Philosophie de la marbrure

Le marbreur travaille avec le souci d’harmoniser les teintes. Les couleurs ne mentent pas; elles dévoilent l’esprit caché de l’être tout comme se doit une page de garde d’un volume.

Les couleurs possèdent un ordre qui leur est propre. L’histoire de la marbrure rélève des couleurs et des motifs préférés dans chaque pays et époque différente.

Je rêve d’un monde où chaque espèce humaine prend sa place dans un respect suivant l’ordre de l’harmonie afin que tous les peuples de la terre vibrent au diapason.

Une recherche m’a permise d’évaluer la jauge des pigments. Toute couleur possède un espace prédestiné.

En marbrure, par surcroit, le hasard existe seulement comme une illusion calculée.

Un jour, l’homme pourra vivre dans la conclusion de nos sociétés chaotiques et être heureux.

Lucie Lapierre