Allons bergers,
Allons tous!

Allons, bergers, allons tous, l'ange nous appelle
Un sauveur est né pour nous, l'heureuse nouvelle.
Une étable est le séjour qu'a choisi ce Dieu d'amour,
Courons z'au, z'au, z'au, courons plus, plus, plus,
Courons z'au, courons plus, courons z'au plus vite,
A...à ce pauvre gîte.

De nos plus charmants concerts que tout retentisse,
Le ciel à nos maux divers est enfin propice.
Accordons en ce grand jour le fifre avec le tambour.
Timbale et, let, let, timba trom, trom, trom,
Timbale et timba trom, timbale et trompette
Pour...pour lui faire fête.

Satan au fond des enfers, brûlant dans les flammes
Voudrait dans les mêmes fers enchaîner nos âmes.
Ne craignons plus les combats, tout son pouvoir est à bas,
Malgré sa, sa sa, malgré fu, fu, fu,
Malgré sa, malgré fu, malgré sa furie
Dieu...Dieu nous rend la vie.

Quels présents faut-il porter à ce roi des anges ?
Robin pour l'emmailloter offrira des langes
Gros Guillot un agnelet, moi, je porte avec du lait
Le plus beau, beau, beau, le plus fro, fro, fro,
Le plus beau, le plus fro, le plus beau fromage,
Pour...pour lui faire hommage.

Mais pour bien faire la cour à ce nouveau maître
Notre zèle et notre amour doit surtout paraître.
Que chacun offre à son coeur, tout brûlant de cette ardeur
C'est la sain, sain, sain, c'est la to, to, to,
C'est la sain, c'est la to, c'est la sainte offrande
Que...que Jésus demande.