LogoArmoiries de Chicoutimi
Canada 2000

Les Adolescents
et la vie de Quartier de Chicoutimi

L'action communautaire est l'expression de la croyance en la capacité des gens à participer aux affaires qui les concernent, en leur possibilité d'actualiser leur potentiel et à agir adéquatement sur leur environnement.

La prise en charge signifie le contrôle d'une situation problématique effectuée par les personnes qui la subissent défavorablement. La notion de prise en charge entraîne l'obligation de permanence, pour contrôler les problématiques, le maintien et l'amélioration des solutions apportées. La prise en charge passe par l'action, la sensibilisation, la compréhension et la revendication.


Présentation
Mission et objectifs
Approche et intervention
Le réseau d'aide aux adolescents
Le réseau intergénération
Le réseau de développement des problématiques de quartier
Les comités de supervision
Le conseil d'administration
La concertation et le partenariat


Présentation

La corporation les Adolescents et la vie de Quartier de Chicoutimi est la structure de liaison des corporations des cinq secteurs (Nord, Sud, Est, Ouest et Centre) de la ville de Chicoutimi.

C'est un lieu d'unification de la pensée et de support à l'action collective en plus d'être un outil de maintien et de développement progressif du projet sur l'ensemble du territoire de Chicoutimi.

Le conseil d'administration de la Corporation est composé de représentants des cinq secteurs de la ville. Il a comme mandat d'administrer, d'orienter et de concerter. Il sert à maintenir et développer le projet par la promotion, la formation, la recherche et le développement.

Dans chaque secteur, l'équipe du comité de supervision assure le recrutement de bénévoles, vise la bonne entente entre les groupes, réalise des projets, suscite dans Ia communauté l'implication volontaire et responsable pour favoriser la prise en charge et améliorer la qualité de vie dans les quartiers.

La Corporation offre un réseau d'aide aux adolescents pour promouvoir les projets (les Initiatives Jeunesse et la Coopérative Jeunesse de Services CJS).

Elle offre un réseau intergénération afin de développer l'entraide entre les grand-parents, parents et adolescents.

Finalement, un réseau de développement des problématiques de la vie de quartier veille à harmoniser la vie de quartier et à contrer la violence par l'harmonie et la paix.

MISSION ET OBJECTIFS DE L'ORGANISME

MISSION
La corporation Les Adolescents et la vie de quartier de Chicoutimi (AVQC) est un organisme sans but lucratif dont la mission est de développer des réseaux d'entraide afin de favoriser l'engagement collectif et la prise en charge des communautés. Elle travaille donc à établir des liens de partenariat avec les organismes communautaires, institutionnels et gouvernementaux intéressés à développer l'esprit d'entraide et la bienfaisance.

OBJECTIFS
Le projet les Adolescents et la vie de quartier de Chicoutimi a comme objectifs de former dans les quartiers de la ville de Chicoutimi de véritables communautés d'entraide et de prise en charge en favorisant la mise sur pied de comités de supervision, comités d'entraide et de collectifs afin d'agir et d'intervenir auprès des jeunes dans les quartiers de Chicoutimi.

Prévenir et combattre la délinquance et le décrochage scolaire auprès des jeunes adolescents et étudiants des quartiers de la ville de Chicoutimi.

Promouvoir, favoriser et développer la réinsertion et la réintégration sociale par la promotion et le développement de l'apprentissage au travail chez les jeunes dans le but de susciter leur motivation et leur responsabilisation.

Recevoir des dons, legs et autres contributions de même nature dans le but de recueillir des fonds et les administrer pour les fins charitables de la corporation.

APPROCHE ET INTERVENTION

Rappelons que la corporation les Adolescents et la vie de quartier de Chicoutimi est la structure de liaison des comités de supervision oeuvrant dans les cinq secteurs géographiques de la ville. Elle est le lieu d'unification de la pensée et de support à l'action collective, elle assure la gestion et l'administration générale en plus d'être un outil de maintien et de développement progressif du projet sur l'ensemble du territoire de Chicoutimi.

L'intervention préconisée par la corporation repose avant tout sur la prévention, l'éducation et la prise en charge. Concrètement c'est la création de projets éducatifs réalisés par les jeunes sous la supervision d'animatrices et d'animateurs communautaires et orientés par les comités de supervision existant dans les secteurs de la ville.

Des rencontres d'animation cherchent à éduquer les adolescents à deux niveaux. Premièrement, le développement personnel. C'est une série de dix rencontres avec des thèmes à échanges et à discussions sur les problématiques, le vécu et les besoins des ados. Deuxièmement, la gestion de projet. Les ados sont initiés aux diverses façons de créer, financer et réaliser un projet communautaire dans leur quartier et qui correspond à leurs goûts et aspirations.

