Le Maskinongé :

Le maskinongé se retrouve au sud du Québec et dans les grands lacs. C'est un combattant de première classe qui n'hésite pas à sauter hors de l'eau pour se défaire de l'appât. Ce poisson est très recherché pour sa taille de trophé et pour sa combativité. Le poid moyen de cet espèce est de 10 à 20 livres mais il est courrant d'en capturé de plus de 30 livres. Le maskinongé se tient en eau peu profonde et près des amas de bois mort et de roche ainsi que des lignes herbeuses.

Technique et astuces

Un équipement loud est de mise pour espérer capturer ce géant. Le monofilament ne devrait pas avoir une résistance de moins de 20 livres, et être suivi d'un avançon d'acier de 18 pouces. Les appâts de genre Rapala rouge ou bleu ainsi que des cuillères tournantes devraient être utilisés au printemps. En été le musky se dirige vers les profondeurs. Un devon plongeant est alors l'appât idéal. La période la meilleure pour le musky est l'automne. Un gros devon ramené rapidement et en saccade, vous méritera surement une attaque. Au cours de cette période, patrouillez les batures et les rives.

Trucs : Vous pouvez pêcher le musky très tard en automne, jusqu'à la prise des glaces. C'est la période de l'année ou il s'alimente le plus, faisant ses graises pour la saison froide. Cherchez les entrées des baies et les pointes rocheuses pendant cette période et utilisez le lancer avec un devon.

Retour à la page principale