Maladies

Les lapins peuvent souffrir de nombreuses maladies. Ils sont des petits animaux fragiles et stressés aux débalancements alimentaires et aux mauvaises conditions de garde en cage (un endroit trop froid, trop chaud, près de radiateur ou près d'une fenêtre). Si votre lapin présente les symptômes suivants, il est recommander de le faire examiner par votre vétérinaire:

N.B. Lorsqu'un de ses symptômes se présente ne pas attendre plus de 24h car sinon le décès de votre petit animal pourrait survenir.

Liste des principales maladies

La myxomatose

La V.H.D

Les coccidioses

Les erreurs alimentaires

Les maladies respiratoires

Parasites externes

Comment prévenir?

La myxomatose

Très contagieuse, cette maladie virale est la plus connue. Elle se transmet par des contacts avec des animaux infectés grâce aux insectes piqueurs (puces, moustiques). On observe une boursouflure de la tête et des organes génitaux et un amaigrissement rapide. La forme aïgue de la maladie entraîne la mort du lapin en quelques jours. La forme chronique est la plus répandue. Le lapin ne meurt pas et demeure porteur de germes. Sa croissance est très ralentie.

Traitement Il n'existe aucun traitement. Tous les animaux atteints doivent être éliminés. À titre préventif, vaccinez vos lapins. Pour les éleveurs, mettez en quarantaine tout nouvel animal. Luttez contre les insectes parasites. Désinfectez régulièrement vos locaux.

La V.H.D

La maladie hémorragique virale atteint les adultes et les jeunes après le sevrage. Foudroyante, la mort intervient en quelques jours après les premiers signes visibles de maladie (écoulement nasal sanguinolant).

Traitement La lutte est préventive, par vaccination. Appliquez les mêmes règles strictes d'hygiène que celles préconisées pour la myxomatose.

Les coccidioses

Ce sont des causes de pertes importantes dans les élevages. On distingue deux grands types de coccidioses: les intestinales(très fréquentes) et l'hépatique. Les premières donnent le "gros ventre" et des diarrhées. L'issue est rapidement fatale. La coccidiose hépatique est rarement mortelle mais elle provoque un retard de croissance. Chez le sujet atteint, le foie est inconsommable. On découvre la maladie après l'abattage de l'animal qui présente des boules blanches sur le foie.

Traitement L'alimentation, la paille et les crottes sont les vecteurs de la maladie. L'utilisation d'une alimentation complète en granulés, le nettoyage systématique des clapiers et du matériel utilisé à l'eau chaude(90C) permettent une lutte efficace. Des traitements existent mais ils doivent faire l'objet d'un suivi vétérinaire.

Erreurs alimentaires

Un aliment porteur de moisissures ou une alimentation inadaptée(pauvreté en lest, excès de protéines, taux d'amidon escessif ou insuffisant...) entraînent des troubles digestifs avec une diarrhée ou une constipation selon les cas.

Traitement Supprimez les causes de la maladie en donnant à votre lapin une alimentation équilibrée.

Maladies respiratoires

Elles sont fréquentes chez le lapin. Le coryza se manifeste par des éternuements répétés et par un écoulement nasal blanchâtre. Il peut évoluer vers la pasteurellose, une forme de pneumonie.

Traitement L'affection se soigne avec des antibiotiques. Consultez votre vétérinaire, il vous conseillera. À titre préventif, veuillez à une bonne alimentation, à une hygiène parfaite et à une attention particulière aux courants d'air et aux changements brusque de température.

Parasites externes

Les principaux sont les puces, les poux, les tiques et la gales des oreilles.

Traitement Luttez contre les premiers avec des insecticides à base de pyrèthre. Les tiques, rares, s'enlèvent en les humectant de xylol ou de benzine. La gale doit être traitée avec un acaricide et par une désinfection du clapier. Un nettoyage régulier et aucuns contacts avec des animaux déjà infectés sont les meilleurs moyens préventifs.


Comment les prévenir?

La prévention commence avec le choix du matériel d'élevage et son installation. Vous devez aussi réfléchir à votre disponibilité et au temps que vous devrez consacrer à vos lapins pour leur assurer un bien-être maximal et une hygiène parfaite. Celle-ci passe par deux étapes qui visent à détruire les germes pathogènes et les parasites:

Le nettoyage

Il intervient après chaque changement d'animaux et après le sevrage d'une portée. Il concerne tout le matériel. Cette opération s'effectue hors de la présences des animaux. Pour ceux qui ont seulement un lapin dans une cage, il faut ramasser les déjections tous les jours en plus de vider complètement la cage 1 fois par semaine.

La désinfection

Elle suit le nettoyage et permet d'éliminer les germes que le nettoyage n'a pas atteint. Utilisez des agents chimiques désinfectants en solution. Par exemple le Cage-Net de la compagnie Riga. Il est vendu en animalerie et sert au nettoyage du matériel de plusieurs animaux.

Page principale