Pour leur part, les animatrices et les animateurs communautaires assurent l'accompagnement pédagogique des groupes d'adolescents tout en les aidant à réaliser leurs activités. Le comité de supervision du secteur approuve et finance en partie les projets (30%) tout en veillant à l'encadrement des animatrices, des animateurs et des adolescents. Au cours des années, la corporation a mis en place trois réseaux qui permettent d'intervenir concrètement auprès de la clientèle visée :

Le réseau d'aide aux adolescents

Pour aider les adolescents à voir clair dans ce qu'ils vivent et à cheminer avec eux dans l'exploration de leurs valeurs personnelles, la Corporation offre différentes initiatives adaptées aux problématiques et aux aspirations des adolescents. Afin de les sécuriser, les valoriser, de combattre le décrochage scolaire et pour les aider à se donner un projet de vie cohérent et à les intéresser à la vie de quartier, des rencontres sont organisées afin de les sensibiliser au développement personnel (série de dix rencontres d'intégration à volets éducatifs) et à la gestion de projet.

Concrètement, l'approche préconisée vise à prévenir la délinquance et le décrochage scolaire en invitant les adolescents à améliorer leurs situations par les Initiatives Jeunesse et la Coopérative Jeunesse de Service (CJS).

Les Initiatives Jeunesses

Ce sont des initiatives originales (projets) mises en place par et pour les adolescents et qui sont supervisées par des animatrices communautaires. Ces initiatives leur permettent de vivre des expériences d'engagement collectif tout en étant un moyen adéquat de les écouter, les sécuriser, les responsabiliser et les insérer dans la communauté.

La Coopérative Jeunesse de Services (CJS)

La Coopérative Jeunesse de Services (CJS) est une petite entreprise de type coopératif gérée par et pour des jeunes agés entre 14 et 17 ans. Ce modèle original d'entrepreneurship collectif et de prise en charge offre à une équipe d'une douzaine de jeunes de céer leurs propres emplois, de s'initier à la gestion d'une entreprise coopérative, aux rouages du marché et de favoriser leur autonomie. Elle est aussi, avant tout, une école d'apprentissage au travail.

Le réseau intergénération

Pour mobiliser les parents et dans certains cas les grands-parents autour d'une recherche commune sur l'exercice du rôle d'adulte significatif et leur permettre d'en évaluer les difficultés, corriger les causes individuelles et collectives et enfin établir des liens entre les générations, le réseau intergénération propose de mettre sur pied une série d'initiatives visant à regrouper et à supporter les projets visant à développer l'entraide entre les grands-parents, parents et adolescents.

Des ateliers d'échanges et de réflexions, des conférences avec des personnes ressources et des activités éducatives intergénération sont proposés aux parents, grands-parents et adolescents pour améliorer leurs relations, susciter et soutenir l'esprit communautaire chez les adultes et la population en général.

Le réseau de développement des problématiques de quartier

Pour améliorer la qualité de vie des quartiers, contrer les problèmes de violence, favoriser la paix, l'harmonie et la sécurité, le réseau de développement des problématiques de quartier propose aux citoyens et aux jeunes, par l'entremise de différents collectifs, des initiatives originales pour responsabiliser et sécuriser les habitants des quartiers.

Les collectifs Paix Cible, C.S.V. Junior (comité Sécurité Violence Junior), C.A.H.O. (Collectif d'Action pour une Harmonie Optimale) et Beau Regard, oeuvrent à contrer la violence et préconisent la paix, en invitant les citoyens à s'impliquer dans des projets pour se responsabiliser, encourager l'entraide entre voisins, créer des liens communautaires, augmenter la sécurité et la prévention.

LES COMITÉS DE SUPERVISION

Pour impliquer les parents dans le renouvellement des quartiers de la ville, un réseau d'orientation et de supervision de projets est mis en place dans chaque secteur. Le "Comité de supervision", qui est composé de bénévoles venant de différents quartiers d'un même secteur, travaille à développer la participation et l'esprit communautaire.

Il est l'instance unificatrice et procède à l'analyse constante de la vie de quartier, tout en recherchant des solutions communes et pertinentes aux changements souhaités. Il s'assure aussi de collaborer avec les ressources du milieu pour favoriser toute forme de partenariat. Finalement, il voit à la bonne gestion du projet et conseille l'équipe d'animatrices et d'animateurs communautaires afin de bien identifier les problématiques et répondre aux besoins des jeunes.

