La Vieille Dame

Béatrice, était allée, seule, au cinéma, dans un grand complexe en périphérie de la ville. En retournant vers sa voiture, elle trouve la portière ouverte côté passager. Une vieille femme est assise sur le siège. Cette dernière explique à Béatrice qu'elle ne se sentait pas bien. Elle prétend que la portière était ouverte et qu'elle s'est assise là pour se reposer un instant. Elle demande alors à Béatrice si celle-ci ne veut pas la ramener chez elle. Ne sachant trop que faire, Béatrice accepte et embarque la vieille. En roulant, elle jette un coup d'oeil en coin vers la vieille, et constate que ses mains sont couvertes d'une abondante pilosité. De plus en plus effrayée, elle décide de provoquer volontairement un accident, se précipite hors de sa voiture et interpelle le chauffeur de la voiture qu'elle vient d'emboutir. "Monsieur, monsieur, aidez-moi.". Béatrice et l'homme s'approche alors de la voiture, mais l'oiseau s'est envolé. Béatrice décide d'aller porter plainte à la police. Elle raconte son histoire aux policiers. Après l'avoir écouté, ceux-ci lui demande si elle a déjà ouvert le coffre de sa voiture. Elle répond que non. Ils l'accompagnent alors à sa voiture et ouvrent le coffre où ils trouvent... une tronçonneuse! Béatrice aurait échappé de justesse à un tueur en série déguisé en vieille femme. L’activité de celui-ci serait tenue secrète par la police afin de faciliter son arrestation…