Rosario


de Rosario Castellanos
traduction de Claude Major

Il est nécessaire, parfois, de trouver de la compagnie.
Ami, il n'est possible ni de naître, ni de mourir sans autrui.
Il est bon que l'amitié enlève au travail sa face de châtiment
et à la joie son air illicite de délit.

Comment pourras-tu être seul à l'heure complète,
où les choses et toi bavardent et bavardent,
jusqu'au petit matin?

retour à l'index