Logo




 Un site d'astronomie dédié à l'imagerie CCD
 
  AccueilCourrielInfo  
 
Corriger la couleur rouge-saumon
  Pour la photographie des nébuleuses, il est recommandé de réaliser l'image de luminance avec le filtre Hydrogène-Alpha (H-Alpha). Ce filtre fera ressortir tous les contrastes et nuances des gaz et poussières de la nébuleuse pour la raison qu'elles émettent la majorité de leur luminosité dans la couleur rouge. Lorsque cette image sera assemblée à l'image RVB, les couleurs rouges apparaîtront rouge-saumon ou rosées. La raison s'explique par l'importance des nuances et contrastes offerts par le filtre H-Alpha qui contribue à atténuer la couleur rouge (ainsi que les autres couleurs), la faisant apparaître saumonée ou rosée. On peut l'expliquer en grande partie par la barre des tonalités de la couleur rouge que voici :

Barre des tonalités de la couleur rouge

Cette barre des tonalités de la couleur rouge a été produite à partir d'une image 8 bits. Elle fait ressortir les tonalités de la couleur rouge de 0 (noir) à 255 (blanc). Entre ces deux extrêmes, on peut apprécier les différentes tonalités de la couleur rouge. Lors de l'assemblage de l'image H-Alpha, les couleurs rouges sont atténuées ou déplacées vers la droite (au lieu du centre). Ceci amène à faire apparaître cette fameuse couleur rosée, ce qui fait tant jurer les amateurs qui utilisent le filtre H-Alpha comme image de luminance pour réaliser leur image en couleur selon la technique LRVB décrite dans ce site. Il est à noter que la barre des tonalités explique en grande partie le problème, car il y a aussi une mutation de la couleur rouge vers la couleur saumon offrant ainsi une couleur rosée-saumonée !

Voici donc la présentation de deux techniques pour corriger ce problème :
  • (Ha+R)-(Ha+R)VB
  • HaRVB avec correction manuelle des couleurs
(Ha+R)-(Ha+R)VB

Suite à plusieurs lectures et recherches sur le Web, voici une des meilleures techniques pour corriger la couleur rouge-saumon. Avant de réaliser cette technique, il faut respecter les paramètres suivants :
  • Toutes les images (Ha R V et B) doivent être réalisées en Bin 1x1 pour conserver la même résolution ou netteté de l'image finale
  • Toutes les images individuelles doivent avoir le même temps d'exposition pour conserver le même rapport Signal/Bruit (S/B) permettant ainsi une adéquation entre chaque couche de couleur
  • Il faut réaliser le même nombre d'images pour chacun des filtres pour conserver aussi le même rapport Signal/Bruit (S/B) entre les différentes couches Ha R V et B
Au lieu d'assembler les couches R V et B pour produire l'image couleur, nous allons fusionner l'image H-Alpha avec l'image Rouge avec Photoshop :
  • Toutes les images ont été prétraitées et assemblées. Voir le graphique d'acheminement du Prétraitement des images LRVB pour plus de détails
  • Toutes les images ont été converties au format TIF 16 bits en utilisant le logiciel FIT Liberator. Les images sont déjà alignées les unes par rapport aux autres
  • Ouvrir les deux images H-Alpha et Rouge dans Photoshop
  • Copier / Coller l'image H-Alpha au dessus de l'image Rouge
  • Renommer le calque H-Alpha collé pour Luminance H-Alpha
  • Cliquer sur le calque Luminance H-Alpha et choisir le mode de fusion Éclaircir (Lighten)
  • Sauvegarder l'image assemblée au nom Ha+R par exemple
En choisissant le mode de fusion Éclaircir (au lieu de Luminosité), cela permet d'aller chercher tout le signal de l'image H-Alpha de la nébuleuse et, en même temps, de laisser passer tout le signal de l'image Rouge pour les étoiles.

L'image Ha+R ainsi produite sera utilisée en remplacement de l'image Rouge pour créer l'image couleur (Ha+R)VB. Pour plus de détails sur le traitement, voir le Graphique d'acheminement des images LRVB et suivre la section de droite pour les images Rouges, Vertes et Bleues. Se rendre jusqu'à la fin du processus juste avant l'assemblage de l'image de Luminance et RVB.

Il reste à utiliser cette image Ha+R (monochrome) comme image de Luminance et de l'assembler avec l'image couleur (Ha+R)VB. Pour plus de détails sur l'assemblage de l'image de Luminance avec l'image RVB, voir le Graphique d'acheminement des images LRVB et suivre la section de gauche concernant l'image de Luminance. Se rendre jusqu'à la fin du processus. 

Nous venons ainsi de créer une image (Ha+R)-(Ha+R)VB qui présente toutes les nuances de la nébuleuse avec des couleurs plus naturelles autant pour la nébuleuse que les étoiles et ainsi corriger ou atténuer la couleur rouge-saumon de la nébuleuse.

