Jean-Marie C.A.E. Rondeau

En cette période de l’histoire humaine, malgré la grande richesse apparente en grand nombre de pays, il y a beaucoup d’injustice, de pauvreté, de disparité, de laissés pour compte, de tyrannie sociale, physique, politique et économique. La justice est loin d’être la règle générale. La vérité est trop souvent remplacée par le mensonge flagrant et la propagande du mensonge politique supposément démocratique. Les maîtres du néo-libéralisme sont maintenant les vrais chefs de nos gouvernements et de nos États; même en les pays supposément dirigé par un Roi où Reine. Les taxes publiques servent à garder les masses soumisent aux grands et à enrichir les entrepreneurs plutôt qu’à servir le publique en son ensemble. Le systême économique dirigé par les grands de l’argent et des institutions financières est non seulement injuste pour les masses mais cherchent à les dominer par l’endettement de la naissance à la mort. Même l’environnement en prends pour son compte et au détriment de tous et de la vie sur terre. Surtout parce que l’argent et le gain monétaire est devenu la vraie raison d’être de nos classes dirigeantes. Et Dieu en tout cela, c’est comme s’il n’était qu’une illusion; un rêve des prêtres et des mystiques.

C’est pour ces raisons et mes expériences de la vie que je mis sur papier ce document qui pourrait être défini « une constitution-charte de droits-devoir à Dieu ». Je n’ai certainement pas la réponse à tous nos problêmes car je ne suis qu’un simple être humain. J’espère tout de même que ce document pourra servir la base d’une meilleure constitution et société en mon pays, le Canada, et en tous les pays du monde.

On ne peut apporter le ciel sur la terre. Mais on peut certainement bâtir une société plus juste, plus équitable, plus responsable et plus spirituelle partout en notre monde. Pour réussir je crois sincèrement qu’il faut avant tout faire la paix avec Dieu. Celui-ci nous demande trois choses. Un, faire ce qui est juste; deux, aimer faire ce qui est bon (rejette le mal); marche humblement avec ton Dieu(Micah 6.8) Pour faire cela, il faut reconnaître que Dieu seul est Dieu. L’Esprit Ultime. C’est la base même de presque toutes les religions d’ailleurs qui continuent plutôt à promouvoir leur prophête ou messager comme étant Dieu. C’est de la rébellion contre notre Maître Ultime je crois et c’est ce qui nous empêche à avoir plus de bien et de justice en notre monde.

Je vous souhaite une bonne lecture et beaucoup de méditation et réflexion sur ce document et ce que je propose.

Mr Jean-Marie Rondeau.
11 Chemin Summer.
Cantley. Québec. Canada.
J8V 3J3