Informations sur les tornades!!

Depuis la nuit des temps, la planète est constamment bombardée de catastrophes naturelles. Qu'il s'agisse de volcans, de tremblements de terre, de tornades, d'ouragans, tous causent la mort et d'énormes dégâts. Parmis ces catastrophes, l'une d'elles se distincte particulièrement des autres. En effet, la tornadeest le phénomène météorologique le plus violent, le plus destructeur(sur petite échelle) et sournois qu'il existe. Mais pourquoi est-elle si puissante, peut-on s'en protèger, peut-on les prévoir? Alors, allons donc explorer cette merveille de la nature...en autant que nous ne soyons pas sur son chemin.
Tout d'abord, le mot tornade vient de deux termes espagnols: ''tronada''=orage et ''tornar''=tourner. Comme nous l'avons dit, c'est le phénomène météorologique le plus redoutable que le monde connaisse. Donc, pour le définir nous pouvons dire que la tornade est un violent courant d'air qui monte à une vitesse terrifiante, elle est de petite dimension concentrant en peu d'espace énormément d'énergie. Elle détruit tout sur son passage. La tornade typique se manifeste d'abord comme un tourbillon dans un gros nuage d'orages, derrière un rideau de pluie ou de grêle violente. Le ciel devient vert, jaune ou noir comme s'il faisait nuit. Puis la tornade s'abat violemment sous la forme d'un nuage en entonnoir. Elle gronde comme un train en marche, ou fait un bruit strident, comme un avion à réaction, de plus en plus fort, jusqu'à assourdir. Voyageant capricieusement du sud-ouest vers le nord-est sur des terrains plats, la tornade arrache des toits, disperse des débris et emporte des voitures comme s'il s'agissait de jouets. Disparue quelques instants plus tard, la tornade laisse la désolation derrière elle. La ligne de démarcation entre la zone presque entièrement dévastée et la zone voisine, légèrement touchée, est très nette. Comparativement à un ouragan, la tornade agit sur une échelle beaucoup plus petite et dure moins longtemps. Elles peuvent avoir une durée de contact au sol jusqu'à 60 minutes mais en général, elles durent 15 minutes. Habituellement, la tornade se déplace à des vitesses variant entre 20 et 90km/h. Tout comme l'échelle de Richter mesure l'intensité des tremblements de terre, l'échelle de Fujita sert à mesurer la force des tornades (l'échelle porte le nom du Docteur T. Fujita, l'un des pionniers de la recherche dans le domaine à l'Université de Chicago).

F0 (léger): vents de moins de 115km/h, dommages légers
F1 (moyen): vents de 116 à 179km/h, dommages aux toitures
F2 (fort): vents de 180 à 251km/h, toitures arrachés
F3 (sévère): vents de 252 à 330km/h, maisons partiellement détruites
F4 (très sévère): vents de 331 à 416km/h, maisons détruites
F5(destruction totale): vents de plus de 417km/h, tout est détruit sur son passage
F6: inconnue à ce jour

On retrouve des tornades dans plusieurs pays du monde(Australie, Japon, Europe de l'Ouest, Afrique du Sud,...), mais là où elles sont les plus fréquentes, c'est en Amérique du

