Société Saint-Jean-Baptiste


ssociation patriotique canadienne-française fondée par le journaliste Ludger Duvernay, le  24 juin 1834, dans le but d’éveiller le sentiment nationaliste parmi ses compatriotes et de les encourager à défendre leur héritage culturel et linguistique. Petit à petit des filiales se créent à travers le Québec et dans les communautés francophones d’Amérique du Nord. Placée sous le patronage de saint Jean le Baptiste, la société organise des manifestations, à l’origine à caractère religieux, le 24 juin (fête du saint), jour férié au Québec depuis 1922. Elle couronne par des prix le mérite littéraire et artistique, et depuis les années 1920, commandite les défilés annuels sous des thèmes comme « Hommage aux Patriotes de 1837 ». Elle s’est engagée dans diverses activités financières et a publié de nombreux dossiers et analyses sur des sujets d’intérêt nationaliste, linguistique et constitutionnel pour les francophones. Au début du XXe siècle, elle accorde son soutien moral et financier aux francophones de l’Ontario, où l’instruction bilingue a été abolie. Plus tard, elle se désintéresse des minorités françaises hors Québec, et dans les années 1960, concentre son attention surtout sur le nationalisme québécois. Depuis les années 1960, les activités se sont largement laïcisées.


ChronologieSourcesCourrierIndexIndexIndex Géo

Dernière mise à jour : 30 décembre 1999, 11h47