(texte) FRANÇAIS
Accueil Home
ENGLISH (text)

QUALITÉS DU GRIFFON KORTHALS

KORTHALS GRIFFON QUALITIES


Celtick au rapport d'une gélinotte huppée
Celtick retrieving a ruffed grouse
Celtick, Celtick… merci pour ses
11 belles années passées ensemble

Ce texte a été fourni par
Jacques Carpentier

Pour un Griffon Korthals
authentique et de pure laine,
cliquez ce lien

The original French version
of this text was provided by
Jacques Carpentier

QUALITÉS DU GRIFFON KORTHALS

La particularité physique du type "Korthals" réside dans son mode de pelage
caractéristique qui est formé d’une double toison. "Une couche de sous poil fin et serré
(comme du duvet) surmontée. par un poil dur, très rêche, l’ensemble formant une
formidable armure pour affronter la sale ouvrage".

Les travaux à la ronce et en eau profonde sont effectivement des éléments essentiels dans
la panoplie de ses capacités. Cela fait dire à certains que le griffon Korthals est un spécialiste
du bois et du marais. C’est vrai en grande partie, puisque de nos jours, de nombreux chasseurs
de bécasses et de sauvagine l’utilisent avec une grande satisfaction dans l’exercice de leur passion.

De plus le griffon Korthals ne déteste pas faire le poil. Avec un dressage approprié il
est tout à fait capable de passer du gibier à plume au gibier à poil. D’ailleurs, en plaine il
assume parfaitement ses fonctions, que ce soit pour les perdrix ou pour la caille, et de plus,
les Allemands qui sont surtout des amateurs de "gros-pied" en ont même fait un excellent
chien de rouge. En outre, ses prédispositions naturelles pour le rapport sont unanimement
reconnues ainsi d’ailleurs que ses aptitudes au dressage.

Attention il s’agit toutefois d’un dur au cœur tendre et il faut le dresser avec tact :
"Une main de fer dans un gant de velours",
disent les spécialistes, ce qui est un signe de son caractère affable et affectueux.

Les Canadiens et les Américains du Nord l’utilisent par des températures très froides pour
chasser la bécasse, la gélinotte ou le canard tandis qu’à l’opposé les Marocains s’en servent
sous un climat souvent torride pour chasser la caille des blés ou les perdrix gambras.
Le griffon a la capacité de se tropicaliser, il s’adapte parfaitement aux climats des
différentes latitudes. Mais il est surtout beaucoup utilisé en Europe pour la chasse au petit gibier,
plus particulièrement la plume, que ce soit en plaine, en montagne, au bois ou au marais.

L’évolution moderne de la chasse a fait que ce type de chien d’arrêt "pure laine",
rude et polyvalent est tout particulièrement recherché par le chasseur moyen qui
en fait souvent son auxiliaire de prédilection.

Pour toutes ces raisons ce respectable centenaire au charme incomparable,
s’affirme parmi les meilleurs chiens d’arrêt modernes et incontestablement
comme un grand chien de chasse d’avenir.

(retour)

KORTHALS GRIFFON QUALITIES

The physical characteristics of the type " Korthals " lies in its distinctive coat which is made
of a double fleece. "A layer of under fine and tight hair (like sleeping bag) surmounted by a
hard hair, very rough, the unit forming a formidable armour to face the dirty work".

Work in bramblebush and in deep water are indeed essential elements in the panoply
of its capacities. Hence, some say that the Griffon Korthals is a specialist in the woods and
the marshes. This is mainly true, since nowadays, many hunters of woodcocks and wildfowl
use it with a great satisfaction in the exercise of their passion.

Moreover, the Griffon Korthals does not hate to run game animals.
With a suitable training, it is completely able to pass from game birds to game animals.
Moreover, in plains, it takes up its duties perfectly, that it is for partridges or quail.
And moreover, the Germans who are especially fans of " big game " of even made an
excellent blood hound dog. Moreover, its natural predispositions for the fetch are unanimously
recognized as well as its aptitudes for training.

Attention, it acts however of hard in the tender heart and it should be drawn up with tact:
" a hand of iron in a velvet glove ", say the specialists, which is a sign of its gracious
and affectionate nature.

The Canadians and the North Americans use it by very cold temperatures to hunt the
woodcock, the grouse or the duck while Morrocans use it under an often torrid climate
to hunt quail of wheat fields or gambra partridges. The griffon has the capacity
to be tropicalized, it adapts perfectly to the climates of the different latitudes.
But it is much used in Europe for hunting small game, more particularly the feather,
than it is in plains, mountains, woods or marshes.

Due to the modern evolution of hunting, this type of "pure" pointing dog that is
rough and versatile is particularly sought by the average hunter which
in fact uses it often as its companion of predilection.

For all these reasons, this respectable century-old dog with an incomparable
charm continues to be among the best modern pointing dogs and incontestably
as an important hunting dog of the future.

(return)