Pour voir des exemples d'images produites avec cette technique ainsi que d'autres variantes dans le processus, voir la section du site de Robert Gendler (en anglais) traitant sur ce sujet.

HaRVB avec correction manuelle des couleurs

Lorsque l'image de Luminance H-Alpha est produite en haute résolution et en Bin 1x1 et les images RVB en Bin 2x2, la technique présentée ci-haut ne donnera pas de bons résultats, car l'image finale ne sera plus en haute résolution, du moins pour les étoiles. Ces dernières seront plus floues et grosses, présentant une image de moins bonne résolution. Si le nombre d'images par couches est différent, par exemple dix images pour la couche H-Alpha et moins de cinq images pour chacune des couches RVB, le rapport Signal / bruit sera plus faible pour les images RVB, présentant une image couleur plus bruitée et ainsi de moins bonne qualité. De plus, le mélange de la couche Ha+R avec les couches VB ne fera pas disparaître complètement l'apparence rouge-saumon de la nébuleuse, car les couches RVB présenteront moins de détails (de profondeur) que la couche H-Alpha. En effet, la couche H-Alpha aura un bien meilleur rapport S/B que les autres couches (RVB) conservant ainsi la dominance de la couche H-Alpha sur les autres couches RVB. Comme la couche H-Alpha a plus de profondeur que les autres couches, il y aura aussi une atténuation importante des autres couleurs (bleu, jaune, vert, etc.).

Pour pallier tous ces problèmes, il faut donc conserver l'image H-Alpha comme image de luminance dans le cas mentionné plus haut (H-Alpha en Bin 1x1 et RVB en Bin 2x2). En superposant cette image de luminance Ha à l'image RVB traditionnelle, tous les détails et la profondeur (le rapport S/B) de l'image H-Alpha seront conservés dans l'image couleur résultante HaRVB. Par contre, en revenant à une image HaRVB standard, il restera une dominante rouge-saumon dans l'image. Voici donc une méthode pour atténuer la couleur rouge-saumon de la nébuleuse et la faire ainsi apparaître dans les tonalités rouges.

J'utilise personnellement cette technique car je produis mes images avec des télescopes en location. Pour conserver un coût de location raisonnable, j'ai la contrainte de produire mes images RVB en Bin 2x2. Voici un exemple de coûts comparatifs :

Image HaRVB (avec un télescope ouvert à f/3,4, donc très lumineux) :
Ha (12 x 5 minutes Bin 1x1) RVB (4 x 3 minutes Bin 2x2 chacune) pour un temps d'acquisition total de 68 minutes (1,6 heure). Pour le temps d'utilisation du télescope, il faut multiplier par 1,4 pour une durée totale de la session de près de 2,24 heures.

Image (Ha+R)-(Ha+R)VB :
Pour produire une image de qualité selon les paramètres mentionnés plus haut :
Ha (12 x 5 minutes Bin 1x1) RVB (12 x 5 minutes Bin 1x1 chacune) pour un temps d'exposition total de 4 heures et une durée d'utilisation facturable de 5,6 heures. Le coût pour produire une image (Ha+R)-(Ha+R)VB est donc 2,5 fois supérieures à l'image HaRVB. Il est donc beaucoup trop élevé pour mon budget.

Pour ceux qui ne sont pas en location, il est aussi intéressant d'utiliser une session d'acquisition de 2,24 heures au lieu de 5,6 heures (apparition des nuages, traînés lumineuses d'avions, étoiles filantes, rayons cosmiques, etc.). De plus, pour les nomades, le temps de près de plus cinq heures n'inclus pas la mise en station du télescope, le temps déplacement, la production des images Noires (Dark), PLU et Bias. De plus, si le télescope utilisé à une ouverture focale de f/8 (au lieu de f/3,4 dans l'exemple), il faut multiplier les temps d'acquisition, pour chaque image composite, par 5,5 (sur un site avec peu de pollution lumineuse). Il faudra alors prévoir plus d'une nuit d'acquisition. Considérant qu'il y a peu de nuits sans nuages au Québec, il faudra s'armer de patience !

