Le Devoir



…de la télévision canadienne

a première émission de télévision quotidienne en Amérique du Nord remonte à 1939 et elle était diffusée depuis l’Exposition universelle de New York. La popularité du nouveau média était telle qu’en 1951, on dénombrait déjà 12 millions de téléviseurs aux États-Unis et 90 000 au Canada, tous recevant des émissions américaines.

L’histoire de la télévision canadienne commence en septembre 1952, avec la diffusion de la première émission de la Société Radio-Canada (SRC) depuis Montréal et Toronto. À l’époque, on recensait 146 000 postes de télévision au Canada ; trois mois plus tard, il y en avait 224 000. En 1956, 27 stations privées ou appartenant à la SRC avaient fait leur apparition, desservant les trois quarts de 15 millions d’habitants que comptait alors le pays. Toutes les stations étaient affiliées à la SRC et diffusaient plus de 50 heures par semaines, près de la moitié des émissions étant canadienne. Avec le temps, quelques stations renoncèrent à leur affiliation à la SRC pour devenir indépendantes. En 1961, près de dix ans après l’arrivée de la télévision au Canada, naissait le Réseau de télévision CTV. CTV était une coopérative regroupant des stations nouvellement autorisées et des stations plus anciennes qui avaient abandonné leur affiliation à la SRC. Le Réseau n’était à proprement parler — et n’est toujours pas — propriétaire d’aucune des stations. En fait, comme son nom l’indique, il fonctionne sur la base d’un réseau de stations affiliées qui diffusent une certaines quantité d’émissions communes et se partagent les bénéfices du réseau.

À la fin des années 60, on a assisté à la création du réseau de télévision TVA, un réseau francophone fonctionnant de la même façon que CTV. Au milieu des années 1980, le réseau de Télévision Quatre Saisons (TQS), qui fonctionne lui aussi de la même façon, a été inauguré.


ChronologieSourcesCourrierIndexIndexIndex Géo

Dernière mise à jour : 30 décembre 1999, 12h01