Le Devoir


Parizeau, Jacques. « Qui sommes-nous ? Où allons-nous ?» in : Le Devoir, 30 octobre 1996, p. A11.


« Qui sommes-nous ? Où allons-nous ? »

Extraits d’un texte d’opinion écrit par Jacques Parizeau à l’occasion du premier anniversaire du référendum

e référendum d’il y a un an a beaucoup clarifié les choses: 61 % des francophones ont voté OUI. Sur l’île de Montréal, 69 % ont voté OUI. Les francophones représentent 83 % de la population du Québec. Pour une fois, la réponse est claire ; mais n’est pas unanime, mais dans une démocratie, il faut se méfier des unanimités. Donc, la majorité des Québécois francophones veulent que le Québec devienne un pays. Ils ont choisi leur identité et leur pays.

Quant aux Québécois autres que francophones (17 % de la population), presque tout le monde a voté NON. Il y a eu des exceptions, bien sûr, et certains ont voté OUI avec plus de ferveur encore que bien des francophones. Dans beaucoup de communautés, le pourcentage de NON semble avoir été supérieur à 95 %. Des records absolus ont été atteints. Dans plusieurs bureaux de scrutin de l’ouest de Montréal, il n’y a eu aucun OUI. »


« Alors qu’en est-il du peuple québécois ? Il est constitué essentiellement de francophones (quelle que soit leur origine) qui partagent une culture qui leur est propre. Des minorités s’y ajoutent et ont indiscutablement enrichi la culture québécoise. À part les autochtones qui forment des nations distinctes, Canadiens anglais de souche ou immigrants de divers dates, s’ils cherchent, dans leur presque totalité, à demeurer canadiens, une fois la souveraineté réalisée, ils devraient s’intégrer, et à leur rythme, au peuple québécois. En tout cas, on le souhaite. Est québécois qui veut l’être. »


Voir aussi un autre article de Jacques Parizeau: «Lettre ouverte aux souverainistes»

Cet article a été publié en entier sur un autre site.

ChronologieSourcesCourrierIndexIndexIndex Géo

Dernière mise à jour : 29 décembre 1999, 23h48