Nord, à l'est des rocheuses. Aux États-Unis, elles se retrouvent sur les états situés sur le ''Tornado Alley'' (la voie des tornades)(Texas, Oklahoma, Nebraska, Kansas et Missouri). Les états entourant le ''Tornado Alley''(Wisconsin, Illinois, Iowa, Indiana) sont également touchés mais moins. Au Québec, nous ne connaissons que très peu de tornades, mais quelques-unes balaient chaque année le Manitoba et la Saskatchewan.
Heureusement, les tornades ne causent pas énormément de pertes de vie humaines(environ 2650 entre 1950 et 1994 au États-Unis), mais ce qui fait de la tornade une ennemie redoutable, c'est les dégats qu'elle cause. La destruction est provoquéepar l'effet combiné de la vitesse incroyablement élevée du vent et de la pression centrale extrêment basse. Les pires dégâts viennent surtout des débris qui sont transportés à grande vitesse comme des missiles. Ils peuvent parcourir des distances considérables à partir de la trajectoire affective de la tornade. La chute brusquede la pression associée au passage d'une tornade(environ 10kPa inférieure à la pression environnante) crée une énorme différence de pression entre l'extérieur et l'intérieur des bâtiments (une telle baisse de pression sur une si petite distance crée des vents très violents). Cette brusque dépression peut entraîner une véritable explosion des bâtiments, l'air enfermé à l'intérieur exerçant sur les murs, les portes et les fenêtres, une poussée considérable qui tend à les faire éclater vers l'extérieur. Exemples de dégâts: démolition des bâtiments, soulèvement des véhicules et des bateaux, cisaillement des troncs d'arbres,...
Pour se protèger de cette force de la nature, il faut absoluement se mettre à l'abri, n'essayez pas de braver la nature, le sous-sol constitue le meilleur endroit de la maison(encore mieux, un abri-tempête), éloignez-vous des fenêtres, des portes et des murs extérieurs. Si vous êtes muni d'une télévision ou d'un radio, suivez les consignes que l'on vous donnera. Si vous avez le temps, placardez les fenêtres de votre habitation. Toutefois, dans le cas des tornades, les prévisionsétant très proches de l'évènement, vous n'aurez pas le temps deplacarder quoi que ce soit. Ne tentez pas d'ouvrir les fenêtres pour empêcher la pression de s'accumuler à l'intérieur de la maison, c'est inutile. Amenez-vous quelque chose à manger et à boire, parce que si vous êtes pris dans les décombres de votre maison, avant que l'on vous retrouve, vous aurez quelque chose à vous mettre sous la dent. Dans la nature, abritez-vous dans un ravin, ne restez pas dans votre voiture. En fait, si vous respectez ces quelques règles, vous avez plus de chances de ne pas y laisser votre peau.
Depuis 1952, les tornadessont devenus un peu plus détectables, car la science moderne dispose maintenant de satellites et de radars pour aider à prévoir, avec le plus de précisions possible, l'étendue de la région où pourrait frapper la tornade. En plus de la technologie, il y a des milliers de personnes dans le monde qui observent le ciel et qui rapportent des tornades, des orages ou d'autres phénomènes de temps violent à des organismes spécialisés(Ex: Environnement Canada). Les tornades et les orages violents causent de lourds dommages souvent irréparables et pourtant, dans le monde de la météorologie, ces phénomènesse produisent à une échelle spatio-temporelle très réduite. Dans les situations de temps violent, les aides technologiques dont se servent les météorologues sont souvent limitées. Les satellites n'ont pas une résolution suffisante pour pouvoir détecter les tornades avec précisions; quant aux radars, ils ne détectent que ce qui se trouve dans leur champ. Lors de l'apparition de petits phénomènes de formation rapide comme les tornades, rien ne peut remplacer les observations sur le terrain. Les observations précises et opportunes des volontaires sont un complément inestimable. Dernière heure: Depuis quelques années, le réseau INTERNET permet à plusieurs personnes de pourvoir détecter des tornades (Storm Chaser) de son ordinateur, pour plus d'informations, aller au http://taiga.geog.niu.edu/chaser/chaser.html.
Pour conclure, nous nous apperçevons que la tornade est très imprévisible. Elle nous joue beaucoup de tours. Donc, dans les années à venir, nous avons beaucoup à faire, savoir avec une plus grande précision quand la tornade se pointe, comment elle se forme, essayer de gagner du temps pour prévenir la population, fabriquer les maisons plus solidement, etc. Alors, si en sortant dehors vous vous trouvez en présence d'une tornade et bien dites-vous que la nature fais juste ce qu'elle a à faire, elle réagit normalement.