L'exil et la mort des amants
Accueil Remonter La naissance de Tristan et la rencontre d'Iseut La conquête d'Iseut Le filtre d'amour La liaison secrète L'exil et la mort des amants

 

 

Pendant son exil, Tristan souffrait beaucoup de l'absence d'Iseut. Il épousa donc une noble dame de Bretagne, mais cela ne lui apportât aucune joie. En certaines occasions,  il retourna en Cornouailles pour voir Iseut en secret mais les nombreuses guerres de cette époque, lui laissaient peu d'occasion. C'est au cour de l'une de ces batailles que Tristan fut sévèrement blessé. Il envoya donc chercher Iseut, sachant que c'était la seule personne au monde capable de le guérir. Il demanda également qu'une voile blanche soit hissée au mât du bateau si Iseut acceptait de venir en Bretagne.

 

Lorsqu'elle apprit que son amant était mortellement blessé, Iseut accepta tout de suite d'embarquer sur le bateau qui la conduirait en Bretagne. Les marins hissèrent donc la voile blanche.  Toutefois, lorsque le bateau fut à proximité des côtes bretonnes, la nouvelle épouse de Tristan, par jalousie, lui affirma que la voile était noire

Tristan et Iseut - Evelyn Paul (1900)

Cette nouvelle fit perdre à Tristan la volonté de vivre et il se tua avec son épée en croyant que Iseut avait refusé de venir à son secours. Lorsque Iseut arriva au chevet de Tristan et apprit sa mort, elle fut si triste qu'elle ne tarda pas à aller rejoindre son amant dans l'autre monde.

La légende dit que lorsque le roi Marc apprit la mort du couple, il partit pour la Bretagne afin de ramener les corps de son épouse et de son neveu. Il les fit enterrer dans deux cercueils séparés. On dit toutefois que pendant la nuit, une ronce verte et feuillue jaillit de la tombe de Tristan et s'enfonça dans la tombe d'Iseut. On eut beau couper la ronce, elle repoussa la nuit suivante. Le roi Marc interdit donc de couper la ronce à l'avenir.

 

Page Web créée par Kathleen Couillard

Signez mon livre d'or!

Dernière modification: 20 avril, 2000