Logo




 Un site d'astronomie dédié à l'imagerie CCD
 
  AccueilCourrielInfo  
 
Traitement des images planétaires
  Voici la technique que j'utilise pour le traitement des images des planètes et de la Lune du système solaire. Avant de débuter le traitement, il faut choisir le bon équipement, effectuer une bonne préparation, procéder à l'acquisition des images et en dernier lieu, effectuer le traitement des images acquises. À la fin de la présentation (voir Références), je fournis mes processus détaillés personnels pour chacun des logiciels.

Choisir le bon équipement
  • La caméra la plus rapide possible : minimum 30 images/sec.
  • Pour une estimation du temps d'exposition, voir le chapitre Temps d'exposition suggérés à la section La photographie des planètes.
  • Avoir le bon échantillonnage. Voir le chapitre Calculs astronomiques à la section L'échantillonnage pour l'imagerie des planètes.
  • Vidéo couleur recommandée avec filtre infrarouge incorporé : plus simple pour le débutant dans l'imagerie planétaire.      
  • Filtres recommandés : utiliser un filtre polarisant pour la Lune.     
  • Caméras recommandées :  
    • Choisir le milieu ou haut de gamme. 
    • Pour le meilleur rapport qualité/prix, je recommande les caméras ASI de la firme ZWO qui sont spécialisées pour l'imagerie du système solaire. Pour le débutant en imagerie planétaire, préférer les modèles de caméras en couleur.
Préparation
  • Prise de vue près du méridien.
  • Photographier les planètes (Mars, Saturne et Jupiter) durant la période d'opposition (moment où la planète est le plus près de la terre).
  • Turbulence : minimum 4/5 (bonne).
  • Vent : moins de 15 km/heure.
  • Optique propre.
  • Très bonne collimation.
  • Mise en température de l'équipement. Installer l'équipement à l'extérieur au moins une heure avant la prise de vue.
  • Mise au foyer : faire la MAF sur une Lune de Jupiter. Pour les autres planètes, faire la MAF directement sur la planète. Lors de la MAF, mettre un gamma élevé (augmentation du contraste de l'image facilitant ainsi cette tâche). Après la MAF, ne pas oublié de remettre le gamma à 50% (réglage standard recommandé).
  • Garder l’image sombre pour éviter d'avoir des sections surexposées. 
  • Nombre de pixels de l'image pour les planètes Saturnes, Jupiter et Mars : 640 x 480 pixels.
Acquisition des images

Je recommande d'utiliser le logiciel FireCapture (logiciel gratuit). C'est le logiciel le plus complet pour l'acquisition des images du système planétaire.

Traitement des images
  • Utiliser le logiciel PIPP pour diminuer le déplacement de la planète dans la vidéo.
  • Compositage dans AutoStakkert. Le logiciel classera les meilleures images de la vidéo au début de la séquence et les moins bonnes vers la fin. On pourra alors facilement analyser les images manuellement de la première à la dernière. Il est recommandé de retenir environ 25% à 50% des meilleures images de la séquence. Par exemple, si la vidéo contient 1 500 images, si on retient 25% des meilleures, les images retenues seront les 375 premières images de la séquence. On pourra alors visualiser individuellement ces images pour s'assurer de leur qualité. Le logiciel procédera ensuite au compositage des images retenues en utilisant des points d'alignement sur des détails de la surface de la planète.  
  • Ondelettes avec PixInsight (ATrousWaveletTransform)  ou RegisTax.
  • PixInsight :
    • RangeSelection : Utilisation d’un masque pour traiter uniquement les détails sur les bords de la planète (traitement #16).
    • HDRMultiscaleTransform : Pour aller chercher des détails sur les bords de la planète (traitement #14).
  • Finition avec Photoshop :
    • Créer une image de luminance synthétique.
    • Au besoin, utiliser les niveaux pour arrondir la planète.
    • Utilisation des courbes pour augmenter légèrement les contrastes et nuances de la surface de la planète (traiterment #3). Effectuer une légère courbe en S.
    • Au besoin, Filtre | Renforcement |Accentuation (traitement #13).
    • Balance des couleurs en utilisant les courbes (cliquez sur ce lien). Pour ajuster les couleurs de la planète sans modifier les couleurs du fond du ciel (conserver les tonalités noires du fond du ciel). La plupart du temps, j'ajuste légèrement les couleurs de la planète. Aussi, très utile pour enlever une dominante de couleur non naturelle dans la planète.
    • Etc ...
Références :

Voici mes processus détaillés personnels au format PDF pour chacun des logiciels décrits ci-dessus. J'utilise une caméra monochrorme pour la photographie des planètes. Donc, pour le débutant qui utilise une caméra couleur, sauter les étapes concernant la gestion de la roue à filtres motorisée :


Richard Beauregard
Le Ciel Astro - CCD

Révisé le 2019/03/30  

Retour à Technique