Nox Oculis


La Lune, Mars, Jupiter... et en français, par-dessus le marché ! / Mario Tessier. -- Astronomie-Québec, 6(1), janvier-février 1996, pages 43-44.


L'astronome amateur est confronté à une quantité sans cesse grandissante de logiciels en anglais, qui couvrent les domaines les plus variés. Le choix est d'autant plus difficile que la qualité de bon nombre de ces programmes est excellente, qu'ils sont peu coûteux et disponibles facilement. Mais on oublie trop souvent qu'il se fait également des réalisations originales et extrêmement intéressantes en français. Même si peu de logiciels francophones sont capables aujourd'hui de rivaliser avec des programmes intégrés de planétarium comme TheSky, Voyager ou Dance of the Planets, il existe néanmoins plusieurs domaines d'application où les logiciels francophones n'ont pas encore d'équivalent anglo-saxon. Ces créneaux répondent à des besoins spécialisés en astronomie et, parfois, il n'y a sur le marché qu'un seul logiciel capable de fournir l'information demandée. C'est le cas des deux prochains logiciels francophones.

Fiche signalétique

Titre        : DB-LUNE v1.0
Ordinateur   : IBM 
Prix         : 340 FF Frais de poste compris
Équipement   : processeur 386 SX ou plus ; 580 Ko de mémoire
               de base libre ; 9 Mo d'espace sur disque rigide
Support      : Cartes CGA/EGA/VGA/SVGA ; souris
Concepteurs  : Christian Legrand et Étienne Lecoq
Adresse      : Destination Univers
               260 Route de Bellevue
               76160 Preaux, France
Anné         : 1995
Commentaires : DB-Lune 1.0 est un ensemble logiciel qui regroupe 
               une base de données de 2,5 Mo sur les formations
               lunaires, une photothèque numérisée
               et un programme d'exploitation complètement
               autonome. Destination Univers est la marque commerciale
               sous laquelle Christian Legrand distribue ou édite
               ses réalisations. Il a conçu d'autres
               programmes comme Starhip, Starfield, Astronote, Astrophot,
               DB-Ciel 2.

DB-Lune

Il existe déjà en d'autres langues des logiciels de cartographie et d'éphémérides lunaires mais aucun ne dépasse en richesse, en détails et en capacité le programme des deux astronomes amateurs français: Christian Legrand, ingénieur et passionné d'informatique, et Étienne Lecoq, expert en astrophotographie, dont les clichés paraissent régulièrement dans les revues d'astronomie.

Les auteurs de DB-Lune ont mis sur pied une banque de données unique en son genre sur la géographie lunaire, accompagnée d'utilitaires d'éphémérides lunaires. L'ensemble constitue un puissant outil pour l'astronome intéressé par la Lune. De nombreuses fonctions lui permettent en effet de planifier ses soirées d'observation selon les critères qu'il désire privilégier.

La banque de données comprend un catalogue exhaustif de 1.200 formations ou sites (cratères, mers, montagnes, rainures, lieux d'alunissage, vallées, dômes, dorsales, plaines murées, etc.). Chaque formation possède une fiche signalétique dans laquelle on retrouve le nom officiel, l'origine du nom, les autres noms éventuels, une biographie du personnage dont la formation porte le nom, le type de la formation, sa localisation, les coordonnées sélénographiques, son numéro de carte de l'atlas Rûkl, son numéro de page de l'atlas Viscardy, les dimensions de la formation, sa description détaillée, le meilleur jour d'observation (très utile pour l'amateur!), son intérêt d'un point de vue observationnel, ainsi que l'instrument minimum nécessaire pour l'observer.

Un tel catalogue n'existe même pas sur papier! La compilation des données et l'ensemble de la réalisation a nécessité plus de 1.000 heures de recherche et de travail ! C'est justement la structuration du logiciel sous forme de base de données qui a permis de constituer des listes selon les critères suivants: liste par nom (de Abbott à Zupus), liste des formations classées par instrument (diamètre de l'instrument requis pour observer le site), liste par type de formation (cratère, escarpement, rainure, etc.), liste par intérêt. L'amateur peut extraire et imprimer ses propres listes; par exemple, une liste des formations observables le soir ou le matin, et par instrument, une liste de sites par carte Rükl ou Viscardy, etc.

Plusieurs utilitaires complètent les fonctions de la banque de données: comparaison du profil et de l'échelle des sites, localisation, ajout de notes personnelles, album de photos numérisées, calendrier des phases lunaires, glossaire, impression de la fiche signalétique.

Une photothèque numérisée, intégrée au logiciel, permet de repérer les sites les plus intéressants du catalogue. La photothèque comporte 25 photographies : huit clichés du globe lunaire, de la Nouvelle Lune à la Pleine Lune, et 17 photographies à haute résolution de certaines régions lunaires exceptionnelles. Les formations lunaires les plus intéressantes sont d'ailleurs indiquées sur les photos. Les images sont en format PCX.

Le logiciel est accompagné d'un petit manuel photocopié d'une quarantaine de pages. On peut également imprimer le fichier texte qui se trouve sur une des disquettes. L'interface possède par ailleurs des fonctions d'aide en ligne, qui explicitent le fonctionnement du programme. Le logiciel est très simple à utiliser.

Ses seules carences se situent au niveau de l'interface, qui possède des menus déroulants mais dans lesquels on ne peut utiliser la souris, et au niveau de la procédure d'installation, qui nécessite le changement de certains paramètres de base. Toutefois, ces inconvénients sont mineurs. DB-Lune est une réussite de premier ordre, un logiciel indispensable pour les observateurs de la Lune.


| Page d'accueil | Articles | Page précédente | Page suivante | Bibliographie | Glossaire | Hyperliens |

© 1998-2002. Mario Tessier - Tous droits réservés.
Adresse URL : http://pages.infinit.net/noxoculi/aq-article04.html