Voici donc la procédure (avec Photoshop) pour corriger (ou atténuer) la couleur rouge-saumon des nébuleuses produite avec la technique traditionnelle LRVB :
  • On introduit ce processus immédiatement après avoir assemblé l'image de luminance H-Alpha avec l'image RVB
  • Voici la barre des tonalités de la couleur rouge qui servira à contrôler les ajustements :
  • Barre des tonalités de la couleur rouge
  • Pour présenter les étoiles plus naturelles et éviter une non-concordance des étoiles entre l'image H-Alpha et RVB (l'image H-Alpha atténue les étoiles et les présentent ainsi plus petites que celles de l'image RVB), effectuez ce qui suit :
    • L'image de luminance est en mode Luminosité avec une Opacité de 100%
    • Ajouter un floue gaussien d'au moins 5 pixels à l'image RVB afin de faire disparaître les plus petites étoiles et de rendre floues les plus grosses. En même temps, on fera disparaître le bruit de l'image RVB
    • En procédant ainsi, les étoiles de l'image H-Alpha passeront au travers de l'image RVB. De plus, la non-concordance de la grosseur des étoiles disparaîtra
  • Créer un calque Courbes, au dessus des calques de Luminance H-Alpha et RVB, et augmenter la couche rouge et diminuer la couche bleue en s'inspirant de l'exemple suivant :
  • Courbe corriger couleur saumon
  • La correction s’effectue au-dessus du point noir (20) et en dessous du point blanc (245). L'amplitude des courbes varie d'une image à l'autre. La courbe rouge amplifiera légèrement la couleur rouge tandis que la courbe bleue fera mutée la couleur saumon vers les tonalités orange, ce qui aidera le processus suivant à faire ressortir les couleurs rouges de la nébuleuse
  • Créer un calque Teinte / Saturation
  • Ajuster la Teinte et la Saturation de la couche Globale comme suit :
  • Teinte / Saturation plus rouge
  • En configurant la teinte à une valeur -5, cela permet de faire apparaître l'image plus rouge (mutation de la couleur orange vers le rouge). Ensuite, en augmentant la saturation de toutes les couleurs à +20, on corrige la perte de couleur causée par la superposition de la couche H-Alpha sur l'image RVB (on déplace ainsi les tonalités de la couleur rouge vers la gauche dans la barre des tonalités de cette couleur). Il est à noter que ces paramètres peuvent varier d'une image à l'autre. En effectuant les réglages, toujours comparez les couleurs rouges de l'image avec la barre des tonalités de cette couleur

Voici la présentation de l'image de la Nébuleuse du Voile (NGC6992) avant et après le traitement ci-haut :

  • Image avant le traitement
  • Image après le traitement
  • Barre des tonalités de la couleur rouge

En comparant les deux images avec la barre des tonalités de la couleur rouge, on constate ce qui suit sur l'image corrigée :

  • Les tonalités de la couleur rouge de l'image corrigée se rapprochent plus de celles de la barre des tonalités
  • Il y a un déplacement des tonalités vers la gauche, faisant ainsi apparaître l'image plus rouge
  • Certains observateurs diront qu'il reste une couleur rosée dans l'image. Il faut considérer que ce voile donne des couleurs très subtiles et pâles. Regarder la barre des tonalités de la couleur rouge, un rouge pâle à une apparence rosée
NGC6992 corriger rouge-saumon
Voici l'image corrigée avec une comparaison directe avec la barre des tonalités de la couleur rouge. On peut apprécier que les différentes tonalités rouges de la nébuleuse correspondent à celles de la barre des tonalités. Les temps d’exposition sont : H-Alpha (10 x 5’ bin 1x1), RVB (3 x 2’ bin 2x2 chacune).

Voici le traitement (Ha+R)-(Ha+R)VB de cette nébuleuse avec les mêmes temps d'exposition :
NGC6992 HaRVB-HaRVB

Cliquer sur l'image pour l'afficher plein écran. À cause du mélange de la couche H-Alpha (10 x 5’ bin 1x1) avec l'image rouge (3 x 2’ bin 2x2), on peut observer les problèmes suivant sur cette image :
  • Les étoiles sont plus floues et grosses pour la raison que l'image Rouge est en bin 2x2 (il est aussi à noter que la couche H-Alpha contribue à atténuer les étoiles, mais les images en bin 2x2 augmentent aussi la grosseur des étoiles dans un facteur de 4)
  • À cause de la fusion de l'image H-Alpha avec l'image Rouge, la résolution de l'image (netteté) est diminuée à cause de l'image rouge qui est en bin 2x2
  • L'image est plus bruitée, car l'image Rouge qui est mélangée avec la couche H-Alpha a un rapport S/B plus bas que l'image H-Alpha due au compositage de moins d'images (3 images pour la couche Rouge et 10 images pour la couche H-Alpha)
  • L'apparence rouge-saumon de la nébuleuse demeure, car les couches RVB présentent moins de détails (de profondeur) que la couche H-Alpha. En effet, la couche H-Alpha a un bien meilleur rapport S/B que les autres couches RVB conservant ainsi la dominance de la couche H-Alpha sur les autres couches RVB
  • Comme la couche H-Alpha a plus de profondeur que les autres couches, il y a une atténuation importante des autres couleurs. Ici, le bleu a complètement disparu
Donc, en résumé, pour que la technique (Ha+R)-(Ha+R)VB fonctionne bien, il faut prendre les images avec les mêmes paramètres que l'image H-Alpha : H-Alpha (12 x 5’ bin 1x1) et RVB (12 x 5’ bin 1x1 chacune). Si vos images RVB sont en Bin 2x2, privilégiez la deuxième technique (HaRVB avec correction manuelle des couleurs).


Retour à Traitements avancés

Retour à Technique

Créé le 23 juillet 2011

Révisé le 28 avril 2013


statistiques