La migration des oiseaux


Animaux

Corps humain, médecine et maladies


Grands scientifiques

Pays du monde

Phénomènes naturels

L'Univers

 

Plusieurs oiseaux migrent durant l'hiver. Pourquoi ? Cela dépend de l'espèce.

Le harfang des neiges, qui vit normalement en Arctique, passent ses hivers au Québec. Ceci est dû au manque de nourriture. Il se nourrit de lièvres, de poissons, de petits oiseaux, mais ce qu'il préfère le plus ce sont les petits rongeurs comme le lemming.

Le faucon gerfaut, le plus grand de nos faucons, migre aussi au Québec. C'est un oiseau chasseur. Dans certains pays, cet oiseau est très recherché pour la fauconnerie. Le faucon gerfaut est très rare : moins de 5 000 individus en Amérique du Nord.

La nyctale boréale, un autre oiseau chasseur, nous visite aussi en hiver. Ce hibou ne sort que la nuit. La nyctale boréale a l'ouïe très développée. Elle est capable de repérer une proie seulement grâce au son. Elle mange surtout des souris. Elle cache sa proie dans le creux d'un arbre et reviendra la manger plus tard. Lorsqu'elle reviendra, la souris sera évidemment congelée. Que fera-t-elle? Elle s'assoit dessus pour la décongeler!

La plupart des migrateurs d'hiver ne sont pas des chasseurs. Par exemple, le bruant des neiges mange les graines des arbres et des arbustes. Cet oiseau ressemble à un moineau blanc, tacheté de roux, et dont le bout des ailes est noir. Parmi les oiseaux migrateurs non-chasseurs, on retrouve aussi les sizerins.

Ce n'est pas tous les oiseaux qui migrent, plusieurs ne migrent pas. Certains restent toute l'année chez nous. C'est le cas de la mésange à tête noire, du moineau et de plusieurs pics.

Mésange

Moineau

 

Retour à la page d'accueil

Pour répondre à notre sondage

Pour nous écrire

Sélection de liens intéressants