Les avalanches


Animaux

Corps humain, médecine et maladies


Grands scientifiques

Pays du monde

Phénomènes naturels

L'Univers

 

Par définition, une avalanche est une chute soudaine d'une masse importante de neige ou de glace le long d'une pente ou d'une falaise. Voyons comment ce dangereux phénomène se produit.

Une avalanche se crée selon plusieurs étapes très précises. Les voici:

1) Pour qu'une avalanche se produise, il faut des conditions météorologiques particulières. La température doit être très basse et le temps sec, sans vent.

2) Premièrement, il neige sur la montagne. En se déposant, les flocons de neige emprisonnent de l'air entre eux. Au début de sa captivité, cet air est à la température ambiante. Cependant, le sol va transmettre à l'air en profondeur la chaleur qu'il a emmagasiné durant l'été. À l'inverse, près de la surface, l'air reste proche de la température extérieure.

3) Lorsque les flocons touchent le sol, ils se brisent. Et comme la neige est formée de petits corpuscules de glace, on assiste à la création de milliers de grains de glace plus ou moins sphériques. Chaque grain baigne dans une atmosphère légèrement plus chaude selon qu'il est situé plus ou moins profondément dans le monticule. La différence de température entre les différentes couches de neige va provoquer des changements d'état de la glace. Les grains se subliment (ils se transforment directement en gaz, sans passer par l'état liquide). La vapeur d'eau, étant moins dense que la matière qui l'entoure, a tendance à remonter à la surface. Au contact de l'air froid de la couche supérieure, elle se recondense aussitôt en glace. Au bout d'une dizaine de jour, les grains de glace se sont transformés: le sommet du grain rétrécit, la base de celui quie st immédiatement au-dessus s'élargit; cela forme de petites pyramides appelées gobelets. Ces gobelets sont minuscules: ils ont un diamètre variant de 0,5 à 1 millimètre ! Les gobelets ne sont aucunement reliés entre eux et sont très instables. Résultat : la couche de neige est devenue un dangereux tapis roulant.

4) Si par malheur après la formation des gobelets, une nouvelle chute de neige survient, attention ! Nous assisterons à la création d'une dangereuse avalanche. Avec la même température froide et sec d'il y a quelque jours, le vent fait son apparition. Lorsque les flocons tombent au sol, il brise les branches de leurs cristaux. La neige s'accumule et se compacte. Après quelques heures, les grains de neige obtenus se soudent les uns aux autres.

5) Jusqu'ici, tout va bien! Il existe un équilibre entre les forces qui attirent la plaque vers le bas et celles qui la retiennent. En ce qui concerne l'attirance de la plaque vers le sol, cela est dû à l'inclinaison plus ou moins forte de la pente et du poids de la neige. Les frottements de la plaque sur les gobelets provoquent une résistance qui retient la glace.

6) Malheur ! Un skieur vient de rompre le fragile équilibre. En passant, il crée une surcharge et provoque une cassure dans la glace. Une plaque de glace se détache et amorce sa descente.

7) En dévalant la pente avec une vitesse de 50 à 160 km/h, la plaque de neige se brise en plusieurs blocs pesant jusqu'à 200 kg. Attention ! Les skieurs sur le passage de l'avalanche sont en danger de mort ! Ils risquent d'être littéralement broyés par les blocs ou engloutis sous plusieurs mètres de neige!

 

Retour à la page d'accueil

Pour répondre à notre sondage

Pour nous écrire

Sélection de liens intéressants