1. Gouverneurs de la Nouvelle-France
  2. Intendants de la Nouvelle-France
  3. Gouverneurs de Québec avant la Confédération
  4. Gouverneurs généraux du Canada
  5. Lieutenants-gouverneurs du Québec
  6. Évêques de la Nouvelle-France
  7. Élections au Québec (et premiers ministres)
  8. Élections fédérales (et premiers ministres)


8. Élections fédérales (et premiers ministres)

 7 août – 20 septembre 1867 — 181 sièges
Conservateurs = 101 sièges
Libéraux = 80 sièges
John A. Macdonald (premier ministre, conservateur)
(à partir du 1er juillet 1867)

 20 juillet – 3 septembre 1872 — 200 sièges
Conservateurs = 103 sièges
Libéraux = 97 sièges
John A. Macdonald (premier ministre, conservateur)
(démissionne le 5 novembre 1873 à cause d’un scandale)
Alexander Mackenzie (premier ministre, libéral)
(à partir du 7 novembre 1873)

 22 janvier 1874 — 206 sièges
Libéraux = 133 sièges
Conservateurs = 73 sièges
Alexander Mackenzie (premier ministre, libéral)

 17 septembre 1878 — 206 sièges
Conservateurs = 137 sièges
Libéraux = 69 sièges
John A. Macdonald (premier ministre, conservateur)

 20 juin 1882 — 210 sièges
Conservateurs = 139 sièges
Libéraux = 71 sièges
John A. Macdonald (premier ministre, conservateur)

 22 février 1887 — 215 sièges
Conservateurs = 123 sièges
Libéraux = 92 sièges
John A. Macdonald (premier ministre, conservateur)

 5 mars 1891 — 215 sièges
Conservateurs = 123 sièges
Libéraux = 92 sièges
John Joseph Caldwell Abbott (premier ministre, conservateur)
(assermenté le 16 juin 1891, se retire le 24 novembre 1892)
John Sparrow David Thompson (premier ministre, conservateur)
(du 5 décembre 1892 jusqu’à son décès le 12 décembre 1894)
Mackenzie Bowell (premier ministre, conservateur)
(assermenté le 21 décembre 1894, démissionne le 27 avril 1896)
Charles Tupper (premier ministre, conservateur)
(assermenté le 1er mai 1896)

 23 juin 1896 — 213 sièges
Libéraux = 118 sièges
Conservateurs = 88 sièges
Autres = 7 sièges
Wilfrid Laurier (premier ministre, libéral)
(assermenté le 11 juillet 1896)

 7 novembre 1900 — 213 sièges
Libéraux = 132 sièges
Conservateurs = 81 sièges
Wilfrid Laurier (premier ministre, libéral)

 3 novembre 1904 — 214 sièges
Libéraux = 139 sièges
Conservateurs = 75 sièges
Wilfrid Laurier (premier ministre, libéral)

 26 octobre 1908 — 221 sièges
Libéraux = 133 sièges
Conservateurs = 85 sièges
Indépendants = 2 sièges
Autre = 1 siège
Wilfrid Laurier (premier ministre, libéral)

 21 septembre 1911 — 221 sièges
Conservateurs = 133 sièges
Libéraux = 86 sièges
Indépendant = 1 siège
Autre = 1 siège
Robert Laird Borden (premier ministre, conservateur)

 17 décembre 1917 — 235 sièges
Conservateurs = 153 sièges
Libéraux = 82 sièges
Robert Laird Borden (premier ministre, unioniste)
(se retire le 10 juillet 1920)
Arthur Meighen (premier ministre, unioniste)

 6 décembre 1921 — 235 sièges
Libéraux = 116 sièges
Progressistes = 65 sièges
Conservateurs = 50 sièges
Indépendants = 2 sièges
Autres = 2 sièges
William Lyon Mackenzie King (premier ministre, libéral)

