Méthodes

Patients 

Deux groupes de sujets âgés de 25 à 65 ans ont participé à ce projet, l'un comme sujets contrôles (aucune ou très faible utilisation du téléphone cellulaire) et l'autre comme utilisateurs intensifs (au moins deux heures par jour d'utilisation pendant trois ans). 

SRM

Les examens de SRM monovoxel ont été effectués à 1,5 T dans trois zones d'intérêt irradiées par l'antenne du téléphone cellulaire: la partie haute de la moëlle épinière et du bulbe rachidien (probulbaire), les lobes temporaux gauche et droit. À la fin de l'acquisition, les signaux bruts ont été traités par le logiciel LCModel pour quantification des métabolites. Des images du cerveau ont été obtenues pour déterminer si des lésions sont visibles.