Le chien qui étouffe.

Une femme rentre chez elle. Elle retrouve au pas de sa porte son doberman en train d'étouffer. Soucieuse de son état, elle l'emmène directement chez son vétérinaire. Celui-ci, étant débordé, il lui promet de s'occuper de son chien un peu plus tard. De retour chez elle, après être passée chez son coiffeur, elle entendit sonner le téléphone alors qu'elle ouvrait sa porte. Elle décrocha. C'était le docteur. D'une voix autoritaire, il lui ordonna d'aller immédiatement chez son voisin et de le rappeler ensuite. Il ajouta que la police était en route. Surprise, elle s'exécuta aussitôt pour connaître les explications du vétérinaire. Celui-ci lui avoua qu'en examinant son animal, il avait remarqué que quelque chose était bloquée dans sa gorge. Il s'agissait en fait de trois doigts humains. Il comprit aussitôt que le chien s'était battu avec un homme qui s'était introduit dans la maison. Peut-être se trouvait-il encore à l'intérieur, ce qui était le cas. La police avait, en effet, surpris le voleur dans un placard, la main ensanglanté.