 29 octobre 1925 — 245 sièges
Conservateurs = 116 sièges
Libéraux = 99 sièges
Progressistes = 24 sièges
Autres = 4 sièges
Indépendants = 2 sièges
William Lyon Mackenzie King (premier ministre, libéral)
(démission le 28 juin 1926, scandale)
(libéraux au pouvoir grâce au soutien des progressistes)
Arthur Meighen (premier ministre, conservateur)
(du 29 juin 1926 jusqu’aux élections suivantes)

 14 septembre 1926 — 245 sièges
Libéraux = 116 sièges
Conservateurs = 91 sièges
Progressistes = 13 sièges
Autres = 12 sièges
United farmers of Alberta = 11 sièges
Indépendants = 2 sièges
William Lyon Mackenzie King (premier ministre, libéral)

 28 juillet 1930 — 245 sièges
Conservateurs = 137 sièges
Libéraux = 91 sièges
United farmers of Alberta = 10 sièges
Autres = 4 sièges
Progressistes = 2 sièges
Indépendant = 1 siège
Richard Bedford Bennett (premier ministre, conservateur)

 14 octobre 1935 — 245 sièges
Libéraux = 171 sièges
Conservateurs = 39 sièges
Crédit social = 17 sièges
Autres = 10 sièges
Parti social démocratique = 7 sièges
Indépendant = 1 siège
William Lyon Mackenzie King (premier ministre, libéral)

 26 mars 1940 — 245 sièges
Libéraux = 178 sièges
Conservateurs = 39 sièges
Crédit social = 10 sièges
Parti social démocratique = 8 sièges
Autres = 6 sièges
Indépendants = 4 sièges
William Lyon Mackenzie King (premier ministre, libéral)

 11 juin 1945 — 245 sièges
Libéraux = 125 sièges
Conservateurs = 67 sièges
Parti social démocratique = 28 sièges
Crédit social = 13 sièges
Autres = 7 sièges
Indépendants = 5 sièges
William Lyon Mackenzie King (premier ministre, libéral)
(démissionne le 15 novembre 1948)
Louis Stephen Saint-Laurent (premier ministre, libéral)
(à partir du 15 novembre 1948)

 27 juin 1949 — 262 sièges
Libéraux = 190 sièges
Conservateurs = 41 sièges
Parti social démocratique = 13 sièges
Crédit social = 10 sièges
Indépendants = 5 sièges
Autres = 3 sièges
Louis Stephen Saint-Laurent (premier ministre, libéral)

 10 août 1953 — 265 sièges
Libéraux = 171 sièges
Conservateurs = 51 sièges
Parti social démocratique = 23 sièges
Crédit social = 15 sièges
Indépendants = 3 sièges
Autres = 2 sièges
Louis Stephen Saint-Laurent (premier ministre, libéral)

 10 juin 1957 — 265 sièges
Conservateurs = 112 sièges
Libéraux = 105 sièges
Parti social démocratique = 25 sièges
Crédit social = 19 sièges
Indépendants = 2 sièges
Autres = 2 sièges
John George Diefenbaker (premier ministre, conservateur)

 31 mars 1958 — 265 sièges
Conservateurs = 208 sièges
Libéraux = 49 sièges
Parti social démocratique = 8 sièges
John George Diefenbaker (premier ministre, conservateur)

 18 juin 1962 — 265 sièges
Conservateurs = 116 sièges
Libéraux = 99 sièges
Crédit social = 30 sièges
Nouveau Parti démocratique = 19 sièges
Autre = 1 siège
John George Diefenbaker (premier ministre, conservateur)

 8 avril 1963 — 265 sièges
Libéraux = 129 sièges
Conservateurs = 95 sièges
Crédit social = 24 sièges
Nouveau Parti démocratique = 17 sièges
Lester Bowles Pearson (premier ministre, libéral)