LE CONSEIL D'ADMINISTRATION DE LA CORPORATION

Composé de onze membres élus, le conseil d'administration de la corporation les Adolescents et la vie de quartier de Chicoutimi a comme mandat d'administrer, d'orienter, de concerter, de maintenir et de développer le projet. Il fait en sorte de trouver les moyens financiers pour assurer la viabilité de l'organisme en collaboration avec le coordonnateur.

Rappelons que les onze membres viennent de représentants des comités de supervision des cinq secteurs, d'un représentant de la ville de Chicoutimi, du domaine socio-économique, de la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay et d'un représentant jeunesse ou des employés de la corporation.

L'action bénévole

Le projet les Adolescents et la vie de quartier de Chicoutimi assure sa réussite grâce à l'action bénévole. C'est la ressource première qui permet à des équipes de citoyens engagés de se mobiliser et de faire participer la population qui s'intéresse aux changements. Tout au long de l'année, des bénévoles participent activement au développement de l'esprit communautaire de la corporation en siégeant au conseil d'administration ou aux comités de supervision.

LA CONCERTATION ET LE PARTENARIAT

Pour terminer rappelons que la corporation AVQC travaille et recherche avant tout le partenariat avec les ressources du milieu afin de favoriser et faire connaître la prise en charge des communautés.

C'est pour cette raison qu'elle tisse des liens avec une multitude d'organismes institutionnels et communautaires, participe à des colloques, siège à des tables de concertation, adhère à des associations afin de faire connaître le projet les Adolescents et la vie de quartier de Chicoutimi et inciter les intéressés à collaborer. Ainsi, la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, la ville de Chicoutimi sont à lorigine du projet. Ces partenaires mettent en commun leurs efforts pour développer et favoriser le concept de prise en charge sur l'ensemble des secteurs de la ville.

D'autres organismes et institutions sont aussi associés au projet; le Développement et Ressources humaines Canada (DRHC), la Régie Régionale de la Santé et des Services Sociaux (RRSSS), le CLS du Grand Chicoutimi, le Regroupement Québécois des Coopérateurs et Coopératrices au Travail (RQCCT), la Coopérative de Développement Régional (CDR), le Conseil Régional de Développement et de Concertation (CRDC), les Caisses populaires Desjardins et le Carrefour Jeunesse-Emploi Saguenay (CJES).

Le CÉGEP de Jonquière et l'Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), coopèrent efficacement avec notre organisme dans divers domaines par l'entremise du département en Travail Social.

Ces deux institutions favorisent l'implication de nouveaux diplômés et stagiaires au sein de la corporation.

La Corporation de Développement Communautaire Du ROC (CDC DU ROC), la Table Régionale des Organismes Communautaires (TROC), le Mouvement de l'Éducation Populaire Autonome du Québec (MÉPAC) et l'Office Municipal d'Habitation de Chicoutimi (OMH) sont des partenaires actifs dans le développement du projet de la corporation.

Pour toute demande de renseignements vous pouvez communiquer avec la Corporation à l'adresse suivante:

LogoCorporation Les Adolescents et la vie de Quartier de Chicoutimi
36, Jacques-Cartier Est
Chicoutimi (Québec)
G7H 1W2
Tél.: (418) 698-5105
Fax: (418) 698-5214


 

Programme des partenariats du millénaire du Canada
Avoir 18 ans en l'an 2000 à Chicoutimi

Canada 2000 Lieu :
Chicoutimi (Québec)

Portée :
Locale

Phase : 2

Organisation :
La Corporation, les ados et la vie de quartier de Chicoutimi

Personne-ressource :
Michel Fortin

Téléphone :
(418) 698-5105

Du 1er février au 30 septembre 2000, la Corporation, les ados et la vie de quartier à Chicoutimi cherchera à faire connaître les défis qui attendent les jeunes en ce nouveau millénaire et encouragera la population à échanger sur l'avenir du Canada. Deux activités célébreront le passage des jeunes qui auront 18 ans en l'an 2000 à Chicoutimi : un rassemblement populaire et la réalisation d'une grande murale sur le thème Avoir 18 ans en l'an 2000 à Chicoutimi. Grâce à ce projet, la Corporation aura l'occasion de rejoindre les jeunes dans leur milieu de vie, d'identifier des pistes de solutions concrètes pour prévenir et combattre la délinquance et le décrochage scolaire chez les jeunes adolescents et étudiants de Chicoutimi en préconisant la prévention, l'éducation et la prise en charge de la collectivité. Enfin, un questionnaire permettra d'évaluer la participation des jeunes aux diverses activités inscrites au programme.


Rédaction: Michel Fortin, coordonnateur.

Cliquez ici pour faire parvenir un message électronique à Michel Fortin.