-9454

    Fées, robes, cape et ailes - F

     

    S-9531

    Robes - F

     

    S-9533

    Robe et caftan - F

     

    S-9650

    Cape et manteau genre Henry VIII

     

    S-9633

    Chapeau, pourpoint, genre Henry VIII - H

     

    S-9713*

    Robes - F

      S-9753 Robe et tunique - H
      S-9764 Crinolines et jupon - F
      S-9769 Sous-vêtements - F
      S-9828 Robes, corsage, jupe - F
      S-9832 Robes - F
      S-9836 Robes - F
      S-9887 Capes avec capuchon
      S-9891 Robes - F
      S-9929 Robes - F
      S-9966 Robes, corsage, jupe - F
      Légende * costume non-médiéval modifié
    ** patron maison
    H= homme
    F= femme
    E=Enfant
    M=McCall
    S=Simplicity
    B=Butterick

    Note: Manquant d'espace sur le site web, je ne peux plus ajouter d'autres patrons. La liste ci-haut n'est plus à jour.


    12. Comment puis-je me procurer les patrons?

    On peut acheter ces patrons dans les magasin de tissus comme les Bouclair, Fabricville, Wall-Mart et autres. Pour les gens hors Québec, on peut aussi commander ces patrons par internet sur les sites webs des compagnies de patrons en utilisant le service de vente en ligne:

    Il y a aussi certaines boutiques en ligne qui vendent quelques patrons:

    Malheureusement, je n'offre pas personnellement le service de vente, puisque cela me demanderait beaucoup trop d'énergie et de temps!


    Conclusion

    J'espère que ces suggestions sauront vous aider et vous donner quelques idées pour vos costumes. N'hésitez pas à me contacter par email pour toutes questions ou suggestions! Bon grandeur-nature!

    Chantal Boucher aka Évelyne, Darianne, Gaelle, Ciara, Jadiah, Lizabeth, Soufia, Morganne, Dame Marion, Cassandre et Marion.