 8 novembre 1965 — 265 sièges
Libéraux = 131 sièges
Conservateurs = 97 sièges
Nouveau Parti démocratique = 21 sièges
Ralliement créditiste = 9 sièges
Crédit social = 5 sièges
Indépendant = 1 siège
Autre = 1 siège
Lester Bowles Pearson (premier ministre, libéral)
(annonce en décembre 1967 qu’il démissionnera)
(quitte ses fonctions le 20 avril 1968)
Pierre Elliott Trudeau (premier ministre, libéral)
(assermenté le 20 avril 1968)

 25 juin 1968 — 264 sièges
Libéraux = 155 sièges
Conservateurs = 72 sièges
Nouveau Parti démocratique = 22 sièges
Ralliement créditiste = 14 sièges
Indépendant = 1 siège
Pierre Elliott Trudeau (premier ministre, libéral)

 30 octobre 1972 — 264 sièges
Libéraux = 109 sièges
Conservateurs = 107 sièges
Nouveau Parti démocratique = 31 sièges
Crédit social = 15 sièges
Indépendant = 1 siège
Autre = 1 siège
Pierre Elliott Trudeau (premier ministre, libéral)

 8 juillet 1974 — 264 sièges
Libéraux = 141 sièges
Conservateurs = 95 sièges
Nouveau Parti démocratique = 16 sièges
Crédit social = 11 sièges
Indépendant = 1 siège
Pierre Elliott Trudeau (premier ministre, libéral)

 22 mai 1979 — 282 sièges
Conservateurs = 136 sièges
Libéraux = 114 sièges
Nouveau Parti démocratique = 26 sièges
Crédit social = 6 sièges
Joe Clark (premier ministre, conservateur)

 18 février 1980 — 282 sièges
Libéraux = 147 sièges
Conservateurs = 103 sièges
Nouveau Parti démocratique = 32 sièges
Pierre Elliott Trudeau (premier ministre, libéral)
(annonce le 29 février 1984 son intention de démissionner)
John Turner (premier ministre, libéral)
(assermenté le 30 juin 1984)

 4 septembre 1984 — 282 sièges
Conservateurs = 211 sièges
Libéraux = 40 sièges
Nouveau Parti démocratique = 30 sièges
Indépendant = 1 siège
Brian Mulroney (premier ministre, conservateur)

 21 novembre 1988 — 295 sièges
Conservateurs = 170 sièges (43,3 %)
Libéraux = 82 sièges (32,4 %)
Nouveau Parti démocratique = 43 sièges (19,7 %)
Brian Mulroney (premier ministre, conservateur)
(jusqu’au 24 février 1993)
Kim Campbell (première ministre, conservatrice)
(du 13 juin 1993 jusqu’aux élections suivantes)

 25 octobre 1993 — 295 sièges
Libéraux = 177 sièges (41,3 %)
Bloc québécois = 54 sièges (13,5 %)
Reform = 52 sièges (19,8 %)
Nouveau Parti démocratique = 9 sièges (6,9 %)
Conservateurs = 2 sièges (16,1 %)
Indépendant = 1 siège
Jean Chrétien (premier ministre, libéral)

 2 juin 1997 — 301 sièges
Libéraux = 155 sièges (38,8 %)
Reform = 60 sièges (18,0 %)
Bloc québécois = 44 sièges (11,1 %)
Nouveau Parti démocratique = 21 sièges (12,4 %)
Conservateurs = 20 sièges (19,7 %)
Jean Chrétien (premier ministre, libéral)
Preston Manning (chef de l’Opposition, réformiste)

 27 novembre 2000 — 301 sièges
Taux de participation = 62 %
Libéraux = 173 sièges (40,8 %)
Alliance canadienne = 66 sièges (25,5 %)
Bloc québécois = 37 sièges (10,7 %)
Nouveau Parti démocratique = 13 sièges (8,5 %)
Conservateurs = 12 sièges (12,2 %)
Jean Chrétien (premier ministre, libéral)
Stockwell Day (chef de l’Opposition, allianciste)


SourcesCourrierIndexIndexIndex Géo

Dernière mise à jour : 11 janvier 2001, 17h54 HNE.